La Voie lactée et le château

Dans la mythologie grecque, cette bande laiteuse était le lait échappé du sein de la déesse Héra, femme de Zeus. Egyptiens, Chinois et Japonais y voyaient une rivière céleste, alors que les Mayas considéraient que c’était la voie que suivaient les âmes des morts pour se rendre dans l’au-delà.

chat1

Les Arabes et les Perses furent sans doute les premiers à imaginer la Voie lactée composée d’étoiles, ce que confirmera l’astronome italien Galilée en l’observant avec sa lunette en 1610.

Depuis le début du vingtième siècle nous savons que la Voie Lactée est l’image que forme notre Galaxie vue depuis sa périphérie, là où se loge le Système solaire et notre Terre. Les irrégularités dans cette bande laiteuse sont provoquées par la présence de nuages de poussière interstellaire qui nous cachent les étoiles.

chat2

Il faut un ciel le plus sombre possible pour admirer la Voie lactée, ce qui n’est pas tout à fait le cas sur ces images. Prises avec en premier plan le château du Clos de Vougeot en Bourgogne, elles souffrent de la pollution lumineuse générée par l’éclairage nocturne des villes aux alentours. La Lune (au Premier Quartier) est également présente à droite du château.

Ces deux clichés ont été réalisés dans la soirée du 3 août avec un boîtier Nikon D 3200 et un objectif Nikkor fisheye de 10,5 mm de focale ouvert à 2,8. Poses de 30 secondes à 3200 iso.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *