En mai découvrez le célèbre triplet de galaxies du Lion

Passant au méridien vers minuit au mois de mai, la constellation du Lion abrite un spectaculaire triplet de galaxies à découvrir dans une longue-vue.

Dans les pattes du Lion :

Ce mois-ci je vous invite à partir à la découverte de la constellation du Lion qui domine les nuits de printemps dans l’hémisphère nord. Blottie entre le Cancer et la Vierge, la constellation du Lion est bien connue des astronomes. Son étoile la plus brillante n’est autre que la célèbre Régulus, qui forme avec Arcturus (Bouvier) et Spica (Vierge) le triangle de printemps. Mais ne le confondez pas avec le triangle d’hiver ou le triangle d’été.

Position du triplet de galaxies dans la constellation du Lion. © Feldmann/Lesourd

Cette constellation qui passe au méridien vers minuit au mois de mai héberge un célèbre trio de galaxies. Surnommé le triplet du Lion, il est situé à environ 35 millions d’années-lumière. Niché dans les pattes du Lion, il se compose des galaxies Messier 65, Messier 66 et NGC 3628.

Trois galaxies différentes :

Bernard et Guillaume Lesourd (père et fils) sont les deux astronomes amateurs qui ont réalisé l’image ci-dessous du triplet du Lion :

Le triplet du Lion photographié avec un télescope. © Bernard et Guillaume Lesourd

Nous avons M 66 en haut à gauche, M 65 en dessous et NGC 3628 à droite. Messier 66 (magnitude 9,7) fut découverte en 1780 par les astronomes Charles Messier et Pierre Méchain. Il s’agit d’une galaxie spirale intermédiaire : elle présente une dissymétrie au niveau de ses bras spiraux, résultat d’une ancienne rencontre avec NGC 3628. Messier 65 (magnitude 10,3) est également une galaxie spirale découverte par Méchain. Elle fut ensuite incorporée par Messier dans son célèbre catalogue. NGC 3628 (magnitude 9,4) est la troisième spirale du groupe. Découverte par William Herschel 4 ans plus tard, elle est également surnommée la galaxie du Hamburger.

Repérage :

Je vous invite à utiliser la carte de Stelvision pour repérer la constellation du Lion. Choisissez une nuit sans Lune et éloignez-vous de la pollution lumineuse.

Position de la constellation du Lion et du triangle de printemps vers minuit. © Stelvision

Avec un peu d’expérience vous pourrez pointer le triplet du Lion avec une longue-vue. Il ne faut cependant pas vous attendre à voir les 3 galaxies avec autant de détails que sur la photo ci-dessus. Au mieux vous les distinguerez comme de petites taches floues plus ou moins allongées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *