Comment photographier une rotation d’étoiles

Vous avez envie d’immortaliser une rotation d’étoiles au-dessus d’un joli premier plan ? C’est possible en suivant les quelques conseils qui suivent.

Commençons par une petite explication : ce qu’on appelle une rotation d’étoiles est en réalité la visualisation du mouvement de rotation de la Terre sur elle-même. Vous l’avez remarqué, les astres effectuent dans le ciel un mouvement apparent d’EST en OUEST en raison du mouvement réel de notre planète sur elle-même.

L’axe de rotation terrestre peut être prolongé dans l’espace : depuis l’hémisphère nord il passe juste à côté de Alpha Ursae Minoris, l’étoile la plus brillante (magnitude 2) de la constellation de la Petite Ourse, à qui on a donc donné le nom d’étoile polaire. Si vous observez le ciel nocturne en direction de l’étoile polaire, vous remarquerez que les constellations semblent tourner autour de cet astre au cours de la nuit, un mouvement apparent que l’on peut photographier.

christ

La technique pour enregistrer le mouvement apparent des astres autour de l’étoile polaire est assez simple : on prend un maximum de clichés de cette zone du ciel qu’on additionne ensuite à l’aide d’un logiciel.

Le matériel : vous avez besoin d’un boîtier reflex muni d’un objectif avec la focale la plus courte possible, d’un trépied robuste sur lequel est fixé votre appareil et d’une télécommande pour déclencher régulièrement sans toucher le boîtier.

Le site d’observation : choisissez un endroit dégagé en direction du NORD, de préférence éloigné de toute pollution lumineuse. Comme vous allez effectuer des prises de vues pendant plusieurs dizaines de minutes, assurez-vous que vous êtes assez loin des routes alentours pour éviter que les phares d’une voiture ne viennent éclairer votre site et réduire à néant votre projet.

Les réglages : choisissez l’ouverture maximale pour votre objectif puis réduisez-là d’un cran pour avoir une image de meilleure qualité. Réglez la sensibilité du boîtier entre 800 et 3200 iso selon la qualité de votre capteur et la noirceur du ciel. Faites quelques essais préalables en posant entre 20 et 30 secondes pour visualiser le résultat sur l’écran de votre boîtier.

Mes conseils :

  1. travaillez en JPEG pour ne pas avoir des fichiers trop lourds à traiter ensuite. En théorie le format RAW offre des images de meilleure qualité mais ce n’est pas indispensable ici puisque l’empilage de tous les clichés par le logiciel va gommer les imperfections des images (comme le bruit électronique).
  2. démarrez votre série de clichés le soir (ou terminez la série le matin) par des prises de vues avec un ciel pas complètement noir mais bleu foncé, cela vous permettra d’avoir une jolie couleur de fond et de masquer une éventuelle pollution lumineuse qui risque de vous donner un ciel orange !

Le nombre de prises de vues : autant que vous pouvez ! À titre d’exemple l’image ci-dessus représente la somme de 116 poses de 30 secondes (soit presque une heure) avec un objectif de 24 millimètres de focale ouvert à 3,5 et une sensibilité de 800 iso.

L’addition des images : elle se fait très simplement à l’aide du logiciel StarMax. La petite vidéo ci-dessous vous présente rapidement comment utiliser StarMax (ne tenez pas compte pour l’instant des indications données à la fin de la vidéo concernant Virtualdub…). Vous pouvez maintenant réaliser une jolie rotation d’étoiles en vous inspirant de celles présentées galerie d’images !

2 réflexions sur “ Comment photographier une rotation d’étoiles ”

  1. Bonsoir ! Je vous ai contactée il y a quelques semaines où vous m’aviez répondue que vous expliqueriez votre méthode!
    Je suis assée satisfaite de votre réponse mais malgré ça je ne comprend pas tout… je ne suis pas très douée pour la photo, on peut éventuellement me prêter un appareil Nikon d7000, mais sinon est-ce possible avec la capacité photographique d’un IPhone?

    1. Il faut pouvoir réaliser des séries de poses de 30 secondes avec une haute sensibilité, je ne pense pas qu’on puisse le faire avec autre chose qu’un appareil photo réflex 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *