Vieux croissant de Lune à l’aube du 14 mars

Ce matin le ciel nous offrait un vieux croissant de Lune à l’horizon, alors qu’on apprenait la mort de l’astrophysicien Stephen Hawking.

« Regardez vers les étoiles et pas vers vos pieds. Essayez de donner un sens à ce que vous voyez, et demandez-vous ce qui fait que l’Univers existe. Soyez curieux » disait l’astrophysicien britannique Stephen Hawking qui s’est éteint à l’âge de 76 ans ce mercredi 14 mars. C’est à ces belles paroles que je pensais ce matin vers 5 h 30, alors que je venais d’abandonner un lit douillet et que je marchais dans les vignes bourguignonnes sous un joli ciel étoilé qui commençait tout doucement à s’éclaircir.

J’avais rendez-vous avec un vieux croissant de Lune trois jours avant la Nouvelle Lune et je tenais à profiter d’un rare matin sans nuages.

Depuis près de quarante ans que j’admire le ciel étoilé, mes déambulations nocturnes doivent beaucoup à quelques grands noms de la science qui m’ont donné envie d’aimer et d’essayer de comprendre ce qui nous entoure.

Certains de ces illustres savants étaient déjà morts quand j’ai commencé à m’intéresser à l’astronomie (Galilée, Flammarion…), d’autres m’ont abandonné en cours de route (Carl Sagan, André Brahic…) et c’est maintenant au tour de Stephen Hawking de prendre le chemin des étoiles. Il y en aura d’autres, mais leur départ est atténué par tout le savoir qu’ils nous transmettent, qui nous fait rêver, nous inspire et nous permet de donner du sens à notre vie.

Dans « Une brève histoire du temps » publié en 1988, Stephen Hawking écrivait ceci sur le pourquoi de l’Univers : « Si nous découvrons une théorie complète, elle devrait un jour être compréhensible dans ses grandes lignes par tout le monde, et non par une poignées de scientifiques. Alors, nous tous, philosophes, scientifiques et même gens de la rue, serons capables de prendre part à la discussion sur la question de savoir pourquoi l’Univers et nous existons. Si nous trouvons la réponse à cette question, ce sera le triomphe ultime de la raison humaine – à ce moment, nous connaîtrons la pensée de Dieu. »

Une réflexion sur “ Vieux croissant de Lune à l’aube du 14 mars ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *