Archives pour l'étiquette éclipse de Lune

27 juillet : Mars s’approche et la Lune s’éclipse

Beaucoup se souviendront de ce vendredi 27 juillet : l’opposition de la planète Mars coïncidait avec une éclipse totale de Lune, le tout dans les nuages… 

Il y a des dates qui marquent les esprits et celle du 27 juillet 2018 en fait indéniablement partie. Les amoureux des spectacles célestes n’auraient manqué pour rien au monde cette soirée. Pensez donc ! deux astres séparés de 7° apparents tenaient la vedette : la Lune, qui traversait le cône d’ombre terrestre en nous promettant de mettre ses plus beaux habits rouges, et Mars dont c’était la meilleure approche depuis 15 ans (à environ 58 millions de kilomètres). Tout s’annonçait donc pour le mieux… si ce n’est la météo.

Inquiétude sous les nuages en début de soirée le 27 juillet. © Jean-Baptiste Feldmann

Après trois semaines de ciel bleu et de fortes chaleurs, une perturbation s’était invitée et traversait tout le pays, ce qui a compromis fortement les observations. Continuer la lecture

Comment photographier l’éclipse de Lune du 27 juillet

Le 27 juillet la Lune se glissera dans le cône d’ombre de la Terre, prenant une belle couleur rouge sang ; un spectacle à photographier.

Si vous consultez régulièrement les éphémérides, vous savez déjà que le 27 juillet nous aurons droit à deux événements astronomiques rares : l’opposition de la planète Mars (actuellement recouverte par une tempête de sable) à suivre dans un télescope, et une éclipse totale de Lune (la précédente, inobservable en France, a eu lieu le 31 janvier) dont tout le monde pourra profiter à l’œil nu si la météo est clémente.

Principe d’une éclipse de Lune. © Observatoire de Besançon

Je vous rappelle qu’une éclipse de Lune se produit lorsque notre satellite naturel traverse le cône d’ombre terrestre, condition remplie quand l’alignement Soleil-Terre-Lune est parfait (le reste du temps nous assistons à une Pleine Lune). Continuer la lecture

Que voir dans le ciel nocturne au mois de juillet 2018

L’opposition de la planète Mars et une éclipse totale de Lune sont les grands événements célestes de ce mois de juillet. Des rendez-vous à ne pas manquer !

Nous commençons à nous éloigner du solstice et les nuits s’allongent lentement ; même s’il est encore un peu tôt pour traquer nébuleuses et galaxies, ce mois de juillet 2018 nous offre la possibilité d’observer deux phénomènes astronomiques assez peu courants : un passage de la Lune dans le cône d’ombre terrestre et la plus courte distance entre nous et la planète Mars depuis 15 ans, deux événements qui tombent à la même date, le 27 ! Nous n’en oublierons pas pour autant quelques jolis rapprochements entre la Lune et les planètes.

L’éclipse partielle du 7 août 2017 peu après le lever de la Lune. © Jean-Baptiste Feldmann

Que ce soit à l’œil nu, muni d’une paire de jumelles ou d’une longue-vue, voici les rendez-vous à ne pas manquer (vous pouvez les localiser avec la carte de Stelvision) : Continuer la lecture

En images : la superbe éclipse totale de Lune du 31 janvier

Inobservable en Europe, l’éclipse totale de Lune de ce 31 janvier a ravi les observateurs et les photographes situés en Amérique, en Australie et en Asie.

Ce mercredi 31 janvier c’est la Pleine Lune des loups, connue aussi sous le nom de Pleine Lune de la glace car c’est l’une des plus froides de l’année dans l’hémisphère nord. Cette année ce phénomène a été fortement médiatisé pour 3 raisons :

  • il s’agit d’une Super Lune (notre satellite naturel est proche de son périgée)
  • c’est la seconde Pleine Lune du mois après celle du jour de l’An (on lui donne alors le surnom de Lune bleue)
  • la Lune est plongée dans l’ombre de la Terre ce qui lui vaut d’être éclipsée aux yeux des observateurs installés aux antipodes de l’Europe.

L’entrée du disque lunaire dans le cône d’ombre terrestre s’est produite à 11 h 48, le maximum de l’éclipse totale de Lune à 13 h 30 et la sortie de l’ombre à 15 h 11 (heures données en Temps Universel, il faut donc ajouter une heure pour avoir celles de Paris). Continuer la lecture

En vidéo : le ciel en 2015, des spectacles célestes à foison

En cette fin d’année, voici le ciel en 2015, la rétrospective pour revivre en images les grands spectacles célestes qui ont égayé le ciel depuis janvier.

Les douze mois qui se sont écoulés ont été riches en phénomènes astronomiques : une éclipse partielle de Soleil, une éclipse totale de Lune, deux petites comètes (C/2014 Q2 Lovejoy et C/2013 US10 Catalina) et de nombreux rapprochements entre planètes, avec parfois la Lune en invitée surprise. Comble de chance, la météo a été généralement assez favorable pour permettre de photographier la plupart de ces phénomènes.

Je vous propose de retrouver le ciel en 2015 à travers une vidéo réalisée à partir d’une sélection de mes plus belles images. Je remercie Valère Leroy, astronome amateur et musicien (je vous invite à aller l’écouter sur Space-music), dont l’un des morceaux accompagne mon travail.

La première partie de la vidéo est consacrée à la Lune. On y retrouve des croissants (jeunes et vieux) accompagnés ou non de lumière cendrée, des paysages éclairés par notre satellite naturel avant qu’il ne soit trop éblouissant. Une part importante est ensuite consacrée à la Pleine Lune et à la superbe éclipse du 28 septembre.

Continuer la lecture

Une dessinatrice a croqué l’éclipse de Lune du 28 septembre

Peut-on traduire en dessin la beauté des spectacles célestes ? Réponse avec Sylvie Bargain qui a bien voulu illustrer l’éclipse de Lune du 28 septembre.

Souvenez-vous : le 28 septembre dernier, une éclipse de Lune mobilisait tous les amoureux du ciel nocturne sur trois continents : l’Europe, l’Afrique et l’Amérique.

En vidéo : les plus belles éclipses de Lune

Après les photos et les vidéos, j’avais envie de voir comment une artiste retranscrirait le phénomène. J’ai donc proposé à Sylvie Bargain de relever ce défi et je la remercie d’avoir accepté.

Sylvie Bargain est une enseignante fraîchement retraitée (elle a laissé définitivement sa classe au mois de juillet 2015) qui dessine tout ce qui l’entoure depuis 5 ans et nous en fait profiter dans ses carnets de …vie (elle signe ses billets bigoudene46).

dessin3

dans le dessin ci-dessus elle s’est largement inspirée d’un montage que je lui avais soumis : on y voit 4 phases de l’éclipse de Lune replacées au-dessus des hospices de la ville de Nuits-Saint-Georges.

Continuer la lecture

28 septembre : pourquoi une éclipse de Lune si sombre ?

Proximité de la Lune, éruption volcanique, feux de forêts et activité industrielle sont à l’origine de la très sombre éclipse de Lune du 28 septembre.

Le 28 septembre les très nombreux photographes qui immortalisaient l’éclipse de Lune (depuis l’Europe, l’Afrique et l’Amérique) ont été surpris par l’assombrissement spectaculaire du globe lunaire. Près de 30 observateurs répartis dans 7 pays ont mesuré cet assombrissement au moment du maximum de l’éclipse selon une échelle de luminosité proposée au début du siècle dernier par l’astronome français André Danjon, échelle qui va de 0 (éclipse très sombre avec la Lune pratiquement invisible) à 5 (éclipse brillante, Lune cuivrée ou orangée).

Le professeur Richard Keen (de l’Université du Colorado) a compilé ces estimations de luminosité et en a conclu que l’éclipse de Lune du 28 septembre était environ 35% moins lumineuse que les prévisions théoriques (valeur réelle de 1,9 sur l’échelle de Danjon au lieu de 2,5 théorique).

courbe_eclipse

Continuer la lecture

Vidéos : revivez l’éclipse totale de Lune en accéléré

Le 28 septembre une éclipse totale de Lune enchantait de nombreux observateurs en Europe et en Amérique. Certains d’entre eux en ont réalisé un time-lapse

Après les photographies de l’éclipse totale de Lune, voici le temps des vidéos. Certains astrophotographes ayant réalisé plusieurs centaines d’images du passage de la Lune dans le cône d’ombre terrestre, il leur a été possible de les assembler pour réaliser un time-lapse, un petit film montrant le phénomène en accéléré.

C’est le cas d’Alain Jupin, un photographe qui présente l’ensemble de son travail sur le blog Lumières d’ici… et d’Ailleurs.  Il a réuni 1600 images de l’éclipse totale de Lune (1 toutes les 10 sec) qu’il nous présente dans le time-lapse ci-dessus.

Continuer la lecture

28 septembre : les Terriens ont admiré l’éclipse de Lune

Retour en images sur l’éclipse de Lune du 28 septembre qui a mobilisé les photographes un peu partout dans le monde.

La Lune de sang du 28 septembre aura connu un grand succès : de très nombreuses images ont circulé sur la Toile après le passage de la plus grosse Pleine Lune de l’année (la Super Lune) dans le cône d’ombre terrestre, un spectacle que l’on pouvait admirer en Europe et en Amérique, ce qui n’avait pas été le cas pour l’éclipse de Lune du 4 avril 2015.

ecl10

ecl5

Continuer la lecture

Retour en images sur l’éclipse de Lune du 28 septembre

Curiosité rarissime, l’éclipse de Lune qui s’est produite dans les premières heures de ce lundi 28 septembre avait lieu au cours d’une Super Lune.

Nombreux étaient les astrophotographes qui ne voulaient pas manquer ce double rendez-vous céleste du 28 septembre : ils allaient pouvoir immortaliser la plus grosse Pleine Lune de l’année (on parle alors de Super Lune) tout en photographiant une éclipse de Lune (pour plus de détails je vous invite à découvrir comment photographier une éclipse de Lune). Autant dire que les réveils ont sonné très tôt ce matin, la phase totale de l’éclipse débutant à 4 h 11 (heure française).

Si les astronomes n’ont que quelques minutes pour savourer la beauté d’une éclipse totale de Soleil (puisque l’ombre lunaire balaie très rapidement la surface terrestre), ils ont par contre beaucoup plus de temps pour profiter d’une éclipse de Lune.

DSC_0028

Continuer la lecture

28 septembre : ne manquez pas l’éclipse de Lune

La dernière éclipse de l’année est une éclipse totale de Lune. Un spectacle à savourer en Europe à condition de se lever tôt le lundi 28 septembre.

Le samedi 4 avril dernier se déroulait une éclipse de Lune malheureusement invisible en Europe, contrairement à la belle éclipse partielle de Soleil qui s’était produite 15 jours plus tôt. L’injustice sera réparée ce 28 septembre, date à laquelle la plus grosse Pleine Lune de l’année, la Super Lune, traversera le cône de l’ombre terrestre (le Soleil, la Terre et la Lune étant parfaitement alignés).

eclipse_lune

Pour savourer ce phénomène enfin visible depuis le sol français, il faudra remplir deux conditions : avoir une météo favorable et faire sonner son réveil. Comme on peut le voir sur le schéma ci-dessus, le spectacle commencera véritablement peu après 3 heures du matin (lorsque le disque lunaire pénétrera dans l’ombre de la Terre) pour prendre fin au lever du jour.

Continuer la lecture

Retour sur la Super Lune du 29 août

La première Super Lune de l’année se produisait le 29 août avant celle du 28 septembre qui s’accompagnera d’une éclipse totale de Lune.

La Pleine Lune du 29 août était la première d’une série de 3 qui se produisent alors que notre satellite naturel est assez proche pour que son diamètre apparent dépasse 33 minutes d’arc. On parle alors de Super Lune.

super_lune

Le 29 août la Pleine Lune s’est produite alors que Séléné se trouvait à 358 674 km de la Terre, soit un diamètre apparent de 33’19.

Continuer la lecture

Admirez la première Super Lune de l’année le 29 août

Les trois prochaines Pleines Lunes seront les plus proches de l’année 2015. La première Super Lune se produira dans la soirée du 29 août. 

La distance Terre-Lune peut  varier de 356 410 km (périgée) à 406 740 km (apogée) en raison de l’orbite elliptique de Séléné. On appelle Super Lune une Pleine Lune assez proche de la Terre pour que le diamètre apparent de notre satellite naturel dépasse 33 minutes d’arc.

En vidéo : le transit de la Lune devant la Terre filmé depuis l’espace

En 2015 il y aura trois Supers Lunes :

  • le 29 août, la Pleine Lune se produira à 358 674 km, soit un diamètre apparent de 33’19
  • le 28 septembre, la Pleine Lune se produira à 356 884 km, soit un diamètre apparent de 33’29
  • le 27 octobre, la Pleine Lune se produira à 358 660 km, soit un diamètre apparent de 33’19

pleine_lune12

Continuer la lecture

En vidéo : les multiples variations de la Lune

Je vous propose aujourd’hui de découvrir une compilation de mes plus belles images de la Lune à travers un diaporama intitulé « variations lunaires ».

La Lune a toujours fasciné les hommes ; seul satellite naturel de notre planète, elle éclaire nos nuits, provoque les marées et modifie nos comportements. Son exploration par les humains (souvenez-vous du premier pas de Neil Armstrong en juillet 1969) aura été la plus grande aventure du XXe siècle.

Depuis plus de 30 ans que je pratique la photographie du ciel, j’ai capturé de nombreuses images de la Lune. Notre satellite naturel s’offre à nous sous de multiples visages : du fin croissant accompagné de lumière cendrée à la Pleine Lune, en passant par les éclipses, Séléné nous présente presque chaque nuit un nouvel aspect.

Parfois la Lune n’est pas seule à faire le spectacle : les planètes ou les étoiles brillantes s’invitent à proximité de notre satellite naturel ; c’est d’ailleurs plutôt ce dernier qui va à leur rencontre, son déplacement devant la voûte céleste étant très rapide d’une nuit à l’autre.

Ce sont quelques-unes de ces variations lunaires qui sont rassemblées dans ce montage, sur une musique de Carlos et Miguel intitulée « Marquise ». Vous retrouverez certaines de ces images dans les galeries de photographies consacrées à la lumière cendrée et à la Pleine Lune.