La Lune sous les Hyades et les Pléiades

Hier soir, veille du Premier Quartier, notre satellite naturel naviguait non loin des amas d’étoiles des Pléiades et des Hyades, espacés d’une dizaine de degrés et situés tous deux dans la constellation du Taureau.

lune-hyades2

Je vous ai déjà plusieurs fois parlé de l’amas des Pléiades (Messier 45) sur ce blog, notamment quand la comète C/2014 Q2 Lovejoy est passée à proximité.

L’amas des Hyades, même s’il compte environ dix fois moins d’étoiles que M 45, est très intéressant à observer également car c’est l’amas ouvert le plus proche du Système solaire (150 années-lumière).

Les astrophysiciens ont remarqué que les étoiles des Hyades et de l’amas de la Crèche, M 44, ont des caractéristiques communes, preuve qu’elles sont nées dans la même région de notre Galaxie. Curieusement, l’étoile la plus brillantes des Hyades, Aldébaran (qui représente l’œil du Taureau), est deux fois plus proche de nous et ne fait donc pas partie de l’amas.

Notez enfin que l’amas des Hyades n’a pas été inclus dans son célèbre catalogue par l’astronome Charles Messier : il n’y a donc pas de « M » pour désigner cet amas, qui est cependant enregistré dans deux autres catalogues sous les noms de Melotte 25 ou Collinder 50.

Ce soir la Lune traversera l’amas des Hyades (occultant au passage plusieurs étoiles) et frôlera Aldébaran.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *