Rendez-vous avec la Lune : ce qu’il ne faut pas manquer en 2021

Qu’elle soit pleine ou en croissant, la Lune nous offre de jolis rendez-vous tout au long de l’année. Voici ceux qu’on pourra vivre en 2021.

Faire ses classes sur la Lune :

Noël vous a peut-être apporté une longue-vue ou un petit télescope. Pour étrenner cet instrument, quoi de mieux que de belles observations lunaires ? Rien de plus facile : pas besoin de s’éloigner de la pollution lumineuse. Une simple fenêtre ouverte, un balcon ou un coin de jardin pour poser votre instrument, et vous voilà devenu sélénographe. Le pointage est rapide, le spectacle est garanti même avec du matériel modeste (pensez aux jumelles).

Avez-vous déjà pensé à regarder la Lune avec des jumelles ? © Jean-Baptiste Feldmann

Et si vous n’avez rien trouvé au pied du sapin, rassurez-vous, de nombreux rendez-vous avec notre satellite naturel sont déjà possibles à l’œil nu. Passons maintenant en revue ce que vous allez pouvoir admirer en 2021.

Autour de la Nouvelle Lune :

Chaque Nouvelle Lune est l’occasion d’admirer la lumière cendrée pendant deux ou trois jours avant (à l’aube) et après (en soirée). Léonard de Vinci fut le premier à expliquer ce phénomène. Alors que le croissant reçoit directement les rayons solaires, le reste du disque lunaire est très légèrement éclairé par la lumière solaire que la Terre renvoie dans l’espace. Le disque apparaît gris clair comme de la cendre, d’où le nom de “lumière cendrée”.

Chapelet de lumière cendrée à l’aube. © Jean-Baptiste Feldmann

Voici les dates de la Nouvelle Lune en 2021 :

  • 13 janvier
  • 11 février
  • 13 mars
  • 12 avril
  • 11 mai
  • 10 juin
  • 10 juillet
  • 8 août
  • 7 septembre
  • 6 octobre
  • 4 novembre
  • 4 décembre
La lumière cendrée aux côtés de l’étoile Aldébaran en 2017. © Jean-Baptiste Feldmann
La Pleine Lune sinon rien :

La Pleine Lune est le moment le plus prisé de la lunaison. Le lever du globe lunaire au-dessus des paysages quand il fait encore jour est un spectacle à ne pas manquer. Le disque passe par une succession de teintes, du rouge profond au blanc éclatant. Sachez cependant que l’observation de la Pleine Lune dans un télescope est assez décevante. À cette époque de la lunaison, le Soleil vu de la Lune est au zénith. Ainsi, il n’y a pas d’ombre pour accentuer les reliefs lunaires. Rien de comparable avec l’observation d’un Premier Quartier de Lune ou d’un Dernier Quartier.

Lever de Pleine Lune à la fin d’une chaude journée. © Jean-Baptiste Feldmann

Voici les dates de la Pleine Lune en 2021 :

  • 28 janvier
  • 27 février
  • 28 mars
  • 27 avril
  • 26 mai
  • 24 juin
  • 24 juillet
  • 22 août
  • 21 septembre
  • 20 octobre
  • 19 novembre
  • 19 décembre
Lever de Pleine Lune, un cliché toutes les deux minutes. © Jean-Baptiste Feldmann
Plus près, plus loin :

Chaque mois, l’excentricité de l’orbite lunaire l’emporte à son apogée (son point le plus éloigné de la Terre) puis, environ deux semaines plus tard, à son périgée (le point le plus proche). Ainsi, nous voyons varier la taille apparente de la Lune dans le ciel au cours de la lunaison. Il y a chaque mois un apogée et un périgée lunaires et chaque année un apogée et un périgée extrêmes. En 2021, la plus grosse (plus proche) Pleine Lune de l’année se produit le 26 mai (363.645 km), la plus petite (plus éloignée) a lieu le 19 décembre (405.114 km).

Diamètre apparent de la Lune à l’apogée et au périgée. © Jean-Baptiste Feldmann
Paysages lunaires à explorer :

Si vous disposez d’un petit instrument d’observation, je vous propose quelques paysages lunaires à explorer. Pour chacun, vous trouverez la meilleure époque d’observation, une carte de repérage, ainsi que de nombreuses informations sur les particularités de la région en question :

Suivez l’actualité astronomique en vous abonnant à Cielmania sur Facebook ou Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *