L’ISS passe entre Persée et Cassiopée

Tout le monde n’est pas Ralf Vandeberg, cet astronome amateur néerlandais qui photographie avec son télescope l’ISS (la Station spatiale internationale) sous toutes ses coutures. Mais grâce au site Heavens Above, chacun peut connaître les instants de passage de la Station et sa trajectoire devant les constellations.

iss2

Il suffit alors d’être dehors quelques minutes avant l’heure prévue et de lever les yeux pour voir circuler lentement dans le ciel l’ISS comme un point lumineux non clignotant dont l’éclat est équivalent à celui de la planète Jupiter.

L’image ci-dessus a été réalisée le 12 avril lors d’un passage de la Station à 21h45. La trace de l’ISS trahit son déplacement pendant la pose photographique de 5 secondes (la Station circule à 28 000 km/h à une altitude d’environ 400 km), déplacement entre les constellations de Persée et de Cassiopée (cette dernière a une forme caractéristique en W), à proximité du radiant des Perséides.

On peut aussi noter la présence du double amas de Persée, NGC 884 et NGC 869, deux amas ouverts d’étoiles comparables à ceux de la Crèche ou des Pléiades mais plus lointains.

Essayez vous aussi de photographier l’ISS lors d’un de ses prochains passages avec un objectif de courte focale (ici un 50 mm ouvert à f/1,8) et une sensibilité élevée (1600 iso pour cette image) de façon à révéler l’aspect du ciel étoilé et retrouver la forme des constellations.

2 réflexions sur “ L’ISS passe entre Persée et Cassiopée ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *