Archives pour l'étiquette vidéo

En vidéo : le survol en couleurs de la surface de Cérès

La NASA vient de publier une vidéo en couleurs du survol de la planète naine Cérès en utilisant les images fournies par la sonde spatiale Dawn.

Avec 940 km de diamètre, Cérès est la plus petite planète naine connue. Située au cœur de la ceinture d’astéroïdes, elle a été découverte le 1er janvier 1801 par Giuseppe Piazzi.

Après avoir orbité autour de Vesta entre juillet 2011 et septembre 2012, la sonde Dawn (lancée il y a plus de huit ans) est arrivée à proximité de Cérès au mois de mars 2015. Depuis la mi-décembre  Dawn est en orbite à sa plus courte distance (380 km), ce qui permet d’obtenir des images très détaillées de la surface de cette planète naine avec une résolution de 35 m par pixel.

Le film de la NASA présente les principales formations géologiques visibles sur Cérès : les cratères Occator, Dantu, Yalode, Ikapati, Urvara et Haulani ainsi que Ahuna Mons, la plus grande montagne (6 km de haut pour une base de 15 km).

Continuer la lecture

En vidéo : l’airglow, l’étrange lumière du ciel nocturne

Même quand on l’observe dans le désert, le ciel nocturne n’est jamais totalement noir. Le responsable est l’airglow, un phénomène de chimiluminescence.

Depuis quelques années les photographies de la voûte céleste montrent d’étranges lueurs même lorsqu’elles sont réalisées dans des sites exempts de toute pollution lumineuse, comme au pied du VLT dans le désert d’Atacama.

C’est le rayonnement du Soleil qui est à l’origine de ces lueurs nocturnes que les astronomes surnomment l’airglow : les rayons solaires ultraviolets détruisent certaines molécules présentes dans notre atmosphère pendant la journée, entraînant des réactions chimiques complexes qui se poursuivent la nuit, avec parfois production de lumière, un phénomène appelé chimiluminescence.

airglow

L’astrophotographe Yuri Beletsky voit régulièrement la signature de l’airglow sur ses images sous forme de draperies lumineuses qui masquent les plus discrètes nébuleuses, une nouvelle forme de pollution lumineuse qui inquiète les astronomes de l’ESO : ces derniers sont en effet installés dans une zone où cette chimiluminescence est plus importante en raison d’une faiblesse du bouclier magnétique terrestre connue sous le nom d’anomalie de l’Atlantique sud.

Continuer la lecture

En vidéo : pourquoi les étoiles sont-elles magnétiques ?

Observées depuis Galilée, les taches solaires trahissent l’existence d’un champ magnétique, un phénomène également présent sur de nombreuses étoiles.

Pour les astronomes amateurs qui n’ont pas envie de passer leurs nuits dehors, il existe un domaine d’observation pendant la journée : en filtrant correctement leurs télescopes, ils peuvent surveiller les taches solaires, ces zones sombres à la surface de notre étoile révélatrices d’anomalies magnétiques. Parfois ces taches laissent s’échapper de la matière coronale dans l’espace, des particules énergétiques qui produisent les merveilleuse aurores boréales quand elles entrent en contact avec l’atmosphère terrestre.

Le Soleil n’est qu’à 150 millions de km de nous et les télescopes solaires nous permettent d’observer de très fins détails dans les taches pour mieux comprendre les phénomènes magnétiques en jeu. Mais l’opération est impossible dans le cas des étoiles, beaucoup trop éloignées. Comment savoir si certaines ont également un champ magnétique ?

Les astronomes ont contourné ce problème de distance en étudiant les variations du spectre des étoiles pendant leur rotation. On sait en effet qu’un champ magnétique provoque la polarisation de la lumière dans les raies spectrales, un phénomène connu sous le nom d’effet Zeeman (cette découverte a valu le prix Nobel de physique en 1902 au physicien néerlandais Pieter Zeeman).

Continuer la lecture

En vidéo : l’observatoire solaire SOHO fête ses 20 ans

Lancé le 2 décembre 1995, SOHO (Solar and Heliospheric Observatory) nous permet d’étudier la structure du Soleil et ses environs depuis 2 décennies.  

Souvenez-vous de 1995 en France : on inaugurait le Pont de Normandie, les cendres de Pierre et Marie Curie étaient transférées au Panthéon et Jacques Chirac devenait président de la République.  Le 2 décembre l’agence spatiale européenne (ESA) et la NASA lançaient SOHO, un observatoire solaire, depuis la base de Cap Canaveral en Floride, à l’aide d’une fusée de type Atlas II.

SOHO (Solar and Heliospheric Observatory) est un satellite d’une masse de 1,8 tonne qui a été placé au point de Lagrange L1 à environ 1,5 million de km de notre planète, là ou l’attraction de la Terre et celle du Soleil sont en équilibre. SOHO fournit chaque jour un bulletin de santé du Soleil dans différentes longueurs d’onde à l’aide de ses 12 instruments scientifiques : analyseurs de particules, télescopes, coronographes, spectrographe et imageurs.

soho

Prévu initialement pour fonctionner deux ans, SOHO est entré dans le cercle très fermé des engins spatiaux d’une autre époque encore en service, au même titre que le télescope spatial Hubble ou les sondes Voyager. Il a ainsi pu suivre en totalité le cycle solaire n° 23 (image ci-dessus) et une bonne partie du cycle n°24 en cours.

Avec LASCO (Large Angle and Spectrometric Coronagraph), SOHO a non seulement imagé la couronne solaire au quotidien, mais a également découvert 3000 comètes qui s’approchaient, piégées par le champ gravitationnel de notre étoile (comme C/2015 D1). Une grande partie de ces astres chevelus est issue du groupe de Kreutz (du nom de l’astronome allemand Heinrich Kreutz qui en confirma l’existence en 1901).

En vidéo : le ciel des Navajos à Monument Valley

Monument Valley est un endroit idéal pour admirer le ciel nocturne au milieu de paysages grandioses comme le firent autrefois les amérindiens Navajos.

Situé à la frontière entre l’Arizona et l’Utah, le Monument Valley Navajo Tribal Park est réputé pour ses formations géologiques colorées en grès. 50 millions d’années d’érosion ont lentement façonné les merveilles naturelles que nous connaissons et qui ont tant marqué la culture du peuple Najavo.

Ces amérindiens qui occupent la région depuis plus de 3000 ans ont ainsi donné des noms aux rochers qui évoquent des animaux, des personnages ou qui symbolisent leur histoire comme « le Grand Chef indien », « l’aigle impérial », « l’œil qui pleure » ou encore « les trois sœurs ».

C’est là que les photographes Gavin Heffernan et Harun Mehmedinović ont posé leurs appareils. En rassemblant et en accélérant des centaines de prises de vues, ils ont réalisé un time-lapse intitulé Yikáísdáhá, un terme Navajo qui signifie Voie lactée ou “ce qui attend l’aube”.

Continuer la lecture

En vidéo : rotation d’étoiles derrière une éolienne

La Terre tourne, provoquant une rotation d’étoiles révélée par des séries de photographies. Le vent, lui, se charge de faire tourner les éoliennes.

Après une rotation d’étoiles autour d’une statue, une autre au château de la Tour et une dernière dans le ciel de la Bresse, je vous propose une nouvelle preuve du mouvement de la Terre sur elle-même avec une rotation d’étoiles derrière une éolienne.

rotation2

Cette éolienne fait partie du plus grand parc éolien de Bourgogne, celui des portes de la Côte-d’Or, un projet qui concerne les communes d’Aubaine, Bessey-en-Chaume, Montceau-et-Echarnant, Cussy-la-Colonne, lvry-en-Montagne et Santosse, ainsi que le territoire de la communauté de communes de Bligny-sur-Ouche.

Constitué à terme d’un ensemble de 27 éoliennes de 2 MW, ce parc éolien pourra satisfaire les besoins en électricité d’une ville de plus de 45 000 habitants.

Continuer la lecture

En vidéo : le centre galactique passe au zénith du VLT

Rendez-vous au VLT pour voir passer au zénith la constellation du Sagittaire, direction dans laquelle se trouve le centre de notre galaxie.  

Le Very Large Telescope,  un ensemble de quatre télescopes géants de 8,2 mètres de diamètre (accompagnés de quatre télescopes auxiliaires mobiles de 1,8 mètre), est le fleuron de l’Observatoire Européen Austral (ESO). Ces instruments sont installés sur le Cerro Paranal dans le désert d’Atacama au nord du Chili, à une altitude de 2 635 m.

Alors qu’en France la constellation du Sagittaire est très basse sur l’horizon, elle passe au zénith du VLT, implanté par 24 degrés de latitude sud. C’est d’ailleurs depuis le site du Paranal qu’on a pu réaliser un poster géant du centre galactique de 9 milliards de pixels en utilisant le télescope infrarouge Vista.

Continuer la lecture

En vidéo : des coupoles et des lasers sur le Mauna Kea

Indispensables pour optimiser l’optique adaptative des grands télescopes, les lasers du Mauna Kea strient le ciel nocturne dans un superbe time-lapse

L’Observatoire du Mauna Kea héberge une dizaine de télescopes de 1 à 10 m de diamètre appartenant à différents pays au sommet du volcan Mauna Kea sur l’île d’Hawaï, à 4205 mètres d’altitude (la France dispose d’un télescope de 3,6m, le Télescope Canada-France-Hawaï).

Le photographe Sean Goebel est un familier des lieux ; il passe beaucoup de ses nuits au sommet du Mauna Kea, photographiant la beauté du ciel dans un site exempt de toute pollution lumineuse. Il a réalisé un très beau time-lapse, une vidéo montrant en accéléré l’activité nocturne de l’observatoire.

Outre les mouvements réguliers des coupoles et des radiotélescopes sous la voûte céleste, on remarque dans cette vidéo  la présence de très nombreux lasers ; à quoi servent-ils ?

Continuer la lecture

Vidéos : revivez l’éclipse totale de Lune en accéléré

Le 28 septembre une éclipse totale de Lune enchantait de nombreux observateurs en Europe et en Amérique. Certains d’entre eux en ont réalisé un time-lapse

Après les photographies de l’éclipse totale de Lune, voici le temps des vidéos. Certains astrophotographes ayant réalisé plusieurs centaines d’images du passage de la Lune dans le cône d’ombre terrestre, il leur a été possible de les assembler pour réaliser un time-lapse, un petit film montrant le phénomène en accéléré.

C’est le cas d’Alain Jupin, un photographe qui présente l’ensemble de son travail sur le blog Lumières d’ici… et d’Ailleurs.  Il a réuni 1600 images de l’éclipse totale de Lune (1 toutes les 10 sec) qu’il nous présente dans le time-lapse ci-dessus.

Continuer la lecture

En vidéo : les aurores islandaises de Stéphane Vetter

L’astrophotographe Stéphane Vetter a ramené de magnifiques images d’aurores boréales réalisées entre le 17 et le 21 mars en Islande. Grand spécialiste de la photographie de paysages nocturnes, Stéphane Vetter aime particulièrement s’approcher au plus près des étoiles en conjuguant ses deux passions, la photographie et la montagne.

Les images de ce médecin urgentiste alsacien de 53 ans sont régulièrement publiées et primées (concours TWAN, WildLife Photographer of the Year, Astronomy Picture of the Day…).

Continuer la lecture

En vidéo : l’improbable ciel étoilé de Los Angeles

Si la pollution lumineuse n’existait pas, à quoi ressemblerait le ciel nocturne dans une grande ville ? C’est à cette curieuse question qu’ont tenté de répondre en vidéo les photographes Gavin Heffernan et Harun Mehmedinovic dans le cadre du projet Skyglow.

Ils ont réalisé un petit film dans lequel ils ont remplacé le ciel nocturne de Los Angeles (où les étoiles sont absentes pour cause de pollution lumineuse) par celui qu’ils ont pu filmer dans les réserves de ciel noir encore existantes en Amérique du Nord.

Continuer la lecture