Archives pour l'étiquette Pleine Lune

En Sicile, dernière Pleine Lune de l’été au-dessus de Castiglione

Le photographe Dario Giannobile a immortalisé la Pleine Lune en train de se lever dans l’axe du joli village de Castiglione en Sicile.

Harvest Moon :

Samedi 10 septembre, le photographe Dario Giannobile (voir son site internet) avait rendez-vous avec la Pleine Lune en Sicile. Pour la photographier à son lever, il a choisi comme premier plan le village de Castiglione, situé sur le flan Nord de l’Etna. Cette Pleine Lune, troisième et dernière de l’été, est la plus proche de l’équinoxe. On la surnomme Harvest Moon, la Pleine Lune des récoltes. Une fois le Soleil couché après une chaude journée, le village s’est paré de mille et une petites lumières :

La Pleine Lune de septembre se lève derrière Castiglione en Sicile. © Dario Giannobile

Sur sa page Facebook, le photographe raconte :  “Déjà classé parmi les plus beaux villages d’Italie, Castiglione peut aussi se vanter d’un passé millénaire… Lorsque la Pleine Lune de septembre s’est levée sur la petite ville, le jour déclinait, mais une lumière chaude éclairait encore le paysage avant de laisser la place au crépuscule. Le village s’est illuminé, mettant en valeur son architecture médiévale. On reconnaît sur la gauche le château de Lauria, et à droite le clocher de l’église des Apôtres Pierre et Paul. En traversant les basses couches de brume, la lumière de la Lune était également teintée de rouge“. Continuer la lecture

Étoiles filantes : admirez les plus belles Perséides sous la Lune

Comme chaque année en août, l’essaim d’étoiles filantes des Perséides est de retour. Mais cette fois, la Lune vient perturber le spectacle.

Un rendez-vous incontournable :

C’est une tradition désormais bien établie : chaque mois d’août, après les Nuits des Étoiles, les astronomes amateurs ont rendez-vous avec les Perséides. Ces étoiles filantes sont les restes poussiéreux abandonnés le long de son orbite par la comète Swift-Tuttle. Ils viennent se consumer dans l’atmosphère terrestre entre le 17 juillet et le 24 août avec un maximum d’activité dans la nuit du 12 au 13 août. On leur donne le nom de Perséides car le radiant (l’endroit d’où elles semblent jaillir) est localisé dans la constellation de Persée :

Une Perséide le 13 août 2019 sous les Hyades et les Pléiades. © Jean-Baptiste Feldmann

Une météo en général clémente et une période de grandes vacances expliquent l’intérêt porté à cet essaim qui n’est pourtant pas le plus actif. Continuer la lecture

Vol en rase-motte pour la Pleine Lune de juin

La Pleine Lune a traversé le ciel en rase-motte la nuit dernière en direction du Sud. C’était la plus basse Pleine Lune de l’année. 

Une Pleine Lune au plus bas :

Si vous avez regardé le ciel la nuit dernière, vous avez sans doute remarqué que la Pleine Lune passait en rase-motte plein Sud. La hauteur de notre satellite naturel varie en effet durant la lunaison, et se décale au fil du temps. La plus haute Pleine Lune (70 degrés au-dessus de l’horizon Sud) est observable entre novembre et janvier. La plus basse (22 degrés au-dessus de l’horizon Sud) entre mai et juillet. Cette année, c’est durant la nuit du 14 au 15 juin que le phénomène avait lieu :

La Pleine Lune de juin 2022 a été la plus basse de l’année. En fin de nuit, elle surplombe la commune de Pommiers (69480). © Jean-Baptiste Feldmann

Cette Pleine Lune était aussi celle des fraises. Un surnom que lui a valu la couleur rouge qu’elle prend parfois à l’époque du solstice d’été, quand elle se lève à la fin d’une chaude journée. On observe le même phénomène avec le Soleil. Il s’agissait également d’une Super Lune, qualificatif qu’on lui attribue quand son diamètre apparent dépasse 33 minutes d’arc. La Pleine Lune du 13 juillet prochain sera un peu plus près de nous, donc encore un peu plus grosse.

Vous pourriez aimer :

Suivez l’actualité astronomique et découvrez mes images du ciel en vous abonnant à Cielmania sur Facebook ou Twitter.

Non, la Pleine Lune du weekend de Pâques ne sera pas rose !

Ne vous emballez pas : contrairement à ce qu’annoncent certains médias, il n’y aura pas de Pleine Lune rose à l’occasion de Pâques.

Une Lune pas vraiment rose :

Personne n’a jamais vu la Pleine Lune rose, et ça ne sera pas le cas ce weekend de Pâques. Tout au plus, notre satellite naturel se pare d’une belle couleur orangée à son lever, comme peut le faire le Soleil. Lorsque ces astres sont sur l’horizon, leur lumière est décomposée en traversant une couche d’atmosphère beaucoup plus importante. Les rayons de courte longueur d’onde (vert, bleu) sont plus déviés que les rayons de grande longueur d’onde (rouge, orange) qui sont les seuls à nous parvenir.

Un lever de Pleine Lune à raison d’un cliché toutes les deux minutes. © Jean-Baptiste Feldmann

Plus l’astre s’élève et plus cette dispersion se réduit, comme le révèle le montage ci-dessus réalisé à raison d’un cliché toutes les deux minutes. Vous ne verrez donc pas la Pleine Lune rose. Cette appellation fait uniquement référence à la couleur de certains arbres en fleurs à cette époque de l’année.

Conseils pour admirer la Pleine Lune :

La Pleine Lune de ce mois d’avril se produira le samedi 16 vers 19 heures. Vous pourrez donc admirer son lever sur l’horizon EST en début de soirée les 16 et 17. Le 16, elle sera levée juste avant que le Soleil ne disparaisse à l’OUEST. Le 17, son lever interviendra plus tard, environ une heure après la disparition du Soleil.

La Pleine Lune se lève derrière le temple de Poséidon. © Elias Chasiotis

N’attendez pas que la Lune soit trop haute pour admirer le spectacle. Ensuite, elle deviendra rapidement très brillante dans un ciel de plus en plus sombre. Si vous la photographiez, arrangez-vous pour choisir un joli premier plan !

Vous pourriez aimer :

Suivez l’actualité astronomique et découvrez mes images du ciel en vous abonnant à Cielmania sur Facebook ou Twitter.

Ce weekend, admirez la plus haute Pleine Lune de l’année

Ce samedi 18 décembre, la Pleine Lune va passer la nuit à sa plus haute déclinaison de l’année. Un véritable lustre au-dessus de nos têtes !

Déclinaison variable :

Vous l’avez sans doute remarqué, la hauteur du Soleil varie au cours de l’année. Autour du solstice d’été en juin, l’astre est très haut dans le ciel pour un observateur européen. C’est le contraire au moment du solstice d’hiver en décembre. La Lune, vue de la Terre, se trouve elle aussi sur l’écliptique, cette ligne qui symbolise la trajectoire annuelle du Soleil sur la voûte céleste. Au moment de la Pleine Lune, notre satellite naturel se situe à l’opposé du Soleil quand on les regarde depuis notre observatoire terrestre.

Pleine Lune hivernale en Bresse bourguignonne. © Jean-Baptiste Feldmann

Ainsi, lorsque le Soleil est haut (solstice d’été), la Pleine Lune est basse. C’est le contraire autour du solstice d’hiver. En 2021, la Pleine Lune de décembre se produit trois jours seulement avant le solstice d’hiver. Elle va donc atteindre sa plus haute déclinaison de l’année, alors que le Soleil sera au plus bas. Continuer la lecture

La Pleine Lune de juillet se lève depuis la chapelle de Chevennes

À l’occasion de la Pleine Lune de ce mois de juillet 2021, je vous emmène à la chapelle de Chevennes dans le Beaujolais.

Sur le chemin de Compostelle :

Rattachée au village de Denicé en Beaujolais, la chapelle de Chevennes date du XIIe siècle. Elle a été reconstruite au XVe siècle par le curé Jacques Sornet. Le saint homme s’y est d’ailleurs fait enterrer. La chapelle fut une étape sur la route du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. Puis elle fut fermée à la Révolution et tomba à l’abandon. Heureusement, elle a fait l’objet d’une récente restauration. Les portes de la chapelle s’ouvrent lors des Journées européennes du patrimoine, dévoilant un décor de style gothique flamboyant. Les spécialistes apprécieront la présence d’arcs brisés moulurés en faisceaux et en berceau.

La chapelle de Chevennes en Beaujolais date du XIIe siècle. © Christine Sasiad

La chapelle domine toute la plaine de la Saône, Villefranche et les localités autour. Par temps clair, le regard porte jusqu’au massif du Mont-Blanc.

Rendez-vous romantique :

C’est là que nous nous sommes rendus, ma compagne et moi, pour admirer le lever de la Pleine Lune de juillet. Cette septième Pleine Lune de l’année avait la particularité de se produite une semaine après une nouvelle édition de On The Moon Again. C’est en été que la Pleine Lune atteint sa position la plus basse sur l’horizon Sud. En langage astronomique, on dit que sa déclinaison est fortement négative. Notre satellite naturel passe devant les constellations basses pour les observateurs français (comme le Sagittaire).

Rendez-vous romantique au pied de la chapelle de Chevennes dans le Beaujolais pour voir se lever la Pleine Lune du mois de juillet 2021. © Jean-Baptiste Feldmann

Ce cliché a été réalisé avec un objectif Samyang de 12 millimètres de focale. Boîtier Nikon D7100, pose de 1 seconde à 1600 iso.

Vous pourriez aimer :

Suivez l’actualité astronomique et découvrez mes images du ciel en vous abonnant à Cielmania sur Facebook ou Twitter.

Le 24 juin, admirez la Pleine Lune de la Saint-Jean

La sixième Pleine Lune de l’année se produit le 24 juin 2021, date de la Saint-Jean et des traditionnels feux de joie qui l’accompagnent.

Un nom à chaque Pleine Lune :

En raison de son importance dans la vie quotidienne de nos ancêtres, la Pleine Lune porte des noms différents depuis très longtemps. Les noms encore utilisés aujourd’hui nous viennent d’Amérique du Nord. On les trouve dans l’Almanach du fermier du Maine, une publication annuelle qui existe depuis 1818. Il y a un nom pour chaque Pleine Lune de l’année, en lien avec la météo, les récoltes ou les animaux.

Lever de Pleine Lune à la fin d’une chaude journée d’été. © Jean-Baptiste Feldmann

Cette sixième Pleine Lune de l’année devrait être celle des fraises, en raison de sa couleur rouge quand elle se lève à la fin d’une chaude journée. Je vous propose de la renommer Pleine Lune de la Saint-Jean !

Une tradition religieuse :

Le 24 juin, on fête la saint Jean-Baptiste. l’Église a choisi ce prophète dès le Ve siècle de notre ère pour en faire le symbole de l’été (cette saison ayant débuté 3 ou 4 jours plus tôt, à l’occasion du solstice). Dans la nuit du 23 au 24, les jeux brillaient un peu partout dans les campagnes. Les cendres étaient censées protéger les cultures des orages à venir. On dansait et on chantait autour des feux, et sauter par-dessus assurait aux amoureux une année de bonheur.

Lever de Pleine Lune estivale  à Rome derrière le Colisée. © Jean-Baptiste Feldmann

Ce 24 juin 2021, la Pleine Lune se lèvera quelques minutes seulement après le coucher du Soleil. Toute la (courte) nuit, vous pourrez suivre sa progression assez basse au-dessus de l’horizon SUD. Dans notre hémisphère en effet, lorsque le Soleil est haut dans le ciel l’été, la Pleine Lune suit une trajectoire basse dans le ciel la nuit. C’est l’inverse qui se produit en hiver.

Vous pourriez aimer :

Suivez l’actualité astronomique et découvrez mes images du ciel en vous abonnant à Cielmania sur Facebook ou Twitter.

Pleine Lune : l’étrange succès d’un très médiocre montage photo

Le partage d’un montage photo sur les réseaux sociaux a parfois des conséquences inattendues. Exemple avec cette Pleine Lune au bout d’une route.

Le succès de cette photo est indéniable. Des centaines de milliers de “like“, une multitude de partages, la publication sur des pages d’organismes de nature… Serai-je en train de vous parler de l’une des superbes images primées au concours BigPicture Natural World ? Pas du tout ! Le cliché en question n’est qu’un très mauvais montage photo. On y voit la Pleine Lune dans un ciel d’encre au bout d’une route enneigée.

Curieusement, personne n’a osé signer ce chef-d’œuvre. Personne non plus pour en revendiquer la paternité après coup. Pourtant aucun photographe ne rechignerait à voir son travail mis en valeur.  Que sait-on vraiment sur ce cliché ? Continuer la lecture

Rendez-vous entre la Lune bleue et Mars la rouge pour Halloween

Ce weekend d’Halloween nous donne l’occasion d’admirer une dernière fois la Pleine Lune à proximité de la brillante planète Mars qui s’éloigne.

Tradition celtique :

La soirée du 31 octobre, veille de Toussaint, est traditionnellement marquée par Halloween, une fête qui semble remonter à l’époque où les Celtes célébraient l’arrivée de l’automne. C’est l’occasion de sculpter des têtes grimaçantes dans des citrouilles dont on a vidé le contenu pour y placer une bougie. Posées sur les bords de fenêtres et les murets, les cucurbitacées deviennent alors d’inquiétants visages. ils perpétuent l’espace d’une nuit la légende  de Jack à la lanterne. Ce maréchal-ferrant irlandais ivrogne et méchant bouscula un soir le diable dans une taverne.

La Lune bleue et Mars dans la nuit du 30 au 31 octobre. © Jean-Baptiste Feldmann

Au cours de ce weekend nous avons rendez-vous avec la Lune bleue. Bleue parce que c’est le nom donné traditionnellement à la seconde Pleine Lune d’un mois qui en compte deux. Continuer la lecture

Fête de la Science : cinq vidéos pour partir dans les étoiles

À l’occasion de la Fête de la Science, Cielmania vous propose de vous évader dans les étoiles pour faire le plein de science et de poésie.

Science virtuelle :

Comme la plupart des manifestations qui ont lieu en 2020, cette nouvelle édition de la Fête de la Science se déroule dans un contexte très particulier. La pandémie de Covid-19 qui n’en finit pas pousse les organisateurs à proposer des animations virtuelles. Pour les amoureux des étoiles le mauvais temps n’est pas propice aux observations, alors que la planète Mars est au plus près.

Heureusement il nous reste de belles vidéos pour nous faire rêver devant les astres lointains. En voici une sélection forcément subjective. Continuer la lecture

La Pleine Lune se couche à l’aube du 7 mai

On a souvent tendance à photographier la Pleine Lune à son lever au crépuscule. On peut aussi lui tirer le portrait quand elle se couche à l’aube.

La cinquième Pleine Lune de l’année se produit le 7 mai à 10h45. Elle fait suite à la Super Lune du mois d’avril et ce matin encore elle avait encore un diamètre apparent respectable puisque elle se trouvait à un peu plus de 361.000 kilomètres de nous. En général il y a toujours plus de monde pour admirer le lever de notre satellite naturel au crépuscule plutôt que son coucher à l’aube.

La Pleine Lune se couche à l’aube du 7 mai 2020. © Jean-Baptiste Feldmann

Ce matin les conditions étaient favorable pour réaliser de belles images, la Pleine Lune touchant l’horizon peu après 6 heures du matin. Continuer la lecture

Pleine Lune de novembre en Bresse bourguignonne

Ce 12 novembre c’est l’avant-dernière Pleine Lune de l’année, la Pleine Lune du castor. Je vous emmène en Bresse bourguignonne pour l’admirer.

La Bresse, trois pays :

Si vous n’avez jamais entendu parler de la Bresse bourguignonne, je vous invite vivement à faire un tour sur le site de Destination Saône-et-Loire. C’est une plaine bocagère avec de typiques fermes en brique, connue pour ses poulets AOC et son incontournable marché de Louhans. Cette portion de la Bresse (qui se compose également de la Bresse jurassienne et de la Bresse savoyarde) constitue un pays. Créé en 1995, ce pays compte 87 communes réparties sur 1.420 kilomètres carrés.

Ciel en feu sur l’étang Gruyère en Bresse bourguignonne. © Jean-Baptiste Feldmann

Voilà un endroit original pour voir se lever la Pleine Lune, au milieu des nappes de brouillard qui recouvrent régulièrement cette région riche en plans d’eau (une nouvelle journée commence sur l’étang Gruyère) et rivières (ciel étoilé au-dessus de la Guyotte).  Continuer la lecture

Ce soir ne manquez pas la Pleine Lune des cerisiers

Ce vendredi 19 avril c’est la quatrième Pleine Lune de l’année. Elle se produira en pleine période de floraison des cerisiers.

Sakura au Japon :

La floraison des cerisiers, Sakura, est devenue un événement incontournable au Japon, pays des geishas. C’est une floraison qui s’étale sur plusieurs semaines. Elle commence au sud de l’archipel dans l’île d’Okinawa début mars. Elle s’achève deux mois plus tard sur l’île d’Hokkaido, 3.000 kilomètres au nord. Le Japon profite de cette éphémère décoration que nous offre Dame Nature pour organiser de nombreuses réjouissances (festivals, pique-niques…).

Au mois d’avril on peut admirer la Pleine Lune des cerisiers. © Jean-Baptiste Feldmann

Il existe plus de cent variétés de cerisiers dans l’archipel. On les distingue selon leur couleur ou le nombre de pétales des fleurs : de 5 à plus de 100 ! Continuer la lecture

Coup de cœur : les mises en scène lunaires de Cyril Mayaud

Depuis l’Autriche et la Slovénie, Cyril Mayaud met en scène la Lune à travers de belles compositions. Rencontre avec un photographe talentueux.

Depuis plusieurs mois Cyril Mayaud suit mon blog et y partage par le biais de ses commentaires de très jolis clichés. Comme moi il aime les compositions originales réalisées avec un matériel simple et très peu de retouches. Je lui ai demandé de nous présenter son travail.

Je m’appelle Cyril Mayaud et je vis en Slovénie depuis bientôt 3 ans après avoir passé 6 ans à Graz (Autriche). J’ai commencé à faire de la photo de paysage il y a une douzaine d‘années afin de documenter mes voyages. Même si j’ai toujours aimé observer la Lune, la prendre en photo est une passion venue assez tardivement. Alors que je vivais en Autriche, je m’étais rendu compte que je pouvais voir plusieurs fois par an la Pleine Lune se coucher derrière la tour du Schloßberg (l’emblème de la ville de Graz) depuis l’une des fenêtres de mon appartement.

Coucher de Lune près de la tour du Schloßberg (avril 2016), Graz, Autriche. © Cyril Mayaud

Ce magnifique spectacle me donna envie d’essayer de l’immortaliser en photo. Ce qui n’était au départ qu’un challenge est très vite devenu une passion. Le fait que la Pleine Lune revienne chaque mois et la possibilité de photographier les croissants de Vieille et Jeune Lune m’encouragèrent à continuer. Continuer la lecture

Pleine Lune d’octobre dans une lampe-tempête

Retour sur la Pleine Lune d’octobre, un joli luminaire qui avait naturellement sa place dans une lampe-tempête peu après son lever.

C’est une nouvelle image à glisser dans la série des jeux de Lune avec cette fois l’utilisation d’une lampe-tempête comme accessoire et toujours l’aide dévouée de mon assistante (saluons au passage sa patience et sa coopération avec le photographe). Rappelons que la lampe-tempête était une lampe à pétrole transportable dont la flamme était protégée du vent par un verre bombé.

Quand la Pleine Lune remplit la lampe-tempête. © Jean-Baptiste Feldmann

La onzième Pleine Lune de l’année s’est produite le 24 octobre, dixième mois d’une année qui comptera 13 Pleines Lunes. Une lunaison durant en moyenne 29,5 jours, 12 lunaisons font donc 354 jours, soit onze jours de moins que l’année solaire. Par conséquent, si on a une Pleine Lune dans les onze premiers jours de janvier (ce qui fut le cas le 2 janvier 2018), l’année en comptera 13.  Continuer la lecture

Valse à trois temps pour la Pleine Lune du 25 septembre

La Pleine Lune de septembre m’a entraîné dans une valse marquée par trois temps forts : un lever au crépuscule, deux parasélènes et un coucher à l’aube.

Première Pleine Lune de l’automne (elle intervenait deux jours après l’équinoxe), la Pleine Lune du 25 septembre a bénéficié d’une météo très clémente, l’occasion de l’immortaliser à différents instants. Si Jacques Brel a rendu célèbre la valse à mille temps en 1959, pour ma part c’est en trois temps que j’ai pu accompagner Séléné.

Lever de Pleine Lune le 24 septembre. © Jean-Baptiste Feldmann/CIELMANIA

Premier temps ci-dessus en début de soirée le 24 septembre, alors que le disque lunaire nous montre 99,7% de sa surface, la Pleine Lune intervenant le 25 à 2h52 TU. Continuer la lecture

Ciel en fête pour la superbe Pleine Lune du 26 août

Ciel dégagé pour cette Pleine Lune du mois d’août, l’occasion de faire quelques images à son lever et un peu plus tard pendant un feu d’artifice.

Chaque Pleine Lune est l’occasion de tenter des images originales, surtout au lever de notre satellite naturel, quand il fait encore jour pour profiter du paysage au premier plan. Hier soir 26 août Séléné a lentement gravi les échelons sur la voûte céleste à partir de 21 heures, émergeant dans l’axe d’une maison lointaine.

Le zoom de 720 mm de focale du Finepix HS20 m’a permis de saisir ces moments particulièrement photogéniques avant que le paysage ne devienne trop sombre (avec la tombée de la nuit) et la Lune trop brillante (en s’élevant elle gagne en éclat puisque la couche atmosphérique que ses rayons traversent est de moins en moins épaisse).

Continuer la lecture

La Pleine Lune de juin et la girouette

La nuit du 27 au 28 juin avait lieu la septième Pleine Lune de l’année ; retour sur son lever dans l’axe d’une girouette au cours d’une chaude soirée.

Vous avez bien lu : en juin (sixième mois de l’année), nous assistons à la septième Pleine Lune de l’année. Souvenez-vous que les mois de janvier et mars ont vu se lever deux fois la Pleine Lune (la seconde étant surnommée Lune bleue selon la tradition) avec un mois de février sans.

Hier soir nous avions donc un nouveau rendez-vous avec la belle bouille ronde de notre satellite naturel dont j’ai pu saisir le lever en début de soirée dans l’axe d’une girouette installée sur la maison d’un particulier. Continuer la lecture

Quelle est la fréquence des mois sans Pleine Lune ?

Vous l’avez sans doute remarqué, ce mois de février ne comporte pas de Pleine Lune. Un phénomène fréquent ou une rareté ? Réponse.

En janvier les médias vous ont beaucoup parlé de la Lune bleue, surnom donné traditionnellement à la seconde Pleine Lune qui se produit dans le même mois. Et voici que le mois suivant il n’y a pas de Pleine Lune : c’est assez logique puisque l’écart entre deux Pleines Lunes étant d’un peu plus de 29 jours (29,53 jours exactement, la durée d’une lunaison) et la dernière Pleine Lune ayant eu lieu le 31 janvier, il n’y en a pas dans ce mois de 28 jours.

La dernière Lune bleue a eu lieu le 31 janvier. © Jean-Baptiste Feldmann

Il n’y a aucune raison scientifique pour expliquer pourquoi certains mois comptent deux Pleines Lunes et d’autres aucune. C’est simplement une bizarrerie de notre calendrier. Mais à quelle fréquence se produisent les mois sans Pleine Lune ? Continuer la lecture

Comment photographier un paysage sous la Lune

Vous avez envie d’immortaliser un joli paysage au clair de Lune ? Voici quelques conseils pour réussir des images originales.

Il y a un peu plus d’un an je vous expliquais comment photographier une rotation d’étoiles. Je vous propose aujourd’hui de découvrir quelques conseils pour photographier des paysages sous la Lune, l’occasion de révéler la nature ou les réalisations architecturales avec comme compagnon céleste notre satellite naturel.

Le premier point, et il est d’importance, est de repérer un endroit photogénique qui sera dans votre champ de vision quand vous allez photographier la Lune. Continuer la lecture