Voici le croissant de Lune qui annonce le début du Ramadan

Dans le calendrier lunaire musulman, le 13 avril 2021 est le premier jour du mois de Ramadan. Cette date dépend du retour de la Lune.

Fin croissant à saisir :

Les éphémérides nous l’enseignent : la Nouvelle Lune s’est produite le lundi 12 avril 2021 à 2 heures 31. En théorie, le premier croissant pouvait être observable dans la soirée du 12. En pratique, son repérage moins de 20 heures après la Nouvelle Lune est très délicat. Particulièrement fin, l’arc lunaire est en effet noyé dans la luminosité du ciel. Il faut alors le rechercher aux jumelles dans un ciel exempt de toute brume. En février 2015, j’avais eu la chance de photographier un croissant âgé de 18 heures seulement, ce qui reste mon record à ce jour.

Les conditions étaient réunies en février 2015 pour photographier un minuscule croissant de Lune, 18 heures seulement après la Nouvelle Lune. © Jean-Baptiste Feldmann

C’est donc dans la soirée du 13 avril 2021 que l’on pouvait espérer voir facilement le premier croissant de cette nouvelle lunaison. Il était effectivement bien visible au-dessus de l’horizon OUEST un peu après le coucher du Soleil. Le voici photographié au-dessus des Monts du Beaujolais avec un boîtier Nikon D7100. La focale de l’objectif est de 300 millimètres, pose de 1 seconde à 2000 iso.

Premier croissant de la nouvelle lunaison le 13 avril 2021. © Jean-Baptiste Feldmann

Ce mois d’avril, les musulmans attendaient l’observation de ce mince croissant pour démarrer le Ramadan. Comme le préconisait le Prophète : “ne jeûnez que lorsque vous verrez le croissant lunaire et rompez le jeûne lorsque vous le verrez aussi”. Continuer la lecture

Stephen Rater, le marcheur qui fait découvrir les étoiles

“Marche à l’étoile” nous raconte les belles rencontres que fait Stephen Rater, un marcheur qui partage sa passion pour l’astronomie.

Marcher la tête dans les étoiles :

Si vous aimez randonner, peut-être croiserez-vous Stephen Rater sur les chemins. Vous serez sans doute surpris par la taille de son sac à dos. Il faut dire que, en plus de ses effets personnels, il y met aussi un télescope de 15 centimètres de diamètre. À 31 ans, Stephen a comme passions le trekking et l’astronomie. Comment concilier les deux ? en créant AstroBivouac. De petits séjours pendant lesquels Stephen vous propose d’aller marcher en forêt, en montagne.

Stephen Rater (à gauche) et Boris Wilmart la nuit sous les étoiles . © Boris Wilmart

Et quand arrive l’heure du bivouac, le marcheur se fait astronome et vous fait découvrir les beautés du ciel nocturne. Lune, Voie lactée, planètes, constellations, Stephen sait captiver son auditoire et lui mettre des étoiles plein les yeux. Continuer la lecture

Le croissant de Lune rejoint Jupiter et Saturne à l’aube du 7 avril

Les planètes géantes gazeuses sont de retour en fin de nuit ! Et le vieux croissant de Lune est venu les saluer à l’aube de ce 7 avril.

Fin de lunaison :

Avant la Nouvelle Lune du 12 avril, c’est en fin de nuit qu’il faut rechercher le croissant de Lune. La scène se déroule sur l’horizon EST, et la grosse virgule lunaire est accompagnée par la lumière cendrée. Un spectacle dont on ne se lasse pas et qui fascinait déjà Léonard de Vinci. Cette délicate lueur qui éclaire le reste du disque lunaire s’apprécie encore mieux avec une paire de jumelles.

Le croissant de Lune accompagne Jupiter et Saturne le 7 avril. © Jean-Baptiste Feldmann

Mais ce matin 7 avril, c’est la présence de Jupiter et Saturne qui attirait les regards. Après leur Grande conjonction de décembre, les planètes géantes gazeuses sont de retour. De quoi réjouir tous les astronomes amateurs de visions planétaires. Continuer la lecture

De curieuses caldeiras lunaires intriguent les géologues

Les géologues les ont surnommées Irregular Mare Patches (IMP). Ces zones volcaniques lunaires encore mal connues restent une énigme. 

Paysages lunaires :

Tout a commencé en 1971. Au cours de leur survol lunaire, les astronautes de la mission Apollo 15 ont photographié une étrange structure. Il s’agit d’une caldeira située au SUD-EST de la chaîne des Apennins lunaires, dans le Lacus Felicitatis. Elle est très difficile à observer depuis la Terre en raison de sa petite taille (moins de 3 kilomètres) et de son faible contraste. L’orbiteur LRO a pu ultérieurement nous en offrir des clichés détaillés.

Localisation de Ina, une petite caldera volcanique lunaire. © NASA/LROC

Cette dépression surnommée Ina est constituée de plusieurs zones lisses et rugueuses. Les zones lisses sont des collines avec des sommets plats, les zones rugueuses sont en revanche un peu plus basses. Continuer la lecture

Spectaculaire : sprite rouge et jet bleu au sommet du Mauna Kea

Les orages s’accompagnent parfois de brefs phénomènes lumineux. Voici un sprite rouge et un jet bleu photographiés au sommet du Mauna Kea.

Un observatoire sur un volcan :

Le Mauna Kea est un volcan bouclier endormi âgé de près d’un million d’années. Situé sur l’île d’Hawaii, il culmine à 4.207 mètres d’altitude et sa dernière éruption remonte à environ 4.500 ans. Son sommet, régulièrement au-dessus des nuages, offre l’un des meilleurs sites d’observations astronomiques de l’hémisphère nord.

Les coupoles de l’Observatoire du Mauna Kea vues de l’espace. © NASA

On y a installé un observatoire dans lequel différentes coupoles abritent une dizaine d’instruments. La France dispose là-bas d’un télescope de 3,6 mètres de diamètre, le CFHT. Continuer la lecture