Patrick Moore, le gentleman de l’astronomie britannique

Il aura fait aimer l’astronomie à des millions de personnes à travers ses livres et ses émissions télévisées. Retour sur la vie de Sir Patrick Moore.

Sir Patrick Alfred Caldwell-Moore (4 mars 1923-9 décembre 2012) était un astronome amateur anglais autodidacte, auteur prolifique (il a écrit plus de 70 livres) et surtout animateur enthousiaste de The Sky at Night, la série la plus longue et la plus ancienne de l’histoire de la télévision (il en fut le seul animateur d’avril 1957 à sa mort).

Sir Patrick Moore chez lui en 2006 avec son chat Ptolémée. © Roger Bamber

Avec son monocle, ses sourcils touffus surélevés et son imposante corpulence, il était devenu facilement reconnaissable et souvent caricaturé. Son ami Brian May, astrophysicien et ancien membre du groupe de rock Queen dira à sa mort : « Il n’y aura jamais d’autre Patrick Moore. Mais nous avons eu la chance d’en avoir un. »

Patrick Moore est né dans le Middlesex le 4 mars 1923. Encouragé par sa mère, il s’intéresse à l’astronomie à partir de 6 ans, devient membre de la vénérable British Astronomical Association à 11 ans, écrit son premier article scientifique (sur la Lune) à 13 ans et dirige un petit observatoire dans sa ville natale à partir de 14 ans. De santé fragile, il commence à porter son monocle à l’âge de 16 ans, ce qui ne l’empêche pas de devenir plus tard lieutenant dans l’aviation pendant la Seconde guerre mondiale. Il ne se mariera jamais (restant avec sa mère jusqu’à son décès en 1981), inconsolable après la mort de sa fiancée tuée à Londres au cours d’un bombardement en 1943 : « Il n’y avait personne d’autre pour moi. »

Après la guerre, il décide de consacrer sa vie à la vulgarisation de l’astronomie, à la manière de Camille Flammarion. Son premier livre (un guide d’observation de la Lune) paraît en 1953 et en 1957 il anime le premier des 720 épisodes de The Sky at Night sur la BBC. Sa carrière de vulgarisateur coïncidant avec les début de la conquête spatiale, il est fasciné par l’observation de la Lune et des planètes, passion qu’il fait partager au grand public à travers ses ouvrages (atlas, annuaires d’astronomie, ouvrages de science-fiction ou livres pour la jeunesse), la plupart tapés sur une machine à écrire manuelle Woodstock datant de 1908 ! Modeste et accessible, il répond volontiers aux lettres, aux appels téléphoniques et aux visites.

Atlas, livres de vulgarisation, science-fiction… Les ouvrages de Patrick Moore sont nombreux et variés !

Président de la British Astronomical Association où il fit se débuts, il fut aussi cofondateur et président de la Society for Popular Astronomy, membre de la Royal Astronomical Society et membre honoraire de la prestigieuse Royal Society of London. Bien que sa santé ait décliné à la fin de sa vie (il était dans un fauteuil roulant), il continua jusqu’au bout d’écrire et de faire de la vulgarisation ; on diffusa le 720ème épisode de The Sky at Night le soir de sa mort. Il avait été anobli par la Reine d’Angleterre en 2003 et l’astéroïde 2602 Moore fut baptisé en son honneur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *