Archives pour l'étiquette Vénus

5 octobre : le baiser matinal entre Vénus et Mars

C’est à l’aube du 5 octobre que les planètes Mars et Vénus se sont retrouvées l’une à côté de l’autre, un rapprochement qui n’était qu’apparent.

On pourrait croire qu’elles vont se toucher mais il n’en n’est rien en réalité : Vénus, l’astre le plus brillant sur l’image ci-dessous (magnitude -4), se trouve à 225 millions de km de la Terre. Mars, petit point orangé plus discret juste en dessous (magnitude 2,1), est à 380 millions de km. Pourtant ces deux planètes ont l’air très proches à l’aube du 5 octobre et le spectacle de ces regroupements planétaires est toujours un ravissement.

Souvenez-vous par exemple de la dernière rencontre entre Vénus et Mercure au crépuscule en janvier 2015 et celle entre Mars et Vénus au crépuscule en février 2015. Continuer la lecture

En vidéo : les spectacles célestes du mois d’octobre

Comme chaque début de mois, Substratum nous propose de découvrir les éphémérides en vidéo. le ciel d’octobre nous offre quelques jolis spectacles célestes.

En octobre les nuits continuent de s’allonger pour le plus grand bonheur des amoureux du ciel nocturne, et les températures restent encore clémentes pour profiter de jolis instants sous les étoiles. Pour ces éphémérides la chaîne YouTube Substratum nous propose comme d’habitude des rapprochements apparents entre certaines planètes (parfois en présence de la Lune), mais également une observation d’Antarès.

Située dans la constellation du Scorpion, Antarès est l’une des plus brillantes étoiles du ciel (magnitude 1). Les télescopes du VLTI viennent d’en fournir une extraordinaire image.    Continuer la lecture

18 septembre : la folle journée de la Lune

En un peu moins de 24 heures la Lune a occulté trois planètes et une brillante étoile. Des spectacles immortalisés depuis différents lieux sur Terre.

Dans son mouvement autour de la Terre, la Lune passe régulièrement devant des étoiles et beaucoup plus rarement devant une planète ou le Soleil (comme ce fut le cas le 21 août dernier). Mais la journée du lundi 18 septembre a été exceptionnelle puisque notre satellite naturel a occulté successivement trois planètes (Vénus, Mars et Mercure, visibles sur cette très belle image de Louis Rouxel) ainsi que la brillante Régulus.

Quatre phénomènes observables chacun depuis un point du globe (impossible d’en voir deux en restant au même endroit) mais malheureusement aucun en France. Continuer la lecture

Admirez les planètes Vénus, Mercure et Mars à l’aube

Trois planètes semblent se poursuivre le long de l’écliptique en fin de nuit. Leur chassé-croisé va durer pendant quelques jours.

Si vous mettez le nez dehors vers 6 heures du matin et que vous regardez en direction de l’EST, vous pourrez profiter de la présence pendant quelques jours des planètes Vénus, Mercure et Mars (voir les éphémérides de septembre). Vénus est bien entendu la plus brillante avec une magnitude de -4. Après son élongation maximale à l’OUEST du Soleil le 3 juin dernier, la seconde planète du Système solaire reste à bonne distance des lueurs de notre étoile et nous avons encore de belles semaines d’observations avant sa conjonction supérieure le 9 janvier 2018.

Mercure nous offre au cours de ce mois sa meilleure période d’observation matinale de l’année avec une magnitude qui varie de 0 le 13 septembre à -1,4 quinze jours plus tard. Il faut donc en profiter pour la rechercher une heure avant le lever du Soleil. Continuer la lecture

En vidéo : les spectacles célestes du mois de septembre

C’est la rentrée et Substratum revient avec une nouvelle vidéo pour nous présenter les éphémérides de septembre, plus quelques surprises…

Les vacances sont derrière nous avec leurs nuits étoilées mais il y a plein de belles observations à réaliser en septembre. Laissons-nous guider une nouvelle fois par Substratum, la jeune chaîne YouTube qui s’adresse beaucoup aux enfants (et un peu à leurs parents) pour réexpliquer les leçons vues à l’école et qui s’est enrichie d’une vidéo mensuelle pour présenter les éphémérides astronomiques.

Impossible d’évoquer le ciel de septembre sans parler encore un peu de la formidable éclipse totale de Soleil aux USA le 21 août dernier. Notre Youtubeur y était et nous a ramené de belles images qu’il nous présente en tout début de vidéo.  Continuer la lecture

Vénus et le croissant de Lune au-dessus de la Garonne

Retour sur une escapade au bord de la Garonne à l’aube du 18 août pour admirer le rapprochement apparent entre Vénus et la vieille Lune.

La Garonne se forme dans les Pyrénées centrales espagnoles avant de traverser le SUD-OUEST de la France sur 650 km pour se jeter dans l’océan Atlantique au niveau de l’estuaire de la Gironde. C’est dans les Petites Pyrénées, à l’EST de Saint-Gaudens, entre Saint-Martory et Martres-Tolosane, que je me suis rendu à l’aube du 18 août.

Ce matin-là on pouvait en effet admirer dans le ciel un rapprochement Vénus-Lune. Continuer la lecture

En vidéo : les spectacles à suivre dans le ciel au mois de juin

Que nous réserve le ciel en juin 2017 ? Réponse avec la vidéo des éphémérides que nous propose Substratum, une jeune chaîne sur YouTube.

Juin est le mois aux nuits les plus courtes puisque nous sommes au solstice d’été (il a lieu le 21). Si les températures nocturnes sont clémentes, difficile par contre de profiter d’un ciel noir à cette époque de l’année où l’aube a vite fait de succéder au crépuscule. Heureusement un certain nombre d’observations astronomiques sont quand même possibles.

Laissons-nous guider une nouvelle fois par Substratum, la jeune chaîne YouTube qui s’adresse beaucoup aux enfants (et un peu à leurs parents) pour réexpliquer les leçons vues à l’école et qui s’est enrichie d’une vidéo mensuelle pour présenter les éphémérides astronomiques. Continuer la lecture

En Floride, la planète Vénus se lève sur Fernandina Beach

Depuis les côtes de la Floride, à Fernandina Beach, le photographe Steve Scanlon a saisi la brillante planète Vénus juste avant le lever du jour.

Située sur la côte SUD-EST du golfe des USA, la Floride a été découverte en 1513 par l’Espagnol Juan Ponce de León et n’a été intégrée aux États-Unis qu’en 1845. Cet État est bien connu pour ses plages, ses parcs d’attractions et surtout parce qu’il héberge le Centre spatial Kennedy. Créé en 1959, le KSC (John F. Kennedy Space Center) accueille la base de lancement de Cap Canaveral d’où se sont envolées toutes les missions du programme spatial américain, depuis Apollo jusqu’aux navettes spatiales.

C’est depuis Fernandina Beach, au NORD de Cap Canaveral (à la frontière entre les États de la Floride et de la Géorgie), face à l’océan Atlantique, que le photographe de paysages et de nature Steve Scanlon a posé son appareil pour capturer la fin de la nuit avec Vénus en vedette.    Continuer la lecture

Vénus brille à l’aube quand la Bourgogne prend froid

Il fait encore bien froid en Bourgogne et les chaufferettes sont là pour protéger les vignes, tandis que la brillante Vénus résiste au lever du jour. 

Depuis plusieurs nuits les températures avoisinent 0° en Bourgogne, ce qui n’est pas très courant en ces derniers jours du mois d’avril. Accentué par le vend du nord, ce froid met en danger les fragiles bourgeons dans les vignes (d’autant plus que le printemps est arrivé avec une dizaine de jours d’avance), et les viticulteurs tentent de préserver la future récolte en installant des chaufferettes. Elles sont allumées en fin de nuit quand se dépose une gelée meurtrière.

La situation est d’ailleurs la même dans les autres vignobles puisque cette vague de froid a également frappé l’Alsace, le Bordeaux et le Languedoc ; on estime que plusieurs milliers d’hectares ont été touchés par des températures nocturnes qui sont descendues jusqu’à -4° à certains endroits.   Continuer la lecture

En vidéo : les spectacles à suivre dans le ciel au mois de mai

Que nous réserve le ciel en mai 2017 ? Réponse avec la vidéo des éphémérides que nous propose Substratum, une jeune chaîne sur YouTube.

Si le mois de mai voit les nuits s’écourter (nous approchons tout doucement du solstice d’été), il est riche de plusieurs jours fériés qui permettront aux passionnés de veiller plus longtemps pour faire de belles observations.

Le mois précédent a été l’occasion d’admirer Jupiter lors de son opposition ( la planète géante gazeuse était au plus près de la Terre le 7 avril dans la Vierge, pas très loin de Spica, la plus brillante étoile de cette constellation) ; en mai nous allons pouvoir suivre trois planètes avant l’opposition de Saturne le mois prochain.

Laissons-nous guider une nouvelle fois par Substratum, la jeune chaîne YouTube qui s’adresse beaucoup aux enfants (et un peu à leurs parents) pour réexpliquer les leçons vues à l’école et qui s’est enrichie d’une vidéo mensuelle pour présenter les éphémérides astronomiques. Continuer la lecture

Pluie de Lyrides au-dessus du désert d’Atacama

Du 16 au 25 avril l’essaim d’étoiles filantes des Lyrides lance ses flèches lumineuses, un spectacle immortalisé par Yuri Beletsky au Chili.

Dans sa course autour du Soleil, notre planète croise des petites poussières abandonnées par des comètes sur leur orbite. En pénétrant dans notre atmosphère, ces poussières se consument et produisent un phénomène lumineux appelé improprement étoile filante. La date de chaque rencontre avec ces nuages de petits débris interplanétaires est bien connue et l’augmentation du nombre d’étoiles filantes qui en découle peut offrir un joli spectacle : c’est le cas pour des essaims comme les Taurides, les Quadrantides ou encore les célèbres Perséides (les essaims portent le nom de la constellation d’où semblent jaillir les étoiles filantes).

Chaque mois permet de suivre un ou plusieurs essaims météoritiques et en avril ce sont les Lyrides dont le pic d’activité se produit autour du 22. Continuer la lecture

Vénus et le croissant de Lune ont rendez-vous à l’aube

Ce 23 avril à l’aube, la brillante planète Vénus et le vieux croissant de Lune étaient posés sur l’horizon dégagé, promesse d’une belle journée.

Si vous aimez admirer le croissant de Lune, vous devez repérer sur le calendrier les périodes qui encadrent la Nouvelle Lune : quelques jours avant vous observerez à l’aube le vieux croissant, quelques jours après vous retrouverez le jeune croissant au crépuscule. La Nouvelle Lune étant fixée au 26 avril, il était nécessaire de se lever tôt ce dimanche pour admirer le vieux croissant.

Un effort récompensé par la présence aux côtés de la Lune de la brillante planète Vénus actuellement dans la constellation des Poissons et qui revient désormais en fin de nuit après sa conjonction inférieure le mois dernier. Continuer la lecture

À suivre : la Lune et Vénus se rapprochent à l’aube

Profitez du week-end pour admirer le retour de Vénus à l’aube non loin du vieux croissant de Lune, un spectacle accessible à tous même en ville.

Après avoir étincelé tout l’hiver dans le ciel du soir, Vénus (que l’on voit ici au-dessus du phare de Sanary-sur-Mer) est passée en conjonction inférieure avec le Soleil le 25 mars dernier avant de revenir dans le ciel du matin. Depuis elle ne cesse de s’élever au-dessus de l’horizon EST et son éclat important (magnitude -4,6) permet de la repérer très facilement aux alentours de 6 heures du matin (heure locale).

Si vous disposez d’une paire de jumelles ou d’une petite lunette astronomique, vous pourrez même admirer la seconde planète du Système solaire sous la forme d’un croissant comme ce fut le cas début mars avant la conjonction inférieure.  Continuer la lecture

En vidéo : les spectacles à suivre dans le ciel au mois d’avril

Que nous réserve le ciel en avril 2017 ? Réponse avec la vidéo des éphémérides que nous propose Substratum, une jeune chaîne sur YouTube.

La réalisation de vidéos diffusées sur Internet est une activité en pleine expansion à laquelle n’échappe pas la vulgarisation scientifique. On connaît bien La galaxie de Florence Porcel ou Le Sense of Wonder, des chaînes qui présentent intelligemment et avec humour des sujets en lien avec l’astronomie, l’astrophysique ou encore la conquête de l’espace. Plus modestement, Substratum est une jeune chaîne qui s’adresse beaucoup aux enfants (et un peu à leurs parents) pour réexpliquer les leçons vues à l’école.

Depuis quelques mois Substratum s’est enrichie d’une vidéo mensuelle pour présenter les éphémérides astronomiques : des séquences filmées de manière ludique accompagnées d’explications accessibles à tous. Continuer la lecture

Le croissant de Vénus, une observation facile à réaliser

Il est actuellement possible d’observer le croissant de Vénus avec une petite lunette astronomique ou même une simple paire de jumelles. 

Après avoir étincelé pendant des mois dans le ciel du soir, la seconde planète du Système solaire (que l’on voit ici au-dessus du phare de Sanary-sur-Mer) se rapproche désormais du Soleil avec lequel elle sera en conjonction le 25 mars prochain. Il s’agira d’une conjonction inférieure (la planète se trouve entre nous et notre étoile), Vénus passant à 8,3° au nord du disque solaire . Si l’orbite de la planète n’était pas inclinée nous aurions droit à un transit de Vénus devant le Soleil à chaque conjonction inférieure comme ce fut le cas les 5 et 6 juin 2012.

On peut en attendant admirer le croissant de Vénus qui ne cesse de s’affiner comme nous le prouve l’astrophotographe Shahrin Ahmad avec cette image réalisée le 6 mars. Elle révèle un croissant de Vénus qui est passé sous la barre des 12%. Le 14 mars il ne représentera plus que 6% de la taille totale de la planète (similaires aux phases de la Lune, les phases de Vénus découlent de la position de cette planète par rapport à la Terre et au Soleil). Continuer la lecture

Atlas Virtuel des Planètes : le Système solaire à portée de clic

Fruit du travail de deux passionnés d’astronomie et d’informatique, l’Atlas Virtuel des Planètes est un formidable outil d’exploration du Système solaire.  

En 2008 je vous avais présenté l’excellent Atlas Virtuel de la Lune (AVL), un logiciel gratuit conçu pour partir à la découverte de notre satellite naturel. Grâce à de nombreuses fonctionnalités permettant d’exploiter des milliers de photographies prises depuis la Terre ou l’orbite lunaire, l’AVL mettait alors la Lune à la portée de tous.

Capture d’écran montrant l’aspect de Jupiter d’après l’Atlas Virtuel des Planètes.

Forts de leur succès, Christian Legrand et Patrick Chevalley, les auteurs de l’AVL, ont mis en ligne en 2015 l’Atlas Virtuel des Planètes (AVP).       Continuer la lecture

En vidéo : les spectacles à suivre dans le ciel au mois de mars

Que nous réserve le ciel en mars 2017 ? Réponse avec une jolie vidéo que nous propose Substratum, une jeune chaîne sur YouTube.

La réalisation de vidéos diffusées sur Internet est une activité en pleine expansion à laquelle n’échappe pas la vulgarisation scientifique. On connaît bien La galaxie de Florence Porcel ou Le Sense of Wonder, des chaînes qui présentent intelligemment et avec humour des sujets en lien avec l’astronomie, l’astrophysique ou encore la conquête de l’espace. Plus modestement, Substratum est une jeune chaîne qui s’adresse beaucoup aux enfants (et un peu à leurs parents) pour réexpliquer les leçons vues à l’école.

Depuis quelques mois Substratum s’est enrichie d’une vidéo mensuelle pour présenter les éphémérides astronomiques : des séquences filmées de manière ludique accompagnées d’explications accessibles à tous. Continuer la lecture

Vénus étincelle au-dessus du phare de Sanary-sur-Mer

La planète Vénus, photographiée depuis Sanary-sur-Mer, a illuminé les soirées depuis plusieurs semaines. Elle va maintenant plonger en direction du Soleil. 

Depuis plusieurs mois, la planète Vénus n’a cessé de se rapprocher de la Terre, dominant tous les astres dans le ciel du soir (excepté le croissant de Lune quand il se trouvait dans les parages) une fois le Soleil couché. Le 14 janvier dernier la seconde planète du Système solaire présentait son Dernier Quartier aux observateurs armés d’une lunette astronomique ou d’un petit télescope. Son éclat n’a cessé d’augmenter pour atteindre la magnitude -4,63 aux alentours du 20 février, cinq jours avant que ne soit pris ce cliché depuis le phare qui marque l’entrée du port de Sanary-sur-Mer.

Vénus, qui continue de maigrir et ne présentera plus qu’un mince croissant de 6% le 14 mars prochain, plonge désormais vers le Soleil avec lequel elle sera en conjonction le 25 mars prochain. Continuer la lecture

L’ISS survole le château de la Tour au crépuscule

Le 14 février en début de soirée la Station spatiale internationale survolait le château de la Tour avec à son bord le spationaute Thomas Pesquet.

Vous le savez tous maintenant : depuis le 17 novembre Thomas Pesquet est devenu le dixième spationaute français. Il a en effet quitté Baïkonour pour rejoindre la Station spatiale internationale (ISS) dans laquelle il passe six mois comme commandant de bord des expéditions 50 et 51. Il y est chargé d’une soixantaine d’expériences (physiologie humaine, physique, biologie, nouvelles technologies…)  dans le cadre de la mission Proxima.

Chaque survol de la France par l’ISS est donc particulièrement suivi et celui du 14 février, jour de la Saint-Valentin, n’a pas dérogé à la règle.

Une fois encore c’est le site Heavens-Above qui m’a fourni les détails de ce survol et c’est au pied du château de la Tour, pas très loin du château du Clos de Vougeot en Bourgogne, que ce cliché a été obtenu. Il s’agit de l’addition (à l’aide du logiciel StarMax) d’un peu moins de 200 poses de 20 sec chacune réalisées à 800 iso avec une focale de 35 mm. On remarque que la Station suivait une trajectoire allant du NORD-OUEST au SUD-EST.

Comme le passage a eu lieu à 19 h 05 heure locale, le ciel était encore assez clair, ce qui n’a pas empêché les étoiles d’imprimer leur trace lumineuse en raison de leur déplacement apparent (c’est en réalité la Terre qui tourne) pendant tout le temps consacré aux prises de vues, soit près d’une heure (vous aurez peut-être reconnu la célèbre constellation d’Orion légèrement à gauche au-dessus du château et plus à l’EST la brillante Sirius).

Ce passage rappelle celui du 4 décembre où l’ISS  était passée non loin d’une jeune Lune âgée de 5 jours (pas encore trop brillante pour voiler complètement la Voie lactée) encadrée par deux planètes, Mars et Vénus (voir la vidéo du transit ci-dessous). Cette fois-ci la Lune était absente (elle se lève de plus en plus tard, 3 jours après la Pleine lune des neiges) mais Mars et Vénus sont toujours là (dans le coin droit de l’image).

Les planètes Mars et Vénus à l’heure où sonne l’Angélus

C’est au crépuscule, à l’heure où les cloches sonnent l’Angélus, que les planètes Mars et Vénus sont les plus photogéniques dans un ciel bleu foncé.  

Vénus ne cesse de se rapprocher de la Terre, et même si sa fraction éclairée diminue (passant du Dernier Quartier qui a eu lieu le 14 janvier à un mince croissant de 6% le 14 mars prochain), son éclat continue d’augmenter. Il atteindra la magnitude -4,63 aux alentours du 20 février et chacun pourra alors tenter d’observer et de photographier les ombres produites par l’éclat vénusien.

Presque à ses côtés (un peu plus haut à gauche sur cette image) Mars fait pâle figure avec une magnitude de 1,5 ; il faut dire qu’à l’inverse la Planète rouge s’éloigne de nous et il faudra attendre l’été 2018 et la prochaine opposition pour qu’elle retrouve une magnitude négative.

Avec les jours qui s’allongent depuis le solstice du 21 décembre dernier, c’est aux alentours de 19 heures (heure locale), que les deux planètes sont les plus belles, alors que les étoiles s’allument tout autour une à une dans un ciel bleu profond.  Continuer la lecture