En Grèce, la Pleine Lune des fraises derrière le temple de Poséidon

Le photographe grec Elias Chasiotis a immortalisé le lever de la Pleine Lune des fraises dans la soirée du 17 juin depuis le cap Sounion. 

Le cap Sounion est surmonté par un très beau temple en marbre qui fut construit vers 440 avant J.-C. en l’honneur de Poséidon, dieu des mers et des océans. Ce cap, situé à 45 kilomètres au sud d’Athènes, la capitale de la Grèce, est célèbre. Dans la mythologie, c’est à cet endroit que Ulysse fit une halte en revenant de Sparte avec Hélène. Le cap s’achève dans la mer Égée. Elle porte le nom du roi Egée qui s’y jeta de désespoir, croyant que son fils avait été tué par le Minotaure.

La Pleine Lune des fraises se lève derrière le temple de Poséidon. © Elias Chasiotis

Le 17 juin avait lieu la Pleine Lune des fraises, 25 jours avant On The Moon Again. Elias Chasiotis s’est rendu au cap Sounion comme il le fait régulièrement pour y photographier le lever de Séléné.

Il a réalisé l’image ci-dessus en fixant son boîtier photographique au foyer d’une lunette astronomique de 80 mm de diamètre (utilisée comme un téléobjectif) tout en se plaçant à bonne distance du temple de Poséidon, encore éclairé par la fin du jour. De tels clichés sont réalisables assez facilement comme je vous l’explique dans cette interview :

Plus modestement, j’ai de mon côté photographié ce lever de Pleine Lune depuis les hauteurs de la Bourgogne à l’aide d’un boîtier Panasonic DC-FZ82 avec son zoom au maximum d’amplitude (1200 millimètres de focale) :

Lever de la Pleine Lune des fraises dans la soirée du 17 juin. © Jean-Baptiste Feldmann

Si vous avez envie de découvrir d’autres chroniques concernant l’astronomie en Grèce, je vous invite à lire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *