Gennady Borisov, découvreur de la première comète interstellaire

Portrait de Gennady Borisov, l’astronome amateur qui a découvert le 30 août dernier la première comète venue d’un autre système planétaire. 

Première comète interstellaire :

Depuis quelques jours le monde de l’astronomie est en effervescence. En effet les paramètres orbitaux de la comète C/2019 Q4 ont confirmé que cet astre chevelu venait de l’extérieur du Système solaire. La comète en question a été rebaptisée 2I/Borisov. C’est la première comète interstellaire et le second objet provenant d’un autre système planétaire. Le premier étant l’astéroïde ʻOumuamua détecté le 19 octobre 2017.

L’astronome amateur ukrainien Gennady Borisov. © Dmitry Smirnov

On doit cette étonnante découverte à un astronome amateur ukrainien chevronné, Gennady Borisov.

Un chasseur de comètes :

Gennady Borisov est un ingénieur en optique de 57 ans qui travaille au Sternberg Astronomical Institute. C’est également un astronome amateur et un constructeur de télescopes. Il a déniché sa première comète (C/2013 N4) en juillet 2013 à l’occasion d’une star party avec d’autres observateurs en Crimée en utilisant un télescope de 20 cm de diamètre et une caméra CCD. Il a depuis découvert plusieurs comètes (comme l’astronome amateur américain Donald Machholz) et de nombreux astéroïdes.

C/2019 Q4 photographié le 9 septembre 2019. © Gemini Observatory, NSF, AURA

Le 30 août dernier cet amateur utilisait son tout dernier télescope, un instrument de 65 cm de diamètre. Il repère sur son écran un astre qui se déplace dans une direction légèrement différente des autres astéroïdes. L’objet céleste n’est répertorié dans aucune base de données, il s’agit d’une découverte. En calculant la trajectoire de cet astre il constate que ce dernier pourrait entrer en collision avec la Terre (une hypothèse que les mesures ultérieures écarteront). Gennady Borisov envoie alors un message d’alerte au réseau de surveillance des astéroïdes potentiellement dangereux en précisant que l’astre en question présente un aspect diffus.   

Une comète à suivre :

Depuis le 30 août de nouvelles mesures et observations ont été effectuées par différents télescopes professionnels. Elles ont confirmé l’origine interstellaire de cette comète (lire à ce sujet de quoi est faite la comète interstellaire Borisov). Les astronomes se réjouissent de cette découverte et vont avoir plusieurs mois pour suivre cet objet exotique. 2I/Borisov va en effet continuer de se rapprocher du Soleil jusqu’au 7 décembre prochain, date de son périhélie. L’astre chevelu sera alors à 300 millions de kilomètres de nous.

2 réflexions sur “ Gennady Borisov, découvreur de la première comète interstellaire ”

  1. Ceci est vraiment très très fort intéressant comme tous ces poste de ce cite que je de plus en plus heureux de découvrir voir lire image article . Deux bonne continuation et encore merci de pouvoir nous enrichir de ce magnifique espace. Y Villet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *