Archives pour l'étiquette Neil Armstrong

Le 25 novembre, admirez la Pleine Lune du castor

Un mois avant Noël nous allons retrouver la Pleine Lune. Installée dans la constellation du Taureau, elle va illuminer le ciel pendant près de 14 heures.

L’avant-dernière Pleine Lune de l’année se produira mercredi 25 novembre à 23h45. Elle se lèvera à 17h30 et se couchera le 26 novembre à 7h10 (toutes les heures sont données pour Paris), des instants qu’il est possible d’immortaliser en photographiant le disque lunaire sur l’horizon, coloré et déformé par l’atmosphère terrestre.

En vidéo : premier lever de Terre vu de la Lune, 24 décembre 1968

Cette Pleine Lune fait suite à 3 Supers Lunes qui ont eu lieu le 29 août, le 28 septembre (elle se doublait d’une éclipse totale de Lune) et le 27 octobre.

pleine_lune38

Pour les Amérindiens, la Pleine Lune du mois de novembre est associée au castor. C’est en effet à cette époque que le rongeur engraisse avant l’hiver tout en consolidant son abri. Pour d’autres c’est la Pleine Lune du gel car c’est le moment où les températures deviennent négatives dans un certain nombre de régions de l’hémisphère nord.

Continuer la lecture

En vidéo : les multiples variations de la Lune

Je vous propose aujourd’hui de découvrir une compilation de mes plus belles images de la Lune à travers un diaporama intitulé « variations lunaires ».

La Lune a toujours fasciné les hommes ; seul satellite naturel de notre planète, elle éclaire nos nuits, provoque les marées et modifie nos comportements. Son exploration par les humains (souvenez-vous du premier pas de Neil Armstrong en juillet 1969) aura été la plus grande aventure du XXe siècle.

Depuis plus de 30 ans que je pratique la photographie du ciel, j’ai capturé de nombreuses images de la Lune. Notre satellite naturel s’offre à nous sous de multiples visages : du fin croissant accompagné de lumière cendrée à la Pleine Lune, en passant par les éclipses, Séléné nous présente presque chaque nuit un nouvel aspect.

Parfois la Lune n’est pas seule à faire le spectacle : les planètes ou les étoiles brillantes s’invitent à proximité de notre satellite naturel ; c’est d’ailleurs plutôt ce dernier qui va à leur rencontre, son déplacement devant la voûte céleste étant très rapide d’une nuit à l’autre.

Ce sont quelques-unes de ces variations lunaires qui sont rassemblées dans ce montage, sur une musique de Carlos et Miguel intitulée « Marquise ». Vous retrouverez certaines de ces images dans les galeries de photographies consacrées à la lumière cendrée et à la Pleine Lune.

Quelle est l’origine des mers lunaires ?

Hier soir c’était le dixième jour de la lunaison, l’occasion de parler des mers lunaires. Il s’agit de vastes plaines sombres uniformes que les premiers astronomes comme Galilée ont pris pour des étendues liquides. C’est l’italien Riccioli qui nomma les mers lunaires au 17e siècle selon une nomenclature toujours en usage.

lune_gibbeuse

Il y a plus de 4 milliards d’années, peu après sa formation, la Lune a reçu une multitude de météorites qui ont criblé d’impacts sa surface.

Continuer la lecture

Hipparque, le cratère lunaire de Tintin

Le Premier Quartier de Lune qui s’est produit hier dans les brumes nous donne l’occasion de découvrir quelques belles formations le long du terminateur (cette ligne qui sépare la partie éclairée de la partie sombre sur Séléné).

premier-quartier2

Arrêtons-nous sur le cratère Hipparque : 15 ans avant que l’américain Neil Armstrong ne marche pour la première fois sur la Lune (au cours de la mission Apollo 11 en juillet 1969), l’auteur de bande dessinée Hergé y envoie ses personnages.

Continuer la lecture