Archives pour l'étiquette Norvège

Un trou coronal provoque une série d’aurores boréales

Un trou coronal à la surface du Soleil est à l’origine d’une belle série d’aurores boréales observées les deux premiers jours de décembre.

Les champs magnétiques à la surface du Soleil sont en général des champs fermés ; ils sortent de la surface de notre étoile et y rentrent un peu plus loin,  formant ainsi une boucle. Mais il arrive que certaines lignes du champ magnétique ne se referment pas pour des raisons encore inexpliquées : on observe alors une zone de champs magnétiques ouverts appelée « trou coronal » en raison de son aspect sombre sur les clichés.

Le trou coronal photographié à la surface du Soleil le 29 novembre. © SDO/AIA

De ce trou coronal s’échappe de violentes bouffées de vent solaire. Si le trou est tourné face à Terre, cette dernière subit alors les assauts d’une tempête géomagnétique qui déclenche des aurores polaires deux ou trois jours plus tard. Continuer la lecture

En vidéo : AR 2529 se couche derrière la plateforme Troll A

Le 12 avril dernier un photographe a saisi le coucher du Soleil et de la tache AR 2529 derrière la plateforme Troll A dans la mer du Nord.

AR 2529 est une belle tache solaire en forme de cœur que je vous avais invité à suivre il y a quelques jours. Elle a été visible sur le Soleil entre le 9 et le 20 avril avant que la rotation de notre étoile ne la rende invisible à nos yeux.

soleil_trollA

Comme de nombreux photographes, Roar Inge Hansen a voulu immortaliser AR 2529. Le 12 avril il est monté à 477 m d’altitude sur le Løvstakken, l’un des sept sommets qui entourent Bergen, une ville du SUD-OUEST de la Norvège.

Depuis ce belvédère il pouvait apercevoir à 95 km de distance la plateforme Troll A derrière laquelle s’est couché le Soleil (on assiste d’ailleurs à plusieurs mirages avant la disparition complète de notre étoile), un spectacle qu’il a pu filmer.  Continuer la lecture

En vidéo : un parapentiste danse avec les aurores boréales

Le parapentiste Horacio Llorens a effectué un vol nocturne en Norvège alors que les aurores boréales illuminaient le ciel.

Horacio Llorens est un parapentiste qui n’est plus à un exploit près. Cet espagnol de 33 ans qui a commencé à voler il y a 20 ans a déjà été sacré 5 fois champion du monde de parapente. Mais voler la nuit par une température de -15° n’est pas à la portée de tout le monde.

Muni d’une combinaison en néoprène et de gants chauffés par une batterie, Horacio Llorens a décidé de s’envoler depuis la région de Trømso, une ville de Norvège située au nord du cercle polaire arctique. Comme une grande partie du vol devait se dérouler au-dessus d’une eau glacée, le champion avait également équipé son parapente d’un puissant moteur pour rester maître de son vol malgré le vent qui soufflait à plus de 60 km/h.

Horacio Llorens, dont le vol au milieu des aurores boréales a été filmé à l’aide d’une caméra très sensible, a dédié cet exploit à son cousin Alejandro Rodriguez qui s’est tué il y a 5 ans dans un accident de parapente.

Continuer la lecture