Un magnifique bolide vert illumine le ciel de Hongrie

Le ciel de Hongrie s’est éclairé quelques instants le 29 novembre avant l’aube à l’occasion du passage d’un bolide, un météore très lumineux.

Le 29 novembre, peu après 4 heures du matin, plusieurs caméras automatiques ont enregistré la spectaculaire combustion d’une météorite au-dessus de la Hongrie, un phénomène qui a également été filmé depuis la Slovénie, l’Autriche, l’Italie, la Suisse, la Croatie ou encore l’Allemagne.

Il s’agissait d’un bolide, nom que l’on donne habituellement à un météore dont la luminosité dépasse celle de la planète Vénus (sa magnitude est en moyenne de -4). 

L’image ci-dessous a été prise par l’une des webcams installées sur les pentes enneigées du comté de Veszprém qui ont été nombreuses à photographier la désintégration du bolide. On peut avoir une idée de son éclat en le comparant à celui de la Lune juste à côté en cette veille de Dernier Quartier (l’astre brillant en haut à droite de notre satellite naturel étant l’étoile Régulus de la constellation du Lion). Veszprém est une ville située au SUD-OUEST de Budapest, en Transdanubie centrale, à une vingtaine de kilomètres du Lac Balaton, le plus grand d’Europe centrale.

Une webcam a saisi le passage d’un bolide dans le ciel hongrois le 29 novembre.

La couleur verte que l’on observe sur les images est provoquée par le passage de la météorite dans une zone de la haute atmosphère riche en oxygène neutre ; la chaleur dégagée par la chute à grande vitesse (plusieurs dizaines de kilomètres par seconde) de ce petit corps extraterrestre a ionisé le gaz présent à cette altitude. L’International Meteor Organization (IMO) a publié une première carte de la trajectoire du bolide.

Trajectoire du bolide du 29 novembre au-dessus de la Hongrie. @ IMO

Pour le moment peu de rapports d’observation sont parvenus à l’IMO en raison de l’heure très matinale à laquelle a eu lieu le phénomène. Les images des webcams devraient cependant permettre de déterminer au-dessus de quelle zone géographique s’est produite la désintégration de la météorite, avec l’espoir d’en retrouver des fragments, comme ce fut le cas au Bostwana et en Russie il y a quelques mois.

Rappelons que la Hongrie est le premier pays d’Europe en matière de protection du ciel nocturne avec trois réserves de ciel étoilé, la dernière ayant été créée en 2017 dans le Parc national Bükk, une zone d’un peu plus de 43.000 hectares située dans les montagnes du NORD-EST du pays, près de la ville de Miskolc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *