Archives pour la catégorie Les hommes et le ciel

Au Portugal, le couvent d’Orada sous la Voie lactée

Joyau architectural en cours de rénovation dans la Réserve touristique de ciel étoilé d’Alqueva au Portugal, voici le couvent d’Orada sous les étoiles.

Le couvent d’Orada se trouve près du village de Telheiro, au pied d’une colline sur laquelle est implantée la petite ville de Monsaraz. Située au cœur de la plaine de l’Alentejo, cette région est incluse dans le périmètre de la première Réserve touristique de ciel étoilé au monde à Alqueva. La « Dark Sky Alqueva Reserve » a vu le jour en 2009 à l’occasion de l’Année mondiale de l’astronomie.

Dans une région qui compte en moyenne 286 nuits claires par an et un très faible taux d’humidité, les municipalités se sont engagées à limiter l’éclairage nocturne à l’intérieur d’une zone qui s’étend sur 3.000 km² autour du lac d’Alqueva, plus grand lac artificiel d’Europe.

Continuer la lecture

Quelles différences entre une comète et une étoile filante ?

L’apparition d’une lueur dans le ciel nocturne donne souvent lieu à des interprétations farfelues. Voici comment ne pas confondre comète et étoile filante. 

« Soudain j’ai vu une comète qui a traversé le ciel devant moi en 3 secondes en allant de gauche à droite », « Une comète s’est présentée alors que je regardais par la fenêtre. Un flash comme un appareil photo très puissant »… Des témoignages comme ceux-ci, on peut en entendre et en lire à chaque apparition d’une brillante étoile filante.

La comète Hale-Bopp à gauche et une étoile filante à droite.

Voici quelques explications pour ne plus confondre comète et étoile filante : Continuer la lecture

Alignements de Lagatjar : une fonction astronomique ?

Sur la commune de Camaret-sur-Mer dans le Finistère, l’orientation des alignements mégalithiques de Lagatjar pourrait répondre à un impératif astronomique.  

Il y a 4.500 ans, au Néolithique, des hommes ont dressé et aligné d’immenses pierres à Camaret-sur-Mer pendant que d’autres entreprenaient le même travail titanesque à Carnac dans le Morbihan ou  encore à Stonehenge dans le SUD-OUEST de l’Angleterre. D’après un inventaire établi en 1793, 600 menhirs composaient alors les alignements de Lagatjar (nom du lieu-dit), un nombre imposant mais bien loin des 3.000 pierres levées du site de Carnac.

Au XIXe siècle et jusqu’au début du XXe siècle beaucoup de menhirs ont été détruits à Lagatjar et il n’en reste plus que 65 aujourd’hui dont les plus hauts atteignent 3 mètres. Continuer la lecture

Ulysse, le pandastronaute qui instruit et fait rêver les 6-10 ans

Ulysse et le grimoire de l’Univers est un album illustré pour enfants. Un livre presque comme les autres qui s’anime grâce à une application.

Comment sensibiliser les enfants au monde qui les entoure en faisant une utilisation intelligente du numérique pour apprendre ? C’est ce pari ambitieux qu’ont décidé de relever Vicky Lumineau, professeur des écoles à Nice, sa fille Christina Lumineau, illustratrice et designer interactif, et Yohan Reversat, développeur et ingénieur en électronique.

Vicky Lumineau a écrit Ulysse et le grimoire de l’Univers, premier tome de la série Décollage immédiat !, un album animé par une application qui emmène les petits aventuriers de 6 à 10 ans à la découverte du Système solaire. Continuer la lecture

En vidéo : les spectacles célestes du mois de novembre

Découvrons les jolis spectacles célestes qui vont marquer ce mois de novembre avec cette nouvelle vidéo de la chaîne YouTube Substratum.

Que nous réserve le ciel de ce mois de novembre ?  Comme d’habitude c’est la chaîne YouTube Substratum qui nous propose ses éphémérides : on y découvre l’actualité du ciel, bien sûr, mais également un petit focus sur l’étoile Spica et une présentation du festival Nightscapades. Il s’agit du premier festival international de paysages nocturnes et d’astrophotographies en France organisé par l’association Chasseurs de Nuits qui se déroulera du 16 au 19 novembre pendant le festival de photographies animalières et de nature de Montier-en-Der.

Avant de détailler les prochains rendez-vous que vous avez avec le ciel nocturne, je vous rappelle que les nuits commencent à être fraîches : n’oubliez pas de relire les 5 conseils pour observer sans avoir froid !

Voici quelques observations à ne pas rater en novembre. Comme vous le constaterez, il faudra souvent se lever tôt :

  • le 3 à l’aube, rapprochement apparent entre Vénus et l’étoile Spica de la constellation de la Vierge au-dessus de l’horizon EST.
  • le 4 Pleine Lune des chasseurs.
  • le 13 à l’aube Vénus et Jupiter sont séparés de seulement 16′, un spectacle à ne pas manquer.
  • le 15 à l’aube le vieux croissant de Lune est à 3° de la planète Mars.
  • le 17 à l’aube la barque lunaire vogue du côté de Vénus et Jupiter. Maximum d’activité de l’essaim des Léonides.
  • le 20 en début de soirée le jeune croissant de Lune est à côté de Saturne alors que Mercure est un peu plus basse sur l’horizon OUEST.

Rencontre avec Miguel Claro, le photographe du Dark Sky

Ses photographies du ciel nocturne ont fait le tour du monde. Rencontre avec Miguel Claro dans son observatoire du Dark Sky au Portugal.

Dans le petit monde de la photographie astronomique, il est des noms qui reviennent régulièrement. Celui de l’astrophotographe portugais Miguel Claro (voir son site) en fait partie : on ne compte plus le nombre de ses magnifiques images publiées dans les revues (National Geographic, Ciel et Espace, Astronomy…) et sur les sites spécialisés (APOD…). Il est également l’astrophotographe officiel de la « Dark Sky Alqueva Reserve » (qu’il gère avec l’aide de son amie Apolónia Rodrigues), première Réserve touristique de ciel étoilé au monde. Il est enfin l’auteur de deux beaux livres, « Astrofotografia – Imagens à luz das estrelas » et « Dark Sky Alqueva – O Destino das Estrelas / A Star Destination ». Il est aussi ambassadeur photo pour l’ESO et membre du collectif TWAN.

C’est donc avec beaucoup d’impatience que j’attendais de le rencontrer au cours d’un voyage organisé par l’agence d’astrotourisme Terre Constellée. Continuer la lecture

Le Jour de la Nuit, c’est samedi partout en France !

Ce samedi se déroule une nouvelle édition du Jour de la Nuit, une opération de lutte contre les méfaits de la pollution lumineuse ; éteignez les lumières !

La première édition du Jour de la Nuit eu lieu en 2009 à l’occasion de l’Année mondiale de l’astronomie : il s’agissait de faire prendre conscience au grand public de l’importance de la préservation du ciel nocturne, de façon que chacun puisse admirer les étoiles, mais également pour tenir compte de la biodiversité nocturne.

Romain Sordello (Museum National d’Histoire Naturelle) explique les conséquences de l’excès d’éclairage artificiel sur la biodiversité. 

Si une centaine de manifestations marquèrent la première édition du Jour de la Nuit, près de 700 sont programmées pour samedi.

Continuer la lecture

En vidéo : « Contemplation », un hommage au ciel des Pyrénées

Avec « Contemplation », l’astrophotographe Guillaume Doyen nous fait découvrir le ciel des Pyrénées de jour comme de nuit, des vallées jusqu’au Pic du Midi.

C’est en décembre 2013 qu’a été officiellement reconnue la Réserve Internationale de Ciel Etoilé du Pic du Midi (RICE), un label que seule l’International Dark Sky Association (IDA) peut décerner (installée en Arizona, l’IDA est une association forte de 11.000 membres répartis dans 70 pays). C’est actuellement la seule réserve de ce genre en France (le Parc national des Cévennes pourrait être la seconde dans un proche avenir), le record étant actuellement détenu en Europe par la Hongrie avec 3 réserves de ciel étoilé.

En passant une partie de l’été 2017 dans le Parc National des Pyrénées, le jeune astrophotographe Guillaume Doyen en a ramené plus de 6.000 images rassemblées dans une jolie vidéo. Continuer la lecture

En vidéo : les spectacles célestes du mois d’octobre

Comme chaque début de mois, Substratum nous propose de découvrir les éphémérides en vidéo. le ciel d’octobre nous offre quelques jolis spectacles célestes.

En octobre les nuits continuent de s’allonger pour le plus grand bonheur des amoureux du ciel nocturne, et les températures restent encore clémentes pour profiter de jolis instants sous les étoiles. Pour ces éphémérides la chaîne YouTube Substratum nous propose comme d’habitude des rapprochements apparents entre certaines planètes (parfois en présence de la Lune), mais également une observation d’Antarès.

Située dans la constellation du Scorpion, Antarès est l’une des plus brillantes étoiles du ciel (magnitude 1). Les télescopes du VLTI viennent d’en fournir une extraordinaire image.    Continuer la lecture

En vidéo : un pousseur de verre à l’Observatoire de Puimichel

Rencontre avec Sébastien Moindrot, un « pousseur de verre » qui taille manuellement des miroirs de télescopes dans les Alpes de Haute-Provence.

À une époque où presque tous les instruments d’astronomie sont fabriqués en série, un petit village gaulois résiste encore. C’est à Puimichel, dans les Alpes de Haute-Provence, que sont taillées manuellement des optiques exceptionnelles.

L’histoire commence en 1982, quand Dany Cardoen, un ancien dessinateur industriel belge, vient s’installer avec un projet fou : construire le plus gros télescope amateur du monde.

6 ans plus tard, Dany a réussi son pari : tailler un miroir de 1 mètre de diamètre et l’installer dans un télescope fait maison qu’abrite une coupole au sommet du village. l’Observatoire de Puimichel est né. Continuer la lecture

Pollution lumineuse : la France peut faire beaucoup mieux

En 2013 un arrêté réglementait l’éclairage nocturne des bâtiments non résidentiels. 4 ans plus tard l’ANPCEN dresse le bilan de la pollution lumineuse.

Le XXème siècle aura été celui d’une surproduction d’électricité, une énergie considérée alors comme propre et inépuisable. Un état d’esprit qu’illustre bien la commande passée en 1937 par la Compagnie parisienne de distribution d’électricité au peintre Raoul Dufy avec comme objectif de « mettre en valeur le rôle de l’électricité dans la vie nationale et dégager notamment le rôle social de premier plan joué par la lumière électrique ». S’en suivra une peinture monumentale (ci-dessous) de 60X10 m rendant hommage à la Fée Électricité.

Pendant plusieurs décennies cette électricité bienfaisante a été utilisée sans compter, notamment en matière d’éclairage nocturne, mais depuis quelques années des voix s’élèvent contre ce gaspillage. Continuer la lecture

En vidéo : les spectacles célestes du mois de septembre

C’est la rentrée et Substratum revient avec une nouvelle vidéo pour nous présenter les éphémérides de septembre, plus quelques surprises…

Les vacances sont derrière nous avec leurs nuits étoilées mais il y a plein de belles observations à réaliser en septembre. Laissons-nous guider une nouvelle fois par Substratum, la jeune chaîne YouTube qui s’adresse beaucoup aux enfants (et un peu à leurs parents) pour réexpliquer les leçons vues à l’école et qui s’est enrichie d’une vidéo mensuelle pour présenter les éphémérides astronomiques.

Impossible d’évoquer le ciel de septembre sans parler encore un peu de la formidable éclipse totale de Soleil aux USA le 21 août dernier. Notre Youtubeur y était et nous a ramené de belles images qu’il nous présente en tout début de vidéo.  Continuer la lecture

MATISSE, l’instrument français qui va équiper le VLT

C’est à l’Observatoire de Nice qu’a été construit MATISSE, un instrument qui va permettre de combiner les images obtenues par les 4 télescopes du VLT. 

C’est dans le désert chilien d’Atacama que l’Observatoire européen austral (ESO) a décidé d’implanter le Very Large Telescope dans les années 1990 en complément de l’Observatoire de la Silla lancé 30 ans plus tôt. Le VLT est un ensemble de 4 télescopes de 8 mètres de diamètre et de 4 télescopes auxiliaires de 1,8 mètre qui peuvent être utilisés séparément mais qu’on peut aussi coupler dans sa version interférométrique, le VLTI (Very Large Telescope Interferometer).

La technique de l’interférométrie consiste à mélanger les faisceaux provenant de plusieurs télescopes, ce qui permet d’obtenir la résolution d’un instrument virtuel dont le diamètre est égal à la distance séparant les télescopes (dans le cas du VLT cette distance est de 200 m). Continuer la lecture

En vidéo : une famille française sous le Soleil noir

L’astrophotographe français Olivier Sauzereau s’est rendu aux USA avec femme et enfants pour admirer le Soleil noir du 21 août dernier.

L’éclipse totale de Soleil qui a traversé les les États-Unis de l’Oregon à la Caroline du Sud le lundi 21 août laissera un souvenir impérissable aux très nombreux admirateurs venus se placer dans le cône d’ombre lunaire pour admirer un peu plus de 2 minutes de Soleil noir. Après les plus belles photos rapidement partagées sur les réseaux sociaux, les astrophotographes remis de leurs émotions commencent à publier leurs vidéos de ce spectacle céleste.

L’un d’entre eux, Olivier Sauzereau, avait fait le voyage avec sa petite famille jusque dans les montagnes de l’Oregon, au bord du lac Olallie, un plan d’eau situé entre deux volcans endormis, le mont Hood au nord et le mont Jefferson au sud. Continuer la lecture

Michel Deconinck, l’aquarelliste du ciel nocturne

L’aquarelliste Michel Deconinck a choisi de nous faire partager ses périples astronomiques à coups de pinceau. Un beau travail d’artiste.

Dans la grande famille des amoureux du ciel, il y a ceux qui admirent les merveilles du Cosmos l’œil rivé à leur télescope et ceux qui cherchent à garder un souvenir de leurs observations. Ces derniers utilisent généralement la photographie (on parle alors d’astrophotographie) et parfois le dessin. Michel Deconinck, aquarelliste par passion, manie avec bonheur le pinceau pour immortaliser les phénomènes astronomiques et les objets célestes qu’il observe.

Son site Aquarellia va vous emmener sur les pas d’un scientifique doté d’une âme d’artiste. Continuer la lecture

Nuits des étoiles : la grande foule à Dijon

Succès à Dijon pour la première des Nuits des étoiles, le 28 juillet, avec plus de 1.500 personnes accueillies par la Société Astronomique de Bourgogne.

Ils n’étaient pas nombreux, à la Société Astronomique de Bourgogne, vendredi matin 28 juillet, à espérer que la météo très maussade de ces derniers jours permettrait d’admirer le ciel quelques heures plus tard.

Et pourtant le miracle a eu lieu : les nuages indésirables avaient disparu en soirée au-dessus de la coupole de la S.A.B. à l’Observatoire des Hautes-Plates non loin de Dijon (à proximité de Corcelles-les-Monts) où les membres du club avaient donné rendez-vous aux Dijonnais pour la première des Nuits des étoiles, la vingt-septième édition d’une manifestation nationale organisée par l’Association Française d’Astronomie.   Continuer la lecture

Ce weekend vous avez rendez-vous avec les Nuits des étoiles

Les 28, 29 et 30 juillet de très nombreux clubs d’astronomie vous accueilleront à l’occasion d’une nouvelle édition des Nuits des étoiles.

Juillet et août sont traditionnellement des mois dédiés à la pratique de l’astronomie : avec les congés annuels et la douceur des nuits d’été, chacun peut en profiter pour admirer le ciel nocturne, en particulier à l’occasion des Nuits des étoiles 2017 qui se tiendront les 28, 29 et 30 juillet un peu partout en France à l’initiative de l’Association Française d’Astronomie (consultez la carte des manifestations).

Les clubs d’astronomie vous ouvriront leurs portes et leur coupoles pour deux ou trois soirées de découverte du ciel (avec animations et observations du Soleil en journée), un peu comme le fait chaque année le Club d’Astronomie de Lyon Ampère (CALA) en organisant au printemps la  Nuit de l’Équinoxe (vidéo ci-dessus) dans le cadre remarquable du Théâtre Antique de Lyon sur la colline de Fourvière. Continuer la lecture

Nuits-Saint-Georges, le regard tourné vers le ciel

Le n° 54 de la revue Bourgogne Magazine met à l’honneur Nuits-Saint-Georges sous les étoiles (et la Lune) avec quelques-unes de mes images. 

Nuits-Saint-Georges est une petite ville de Bourgogne qui a le regard tourné vers la Lune depuis 1971. Cette année-là, sur une idée du sénateur-maire de la ville Bernard Barbier, les astronautes de la mission Apollo 15 (David Scoot, Alfred Worden et James Irwin) déposèrent une étiquette de la cuvée Terre-Lune de 1969 sur le bord d’un cratère lunaire qu’ils baptisèrent cratère Saint-Georges.

Un coup de pub génial, comme je le rappelle dans le n° 54 de Bourgogne Magazine qui m’ouvre ses colonnes pour évoquer les liens entre Nuits-Saint-Georges et l’espace.   Continuer la lecture

Une troisième Réserve de ciel étoilé pour la Hongrie

Avec trois réserves de ciel étoilé, la Hongrie devient le premier pays d’Europe en matière de protection du ciel nocturne. Une aubaine pour l’astrotourisme.

L’Europe compte actuellement moins d’une dizaine de réserves internationales de ciel étoilé (RICE), un label que seule l’International Dark Sky Association (IDA) peut décerner (installée en Arizona, l’IDA est une association forte de 11.000 membres répartis dans 70 pays). C’est dire si la reconnaissance d’une troisième réserve en Hongrie a été accueillie avec plaisir par les astrophotographes et plus généralement par tous les amateurs d’astrotourisme et les agences comme Terre Constellée.

Il s’agit du Parc national Bükk, une zone d’un peu plus de 43.000 hectares située dans les montagnes du NORD-EST de la Hongrie, près de la ville de Miskolc. C’est là qu’a été réalisée la photographie ci-dessus, révélant au passage la lumière zodiacale autour de la brillante Vénus à gauche, et la Voie lactée à droite. Continuer la lecture

Terre Constellée, l’agence qui vous emmène dans les étoiles

La jeune agence Terre Constellée propose des voyages touristiques accompagnés d’une découverte du ciel étoilé dans des sites sans pollution lumineuse.

Pour les astronomes comme pour les simples amoureux du ciel nocturne, il devient de plus en plus difficile d’observer les étoiles et la Voie lactée, en raison de la pollution lumineuse qui ne cesse de s’étendre. Les passionnés n’hésitent plus à voyager pour retrouver un ciel noir qui leur permette de contempler comètes, nébuleuses et galaxies.

C’est dans ce contexte que Jean-Baptiste Grillet et Philippe Peeters (de droite à gauche photographiés à l’occasion des Rencontres astronomiques de Printemps) ont uni leurs compétences pour créer Terre Constellée, connue également sous le nom de GRITERS-voyages, une agence dédiée à l’astrotourisme. Continuer la lecture