Que voir dans le ciel nocturne au mois de janvier 2019

Les derniers feux de Mercure à l’aube, des étoiles filantes et une éclipse de Lune en janvier : l’année 2019 débute sous de bons auspices.

Janvier 2019 : une nouvelle année commence, pleine de belles perspectives en matière d’observations astronomiques. Avec le cinquantième anniversaire du Premier Homme sur la Lune, nous devrions vivre des moments forts, comme ce fut le cas il y a tout juste dix ans au cours de l’Année Mondiale de l’Astronomie.

Ce premier mois nous offre déjà quelques jolis rendez-vous astronomiques qu’il serait dommage de gâcher par une tenue inadaptée ; avant de découvrir dans le détail ce que nous réserve le ciel, je vous recommande de relire les 5 conseils pour observer sans avoir froid ! Je vous rappelle que la carte du ciel en temps réel proposée par Stelvision vous permet de retrouver la position de tous les phénomènes astronomiques que je vous propose d’observer chaque mois.

1 et 2 janvier : pas encore remis du réveillon et déjà les yeux tournés vers le ciel ! C’est à l’aube que se déroule le premier spectacle de l’année avec le passage du vieux croissant de Lune à proximité de la brillante Vénus. Profitez-en également pour repérer Jupiter un peu plus bas (le croissant de Lune sera à côté à l’aube du 3 janvier) et Mercure au ras de l’horizon qui ne va pas tarder à replonger dans les feux du Soleil (La première planète du Système solaire sera visible sous le croissant de Lune à l’aube du 4 janvier).

Rapprochement entre le vieux croissant de Lune et Vénus. © Jean-Baptiste Feldmann

4 janvier : maximum d’activité de l’essaim météoritique des Quadrantides, l’un des plus productifs puisqu’il peut compter jusqu’à 200 météores à l’heure. En l’absence de Lune vous pourrez également terminer votre nuit en recherchant la faible trace lumineuse de la lumière zodiacale.

6 janvier : Nouvelle Lune accompagnée d’une éclipse partielle de Soleil invisible en Europe. Le Premier Quartier a lieu le 14 janvier.

21 janvier : la Pleine Lune se double d’une belle éclipse totale visible en fin de nuit. L’entrée de la Lune dans le cône d’ombre terrestre débute à 4 h 33 (heures de Paris) et se termine à 7 h 50, la totalité ayant lieu entre 5 h 41 et 6h 43 (maximum à 6 h 12). Pour de belles photographies choisissez un site dégagé côté OUEST, si possible avec un joli monument au premier plan (assez éloigné pour qu’il ne vous masque pas la fin du phénomène).

L’éclipse totale de Lune du 28 septembre 2015 en France. © Jean-Baptiste Feldmann

22 janvier : conjonction entre Vénus et Jupiter à l’aube (moins de 3° séparent les deux astres). Le 31 janvier le vieux croissant de Lune se glisse entre ces deux planètes.

14 réflexions sur “ Que voir dans le ciel nocturne au mois de janvier 2019 ”

  1. « …l’année débute sous de bons hospices.  »
    Personnellement je préférerais de bons AUSPICES !
    Qui veut débuter l’année sous de bons ėtablissements accueillant des personnes âgées ?
    Bonne année à tous.
    Alain.

  2. Bonjour,
    J’ai remarqué cette nuit dans le ciel parisien, direction sud, un point très lumineux. J’ai été surprise car il était visible toute la nuit, du soir à l’aube. Je m’interroge sur la nature de ce corps, auriez-vous des pistes ?
    Merci et bravo pour ce blog !

    1. Bonjour, la Terre tourne et donc on ne peut pas observer d’objet céleste du soir à l’aube dans la même direction (tous les astres effectuent un mouvement apparent d’EST en OUEST durant la nuit). Si ce point est fixe c’est un éclairage type spot ou laser dirigé vers le ciel.

      1. Bonjour. J’ai observé dans le ciel entre Nice et Antibes, vers 1H30 du matin le 9 janvier 2019 une énorme masse rectangulaire très brillante, qui ondulait (comme un immense drapeau) et se déplaçait lentement (pour moi) d’Est en Ouest. Personne n’en a parlé, même pas Nice Matin. Pourtant je suis certaine de ce que j’ai vu. Est-ce un essaim météorique ? Merci pour votre réponse.

        1. Bonjour, non ce n’est pas un essaim météoritique ; ce que vous décrivez est assez inhabituel, peut-être un faisceau laser dirigé vers le ciel…

      2. J’ai vu ce même point lumineux que la Mellssa donc non, ce n’était pas du tout un spot. Tschuss, il est drôlement élevé ton spot lol.

  3. Bonjour, comme Mélissa j’ai vu cet objet lumineux qui est très important au matin du 10 janvier et je le vois encore ce matin 16 janvier, il est 8h. Je ne vois pas comment cela peut être un faisceau, en outre sa forme n’est pas régulière, à l’œil nu cela ressemblerait davantage à Saturne… Je m’interroge toujours.

    1. Bonjour, il n’y a que Vénus qui soit assez brillante dans le ciel du matin. Elle s’élève avant la fin de la nuit au-dessus de l’horizon EST et on la voit comme un point très lumineux.

  4. Bonjour, au sud – sud-est vers 7h du matin, les deux étoiles très brillantes formant une verticale sont-elles Acturus et Spica ? Où voit-on Vénus ?
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *