Comment photographier l’éclipse de Lune du 27 juillet

Le 27 juillet la Lune se glissera dans le cône d’ombre de la Terre, prenant une belle couleur rouge sang ; un spectacle à photographier.

Si vous consultez régulièrement les éphémérides, vous savez déjà que le 27 juillet nous aurons droit à deux événements astronomiques rares : l’opposition de la planète Mars (actuellement recouverte par une tempête de sable) à suivre dans un télescope, et une éclipse totale de Lune (la précédente, inobservable en France, a eu lieu le 31 janvier) dont tout le monde pourra profiter à l’œil nu si la météo est clémente.

Principe d’une éclipse de Lune. © Observatoire de Besançon

Je vous rappelle qu’une éclipse de Lune se produit lorsque notre satellite naturel traverse le cône d’ombre terrestre, condition remplie quand l’alignement Soleil-Terre-Lune est parfait (le reste du temps nous assistons à une Pleine Lune).

Ce 27 juillet la Lune passera très près du centre de l’ombre terrestre tout en étant à l’apogée (elle aura son plus petit diamètre apparent), deux raisons qui expliquent pourquoi il s’agit de la plus longue éclipse du siècle (elle mettra près de 1h43 pour traverser le cône d’ombre).

En France l’éclipse sera observable en début de soirée avec la Lune sur l’horizon qui se lèvera aux alentours de 21 h pour les habitants de l’EST du pays et un peu avant 22h pour ceux à l’OUEST (heures françaises).

L’éclipse totale de Lune du 15 juin 2011. © Jean-Baptiste Feldmann

La totalité de l’éclipse (Lune entièrement dans le cône d’ombre) se déroulera de 21h30 à 23h13 (maximum à 22h21) : c’est le moment le plus spectaculaire du phénomène puisque notre satellite naturel prend une superbe couleur rouge provoquée par la déviation d’une partie des rayons solaires par notre atmosphère en direction de la Lune (pour plus de détails consultez l’excellent article de Stelvision).

L’éclipse totale de Lune du 28 septembre 2015. © Jean-Baptiste Feldmann

Photographier une éclipse de Lune est à la portée de tous, surtout lorsqu’elle se produit en début de soirée quand il fait encore jour : faites alors confiance aux modes de prises de vues automatiques. Téléphones portables, appareils photo compacts ou reflex, tout est bon pour immortaliser ce spectacle. Choisissez un endroit bien dégagé en direction de l’horizon EST avec de préférence un joli premier plan comme sur les images qui illustrent cet article. Outre le côté esthétique, ce premier plan permettra à votre appareil photo de réaliser une bonne mise au point automatiquement.

L’éclipse totale de Lune du 3 mars 2007. © Jean-Baptiste Feldmann

Au cours de la soirée le ciel va devenir de plus en plus sombre et la Lune également jusqu’au maximum de l’éclipse : vers 22h21 sa magnitude devrait être de l’ordre de -2 ou -3, un éclat comparable à la planète Mars qui ne sera pas très loin (séparation d’environ 7° apparents entre les deux astres). Si votre premier plan est éclairé et selon la sensibilité de votre capteur vous pourrez continuer à faire des photographies à main levée avec votre téléphone ; si vous avez un boîtier photo, un trépied vous apportera plus de stabilité et les plus experts choisiront leurs paramètres de prises de vues en mode manuel.

Si vous avez des questions n’hésitez pas à les poser en commentaires sous cet article. Après l’éclipse je vous invite à poster vos images sur Facebook et Twitter avec le hashtag #cielmania pour que je puisse les voir et les commenter la semaine prochaine à mon retour. Vous pouvez également poster un lien vers vos images en commentaires sous cet article. 

23 réflexions sur “ Comment photographier l’éclipse de Lune du 27 juillet ”

  1. Bonjour JB,

    Merci de ces bons conseils,

    j’ajouterais un repérage la veille pour trouver précisément l’emplacement du lever de Lune, (pour installer le matériel sans tâtonnement) .
    ici elle sera déjà totalement éclipsée, puisque le lever est prévu vers 22h.

    Bonne éclipse

    Louis

    1. Effectivement Louis 🙂 Pour ceux qui ne pourraient pas faire de repérage les jours précédents, souvenez-vous qu’il y a éclipse de Lune quand l’alignement Soleil-Terre-Lune est parfait. Il suffit donc de regarder le Soleil se coucher le 27 juillet et de se retourner à 180° pour savoir où se lèvera la Lune 😉

    1. Bonjour, pour ce prix vous ne risquez pas trop d’être déçu ; une lunette à installer ultérieurement sur un pied photo plus grand et plus stable 🙂

  2. Bonjour j’ai 19 ans j’aimerais savoir s’il est possible de regarder cette eclipse lunaire du 27 juillet 2018 avec un telescope sans risque ?

    1. Bonjour, oui bien sûr, il n’y a aucun danger pour admirer cette éclipse de Lune avec un télescope ; ce sont les éclipses de Soleil qu’il ne faut pas regarder sans protection.

    2. Bonjour
      Oui bien sûr

      La lune sera orangée
      Donc pas besoin de filtres
      N’utilisez pas de forts grossissements
      Le spectacle sera sur l’ensemble de notre satellite

      Trop grossir ne fera qu’amplifier les turbulences atmosphériques et ne présentera aucun intérêt

  3. Bonjour, avis aux photographes expérimenté
    J’ai récemment acheter un appareil photo reflex, le Nikon D5300 avec son objectif 18-140 mm ED. J’aimerais avoir quelques conseils concernant le temps d’exposition, l’ouverture et la sensibilité Iso.

    Je vous remercie par avance
    Un passionné du cosmos

    1. Bonjour, excellent matériel pour immortaliser cette éclipse 🙂 Les paramètres vont varier au cours de la soirée en raison de l’arrivée de la nuit, difficile de les définir à l’avance. Avec la visualisation des images en temps réel sur l’écran du boîtier, vous verrez rapidement si vos réglages sont bons ou non. Quand vous commencerez à photographier l’éclipse il fera encore jour, fiez-vous à la cellule de l’appareil (vous pouvez même travailler en automatique) puis allongez les temps de pose au fil des images et de la tombée de la nuit. L’avantage avec les éclipses de Lune c’est qu’elles durent longtemps, on a tout le temps de modifier ses réglages 🙂

    2. Bonjour Théo,

      J’ai le 5300 avec un Tamron 18/400.
      Je vous donne un réglage bateau et à vous de pofiner. Je pars sur M en 1/125 F8 Iso 200 à vous de voir le pondéré centrale et autre, ne pas sur expo ou sous expo … le rendu est assez correct.

      Je debute en photo, je ne suis donc pas très connaisseuse.

  4. Bonjour ,
    Je vais commencer par vous féliciter pour votre publication , j’Aime beaucoup.
    Je suis en possession d’un appareil photo Bridge Fujifilm Finepix S 4200 que je ne connais guère malgré que celui-ci est loin d’être un modèle récent et certainement dépassé, mais bon

    Que pourriez-vous me conseiller pour faire des photos de l’éclipse du 27/07/18 avec cette appareil, s’il vous plaît ?

    J’ai divers options :

    -Le mode automatique
    -Le mode nocturne trépied ( vitesse d’obturation lente pour photos de nuit ) …je possède un trépied.
    -Le mode nocturne ( scènes de crépuscule ou de nuit faiblement éclairées , la sensibilité est augmentée automatiquement pour réduire le flou causé par le tremblement de l’appareil )
    -Le mode coucher de soleil
    – Programme AE = l’appareil photo règle automatiquement l’exposition
    – Ou alors , en mode S pour la priorité de la vitesse ou en mode À pour la priorité d’ouverture et la dernière solution est le mode manuel . À noté que je ne maîtrise pas du tout le mode S , À et manuel.

    Ma demande risque de sembler d’être d’un ignare … je ne le cache pas le tout est d’apprendre même si ce petit appareil photo ne doit pas être d’une grande qualité … enfin je pense.

    Par avance, un grand merci pour votre réponse tout comme pour ceux qui voudront bien me conseiller .
    À vous tous, je vous souhaite une bonne éclipse.

    Pascal

    1. Bonjour Pascal, c’est un appareil tout à fait intéressant, c’est avec ce genre de modèle (mais plus ancien) que j’ai réalisé la photo du 3 mars 2007 présentée dans l’article. Appareil sur trépied obligatoire, déclenchement avec le retardateur pour éviter les vibrations (à moins de disposer d’un déclencheur à fil ou à distance). Si vous n’avez jamais exploré le mode manuel sur ce boîtier, mieux vaut rester en automatique : avec un peu de chance l’autofocus (la mise au point) accrochera sur la Lune sans problème et la cellule fera très bien son travail. Si l’autofocus patine et ne peut pas faire la mise au point parce que l’éclipse est trop sombre, voici une astuce que j’utilise parfois avec mon bridge : mettez le retardateur sur 10 sec / pointez un sujet lointain éclairé (village…) / déclenchez : vous avez 10 sec pour repointer la Lune avant que la photo ne soit prise. C’est sportif mais efficace ! Si vous n’avez aucun problème d’autofocus vous pouvez varier les images durant l’éclipse : zoom sur la Lune ou plans larges avec du paysage autour. Bonnes observations 🙂

      1. Bonsoir Jean-Baptiste,

        Un grand merci pour avoir pris le temps de répondre à mes attentes et de m’avoir donné cette astuce que je vais mettre en pratique, si besoin.
        Ce soir, je vais tâcher de faire des essais , peut être que je serai plus « opérationnel » pour demain … bien qu’il n’y a pas QUE demain …
        Tout cela me donne envie de mieux comprendre le fonctionnement de mon appareil , tout comme certain termes , etc .
        J’ai trouvé un article sur vous et je me suis régalé à le lire https://www.photopassion.fr/interview-photographe-jean-baptiste-feldmann/amp . Tout ceci me donne une forme de motivation supplémentaire non négligeable .
        Il y a , environ 4 ans , j’étais proche de Nuit Saint Georges vu que ma résidence était à Saint Jean de Losne .
        Je vais essayer de vous suivre à travers les réseaux sociaux , j’adore vos photos … celle de l’homme sur un escabeau ou celle avec l’épuisette à papillons , pour ne citer que celles ci , sont juste sublime.
        À bientôt sur la toile .
        Bonne continuation et encore merci.
        Pascal

        1. Si j’ai pu répondre à quelques-unes de vos interrogations, c’est tant mieux 🙂 Profitez de ce soir pour vous familiariser avec votre boîtier, c’est toujours utile. Et comme vous le voyez avec mes images, une bonne photo c’est d’abord une bonne idée 😉 à bientôt sur la Toile !

  5. Une info circule en ce moment venant de Singapur de la Nasa…de ne pas avoir son portable près de ce 27 juillet , cette nuit en raison de graves dangers de radiation…est-ce vrai

  6. Merci pour tous ces quelques conseils. ( manque les gifs idees de PdV..)
    Je prends toujours…. jai un CANON Eos 5D MIII un 100/400 .. j’espère bien en M trouver mon bonheur / pied et declencheur Radio … SAUF que ça bouge en permanence…lol + trepied.( pas tres sensible pour astres.. grrr) au serrage de la poignée ça bouge. Ça décale.
    Av un Nickon le mode nuit, nocturne ou coucher de soleil . . c’est plusss facile mais le boitier reste cher. lol.

  7. Bonjour ,
    Je souhaite photographier l’eclipse et j’ai un Lumix DMC- FZ200 de Panasonic , vous avez une idée des réglages que je pourrais faire pour immortaliser le moment.
    Cordialement

    1. Bonjour Julie, je trouve votre message après l’éclipse, j’espère que vous aurez pu faire quelques images malgré cette météo compliquée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *