On The Moon Again : deux soirées en hommage à la Lune

Les 12 et 13 juillet c’est On The Moon Again : deux nuits pour admirer la Lune dans des télescopes installés aux quatre coins du monde.

Un petit pas historique :

Le 21 juillet 1969 Neil Armstrong était le premier homme à marcher sur la Lune. Cinquante ans après cet exploit, les images (et les dialogues !) sont toujours là : deux hommes se déplaçant maladroitement à la surface d’un astre mort et poussiéreux, la Lune. L’aboutissement d’une course de prestige entre Américains et Soviétiques qui avait débuté le 4 octobre 1957 avec l’envoi du premier satellite artificiel soviétique, Spoutnik.

La suite est bien connue : riposte américaine quelques mois plus tard avec la création de la NASA, vol de Youri Gagarine le 12 avril 1961 et lancement du programme Apollo juste après par le président américain Kennedy. Huit ans plus tard la mission Apollo 11 allait bouleverser le monde.

Découvrez la Lune :

C’est peut-être le grand soir pour vous, l’occasion de vous approcher de notre satellite naturel. Pas à bord d’un vaisseau Apollo comme le firent il y a 50 ans Armstrong, Aldrin et Collins. Non, simplement en mettant l’œil derrière un télescope. Pour cela il vous faut consulter la carte des points d’observation sur le site On The Moon Again. Régulièrement mise à jour depuis plusieurs semaines, elle recense tous les endroits où des instruments astronomiques vous attendent. Leurs propriétaires auront à cœur de vous faire admirer la Lune gibbeuse croissante.

Un spectacle inoubliable :

Ces deux soirs vous pourrez admirer quelques-unes des plus belles formations lunaires : Copernic le magnifique, un majestueux cratère de 93 kilomètres de diamètre dans la mer des Îles (Mare Insularum), Platon et Vallis Alpes, la chaîne des Apennins ou encore l’imposant Clavius. Autant de paysages lunaires que je vous ai fait découvrir depuis quelques mois et que vous verrez enfin pour de bon. Alors ne ratez pas ce rendez-vous avec notre céleste voisine et émerveillez-vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *