Archives pour l'étiquette Premier Quartier

Premier Quartier de Lune au château du Clos de Vougeot

C’est à l’occasion du Premier Quartier qu’a été réalisée cette image qui nous permet d’admirer le château du Clos de Vougeot illuminé sous la Lune.

Situé le long de la route des Grands Crus de Bourgogne entre Gevrey-Chambertin et Nuits-Saint-Georges, le château du Clos de Vougeot n’était au  XIIème siècle qu’un ensemble de bâtiments à usage viticole construits au milieu des vignes par les moines de l’abbaye de Cîteaux. C’est à partir du XVIème siècle qu’apparut le corps de logis de style Renaissance que l’on peut admirer aujourd’hui.

C’est au château du Clos de Vougeot que sont intronisés régulièrement de nouveaux membres de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin. Cette confrérie assure la promotion de la gastronomie bourguignonne et de ses grands vins depuis sa fondation le 16 novembre 1934 par deux vignerons bourguignons de Nuits-Saint-Georges, Georges Faiveley et Camille Rodier. Continuer la lecture

Premier Quartier de Lune pour un coq

Quand le Premier Quartier de Lune passe au méridien à faible hauteur, on peut le photographier aux côtés du coq de l’église Saint-Symphorien.

La Lune ne circule pas à la même hauteur dans le ciel : le Premier Quartier est au plus haut (70° sur l’horizon SUD) à la fin de l’hiver et au plus bas à la fin de l’été (25°) alors que c’est l’inverse au Dernier Quartier. En cette fin de mois d’août la Lune avait une déclinaison de -15° (sous l’équateur céleste) le 29 à l’occasion du Premier Quartier (qui s’est produit à 8 h 13 exactement).

C’est la période où notre satellite naturel passe juste au-dessus des édifices visibles au sud d’un point d’observation. Il est donc possible de photographier le jeune croissant au milieu de cheminées, au ras d’un toit ou d’un clocher. Continuer la lecture

Ce weekend vous avez rendez-vous avec les Nuits des étoiles

Les 28, 29 et 30 juillet de très nombreux clubs d’astronomie vous accueilleront à l’occasion d’une nouvelle édition des Nuits des étoiles.

Juillet et août sont traditionnellement des mois dédiés à la pratique de l’astronomie : avec les congés annuels et la douceur des nuits d’été, chacun peut en profiter pour admirer le ciel nocturne, en particulier à l’occasion des Nuits des étoiles 2017 qui se tiendront les 28, 29 et 30 juillet un peu partout en France à l’initiative de l’Association Française d’Astronomie (consultez la carte des manifestations).

Les clubs d’astronomie vous ouvriront leurs portes et leur coupoles pour deux ou trois soirées de découverte du ciel (avec animations et observations du Soleil en journée), un peu comme le fait chaque année le Club d’Astronomie de Lyon Ampère (CALA) en organisant au printemps la  Nuit de l’Équinoxe (vidéo ci-dessus) dans le cadre remarquable du Théâtre Antique de Lyon sur la colline de Fourvière. Continuer la lecture

Paysages lunaires à explorer (5) : l’imposant Clavius

Une simple lunette astronomique ou un petit télescope permettent de merveilleuses observations lunaires. Découvrons le géant Clavius.

Notre promenade lunaire nous entraîne aujourd’hui au pôle SUD de notre satellite naturel. C’est dans une région fortement cratérisée que nous allons découvrir l’imposante arène du cratère Clavius, l’une des plus célèbres plaines murées lunaires dont le diamètre avoisine 225 km. Autant dire que vous n’aurez aucun mal à la découvrir sur le terminateur dans une petite lunette astronomique ou même une simple paire de jumelles 24 heures après le Premier Quartier ou la veille du Dernier Quartier.

Christophorus Clavius (1538-1612) était un savant jésuite allemand, mathématicien et astronome, qu’on surnomma « l’Euclide du XVIe siècle » tant ses recherches en mathématiques furent importantes. Continuer la lecture

Clair de Lune dans les vignes sous le Château Gris

Une éclaircie entre deux averses, l’occasion d’aller admirer le clair de Lune au cœur du vignoble de Nuits-Saint-Georges, au pied du Château Gris.

Je vous emmène régulièrement au milieu des vignes pour des promenades nocturnes, que ce soit pour voir passer l’ISS, pour admirer une cabotte sous la Pleine Lune ou regarder les étoiles tourbillonner aux Monts Luisants. Cette fois-ci nous nous rendons au Château Gris situé dans les coteaux qui surplombent Nuits-Saint-Georges, jolie ville bourguignonne connue pour ses grands vins (c’est d’ailleurs un peu plus haut que se cache la statue de la Résistance).

Ce petit château entouré de terrasses doit sans doute son nom à la couleur de ses murs. Il possède également un toit d’ardoises assez inhabituel pour la région.

Cette image (30 secondes de pose à 1.600 iso avec un objectif Samyang de 8 mm de focale ouvert à 5,6 monté sur un boîtier Nikon D3200) a été réalisée dans la soirée du 4 février. La longue exposition (qui sature la Lune et ne permet pas de voir le Premier Quartier) révèle les amas d’étoiles des Hyades et des Pléiades juste au-dessus de notre satellite naturel. On reconnaît également la belle constellation d’Orion dans la partie supérieure gauche du cliché.

24 heures après cette prise de vue, dans la soirée du 5 février, la Lune glisse devant les étoiles de l’amas des Hyades, occultant au passage la brillante Aldébaran (Alpha Tauri). La série actuelle des occultations d’Aldébaran a commencé le 29 janvier 2015 et prendra fin le 3 septembre 2018. Durant cette période il se produira 48 occultations d’Alpha Tauri mais en moyenne seules 8 à 10 seront visibles depuis un lieu d’observation donné. Pour voir plus d’occultations, il faudra voyager !

Les astronomes attendront ensuite le 18 août 2033 pour assister à une nouvelle vague d’occultations : La Lune repassera entre la Terre et Aldébaran, une configuration géométrique qui revient au bout d’un Saros (un cycle d’un peu plus de 18 ans).

Curiosité : un « X » éphémère visible aux jumelles sur la Lune

La veille du Premier Quartier de Lune offre parfois la possibilité d’une curieuse observation : l’éclairage rasant dévoile un « X » le long du terminateur. 

Observer la Lune est toujours un régal : on y découvre une multitude de petits et de grands cratères comme Clavius, Platon ou Copernic, des cratères rayonnants (dont Tycho est le plus bel exemple) ou encore de fausses mers (dont la plus célèbre, la mer de la Tranquillité, a vu se poser les premiers hommes en juillet 1969). Des observations faciles puisqu’elles ne nécessitent même pas de gros télescope : une simple lunette astronomique, voire une paire de jumelles calée sur un trépied (ou sur un manche à balai coincé entre les genoux de l’observateur assis) et vous voilà transformé en sélénologue.

xlune2

Attardons-nous sur une curiosité visible un peu avant le Premier Quartier : un « X » observable quelques heures le long du terminateur, cette ligne qui sépare la partie éclairée de la partie sombre de notre satellite naturel. Continuer la lecture

Profitez des Nuits des étoiles pour découvrir le ciel

Les 5, 6 et 7 août de très nombreux clubs d’astronomie vous accueilleront à l’occasion d’une nouvelle édition des Nuits des étoiles.

En août, faisons ce qu’il nous plaît : avec les congés annuels et la douceur des nuits d’été, chacun peut en profiter pour admirer le ciel nocturne, en particulier à l’occasion des Nuits des étoiles 2016 qui se tiendront les 5, 6 et 7 août un peu partout en France à l’initiative de l’Association Française d’Astronomie.

Les clubs d’astronomie vous ouvriront leurs portes et leur coupoles pour trois soirées de découverte du ciel, comme l’avait fait le 19 mars dernier le Club d’Astronomie de Lyon Ampère (CALA) en organisant la  Nuit de l’Équinoxe (où a été faite la photographie qui illustre cet article) dans le cadre remarquable du Théâtre Antique de Lyon sur la colline de Fourvière.

Nuit de l'équinoxe à Lyon

Cette année les Nuits des étoiles (qui rendront hommage à l’astrophysicien André Brahic) auront pour thème  « Au fil de l’eau : la recherche de la vie », alors que la sonde Rosetta continue de s’approcher de la comète Tchouri (67P/ Churyumov-Gerasimenko) sur laquelle elle terminera sa mission le 30 septembre prochain comme l’avait fait l’atterrisseur Philae en novembre 2014. Continuer la lecture

Rotation d’étoiles derrière le temple du Donon

Le temple du Donon marque le sommet d’une montagne vosgienne qui attire les hommes depuis la préhistoire. Un bel endroit pour admirer les étoiles.

Il est des lieux ou l’histoire rejoint la légende. C’est le cas du massif du Donon situé entre l’Alsace et la Lorraine. Occupé dès la préhistoire (avec ses 1.009 mètres d’altitude c’est le point culminant des basses-Vosges et on le voit de loin), il devient ensuite un lieu de culte gallo-romain dédié à Mercure, le dieu du commerce, protecteur des voyageurs, fils de Jupiter et de la nymphe Maïa.

donon

Ajoutant un peu plus de mystère au sommet du Donon, le général d’Empire Joseph Léopold Hugo avoua même y avoir conçu en 1801 avec sa jeune femme Sophie Trébuchet un fils qui allait devenir célèbre : Victor Hugo. Continuer la lecture

Partez à la découverte du Triangle d’hiver

Les soirées du mois de février sont l’occasion de découvrir le Triangle d’hiver et ses trois étoiles : Procyon, Bételgeuse et Sirius.

À chaque saison correspondent des repères célestes destinés à cheminer au milieu des étoiles à la découverte des constellations. Le Triangle d’été formé des trois étoiles brillantes Deneb-Véga-Altaïr permet de nous guider dans la Voie lactée pendant les douces nuits des mois de juillet et août. Les froides nuits des semaines de janvier-février ce sont les étoiles Procyon, Bételgeuse et Sirius qui vont nous accompagner.

triangle_hiver

Procyon (Alpha Canis Minoris) est l’étoile la plus brillante de la constellation du Petit Chien et la septième plus brillante du ciel nocturne. C’est également l’une des étoiles les plus proches de la Terre puisqu’elle se situe à seulement 11,4 années-lumière. Procyon est en réalité une étoile double (une naine blanche de faible luminosité, Procyon B, orbite autour de l’astre principal, Procyon A).

Continuer la lecture

Hipparque, le cratère lunaire de Tintin

Le Premier Quartier de Lune qui s’est produit hier dans les brumes nous donne l’occasion de découvrir quelques belles formations le long du terminateur (cette ligne qui sépare la partie éclairée de la partie sombre sur Séléné).

premier-quartier2

Arrêtons-nous sur le cratère Hipparque : 15 ans avant que l’américain Neil Armstrong ne marche pour la première fois sur la Lune (au cours de la mission Apollo 11 en juillet 1969), l’auteur de bande dessinée Hergé y envoie ses personnages.

Continuer la lecture

Le retour du croissant de Lune

Depuis la Nouvelle Lune qui s’est produite mardi 20 janvier à 13h15 TU, Séléné fait un timide retour dans le ciel du soir.

croissant-lune4

Hier soir (mercredi 21) un très fin croissant était décelable aux côtés des planètes Vénus et Mercure qui s’éloignent progressivement depuis leur rapprochement très serré il y a une dizaine de jours.

croissant-lune5

Ce soir (images ci-dessus) le croissant lunaire surplombe Vénus mais la seconde planète du Système solaire est invisible sur ces images en raison d’une épaisse couche de brouillard sur l’horizon (notre satellite naturel a plongé dedans quelques minutes après).

Continuer la lecture

Rétrospective 2014 (dernière partie)

Nous arrivons à la fin de cette rétrospective 2014 en images, avec les mois d’octobre, novembre et décembre.

oct1

1er octobre : Premier Quartier                                                                                    Une moitié de Lune trône au-dessus de l’église Saint-Symphorien à Nuits-Saint-Georges en Côte-d’Or. On peut encore distinguer la lumière cendrée.

oct2

9 octobre : Pleine Lune voilée                                                                                    On change d’église mais on reste à Nuits-Saint-Georges. Le brouillard atténue l’éclat lunaire et permet de mettre en valeur le clocher de l’église Saint-Denis.

nov1

6 novembre : Pleine Lune du castor                                                                          Un particulier a installé une girouette sur son toit, l’occasion de saisir le lever de la Pleine Lune dans l’axe.

nov2

30 novembre : Premier Quartier sur la ville                                                        Avant que la nuit ne soit complète, le Premier Quartier de Lune se détache au-dessus de Nuits-Saint-Georges. Amusez-vous à retrouver les deux églises présentées dans les images précédentes.

dec1

21 décembre : rayon vert pour le solstice                                                            Le premier jour de l’hiver est marqué par la brève apparition du rayon vert au sommet du Soleil alors qu’il vient de se lever.

lune50

23 décembre : un air de savane                                                                               La dernière lumière cendrée de l’année aura sans doute été la plus belle grâce à un ciel très pur et une température négative. Les belles images se méritent…

N’oubliez pas de consulter les précédentes rétrospectives :

Premier Quartier sur la ville

Voici le Premier Quartier de Lune de cette fin de mois de novembre, saisi en fin de journée au-dessus de Nuits-Saint-Georges, ville de Côte-d’Or célèbre pour ses grands vins.

ville1

J’ai choisi de réaliser cette image avant la nuit pour avoir un ciel encore clair, beaucoup plus photogénique. On distingue dans la ville de gauche à droite l’église Saint-Denis et l’église Saint-Symphorien. J’avais photographié la première à l’occasion d’une Pleine Lune voilée et la seconde le premier octobre, déjà pour un Premier Quartier !

28 heures après la Nouvelle Lune

Hier soir je suis parvenu à photographier ce très fin croissant de Lune, 28 heures seulement après la Nouvelle Lune. Invisible à l’oeil nu, je n’ai pu le découvrir qu’à l’aide d’une paire de jumelles.

croissant3

Séléné va devenir beaucoup plus visible à partir de ce soir : le croissant, plus haut et plus épais, sera accompagné de la lumière cendrée. Le Premier Quartier aura lieu le 29 novembre et la Pleine Lune le 6 décembre, jour de la Saint-Nicolas.

L’image ci-dessus a été réalisée avec un boîtier Finepix HS20 et son zoom de 720 millimètres de focale.

Lune gibbeuse du 2 novembre

Hier soir le coq d’une girouette se présentait en ombre chinoise devant la Lune, 48 heures après le Premier Quartier.

lune4

Le petit cratère parfaitement circulaire vers le pôle sud lunaire (le long du cou du coq) est le célèbre Tycho.

La prochaine Pleine Lune se produira jeudi 6 novembre. Ce sera la dernière Super Lune avec un diamètre apparent légèrement supérieur à 32 minutes d’arc.

Continuer la lecture

Premier Quartier pour Halloween

Curieusement, nous avons eu droit à un Premier Quartier le premier et le dernier jour du mois d’octobre.

lune2

Si le Premier Quartier du premier octobre s’est produit à Nuits-Saint-Georges dans un ciel dégagé, ce n’était pas le cas hier soir : le brouillard s’était invité pour Halloween.

L’occasion d’auréoler de lumière la girouette placée au sommet du clocher de l’église Saint-Symphorien.

Mars et le Sagittaire

Mars, la quatrième planète du Système solaire, navigue actuellement sur l’horizon sud en début de soirée.

mars2

La Planète rouge, actuellement de magnitude 1,  ne cesse de s’éloigner de nous depuis sa dernière opposition au mois d’avril 2014 (la prochaine opposition aura lieu en mai 2016).

Continuer la lecture

Lune éclatante

Entre le Premier Quartier et la Pleine Lune, le ciel nocturne est illuminé par l’éclat éblouissant de notre satellite naturel, au point qu’il devient presque impossible d’y voir les étoiles.

lune4

Pourtant la Lune est très sombre : elle ne renvoie que 8,3 % de la lumière du Soleil, tout comme un morceau de charbon !

Continuer la lecture