Archives pour l'étiquette Percival Lowell

Percival Lowell, l’homme qui aimait (trop) la planète Mars

Son nom est irrémédiablement associé à l’histoire des canaux martiens. Retour sur la vie de l’astronome amateur américain Percival Lowell. 

Né le 13 mars 1855 à Boston (Massachusetts) dans une famille aisée, Percival Lowell commence sa carrière dans les affaires : après un diplôme de mathématiques en 1876, il fait fortune dans l’industrie textile aux côtés de son grand-père. À 28 ans il décide de se consacrer à la littérature et aux voyages, la plupart en Extrême-Orient qu’il décrit dans plusieurs ouvrages. Conseiller et secrétaire aux affaires étrangères de la Mission américaine en Corée, il finit par rentrer aux États-Unis en 1893.

Percival Lowell observant Mars avec la lunette de son observatoire personnel en Arizona.

En lisant les ouvrages de Camille Flammarion (qu’il ira rencontrer quelques années plus tard à Juvisy), Lowell se découvre une passion pour la planète Mars et décide de s’y consacrer entièrement.  Continuer la lecture

Comment sauver le télescope qui a découvert Pluton

Une campagne de financement participatif est lancée pour sauver le télescope qui permit à Clyde William Tombaugh de découvrir Pluton il y a 86 ans.  

Le 18 février 1930, l’astronome américain Clyde William Tombaugh, âgé de 24 ans, découvrit Pluton, la neuvième planète du Système solaire reclassée depuis 2006 dans le groupe des planètes naines par l’Union Astronomique Internationale (IAU). La découverte fut réalisée en comparant des plaques photographiques obtenues avec un nouveau télescope de 13 pouces (environ 32,5 cm de diamètre) installé à l’Observatoire Lowell près de Flagstaff en Arizona.

pluton

En observant des images prises les 23 et 29 janvier 1930 à l’aide d’un comparateur à clignotement, Tombaugh (image ci-dessus) remarqua qu’un point lumineux s’était déplacé par rapport au fond du ciel étoilé. Sa découverte fut confirmée le 13 mars par une équipe de l’Observatoire Lowell (cet observatoire avait été fondé en 1894 par un riche astronome amateur, Percival Lowell, fervent défenseur de la théorie des canaux martiens).

telescope2

Un an après le survol de Pluton par la sonde New Horizons, l’Observatoire Lowell lance une campagne de crowdfunding pour financer la restauration du télescope utilisé par Clyde William Tombaugh et de sa coupole (image ci-dessus). Continuer la lecture