Les étoiles s’éteignent au sommet du mont Kaimaktsalan

Sur le mont Kaimaktsalan, le troisième plus haut sommet de Grèce, le jour naissant chasse la nuit au-dessus d’une chapelle orthodoxe serbe.

Troisième plus haute montagne grecque après les monts Olympe et Smolikas, le Kaimaktsalan culmine à 2528 m d’altitude dans le massif des Voras. Ce massif montagneux marque la limite nord de la Grèce, tout comme l’Épire où se trouve le monastère de Giromeri.

ciel_grece

Frontière naturelle entre la Grèce et la République de Macédoine, cette région a connu de violents combats en 1918 lorsque les troupes franco-serbes lancèrent leur offensive contre la Bulgarie.

Les restes de la bataille sont toujours visibles au sommet (tranchées, obus, grenades…) où l’on a construit un ossuaire et une chapelle orthodoxe serbe pour rendre hommage aux combattants.

Cette image a été réalisée avant l’aube par l’astrophotographe Constantine Emmanouilidi. La pureté du ciel à cette altitude offre un superbe dégradé de couleurs entre l’horizon que le jour teinte de rouge et le zénith où les étoiles sont encore innombrables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *