Archives pour l'étiquette Japon

Une geisha admire le jeune croissant de Lune

Le jeune croissant de Lune du 24 septembre au soir m’a inspiré une autre composition grâce à la complicité de mon modèle déguisé en geisha.

Parfois confondue à tort avec une prostituée, la geisha est une femme d’une grande culture qui maîtrise parfaitement les arts traditionnels du Japon (danse, maniement de l’éventail, chant, littérature, poésie, composition florale, musique avec des instruments traditionnels, art de la conversation…). Ses multiples talents lui permettent de divertir des clients de marque accueillis en général dans des maisons de thés.

Le 24 septembre, quatre jours après la Nouvelle Lune, le jeune croissant était idéalement placé en début de soirée pour une composition intéressante. Continuer la lecture

En vidéo : le mont Fuji sous les étoiles

Trois astrophotographes ont rassemblé leurs plus belles images nocturnes dans une vidéo qui rend hommage au mont Fuji, le plus haut sommet du Japon. 

Avec 3776 mètres d’altitude, le cône volcanique endormi du mont Fuji est le plus haut sommet du Japon. Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis le mois de juin 2013, le mont Fuji est un lieu sacré pour tous les Japonais et une source d’inspiration pour de nombreux artistes : Katsushika Hokusai (1760-1849), le maître de l’estampe nipponne, l’a rendu célèbre avec ses Trente-six vues du mont Fuji.

Trois photographes (Reonides, Takaaki Ito et Masahiro Arai) ont mené un projet d’envergure autour du mont Fuji.

Continuer la lecture

Mascot, prochain robot sur un astéroïde

Après Philae, l’atterrisseur actuellement sur la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko, voici Mascot (acronyme de Mobile Asteroid Surface Scout).

mascot

Mascot, logé dans le ventre de la sonde  spatiale Hayabusa-2 avec trois petits rover Minerva,  sera lancé si tout va bien mercredi 3 décembre par le Japon. La mission devrait atteindre en juin 2018 l’astéroïde géocroiseur 1999 JU3, un caillou d’un kilomètre qui pourrait abriter des composés organiques.

Une fois sur place, la sonde Hayabusa-2 larguera Mascot, un parallélépipède de 30 cm de côté pesant 10 kilos, qui devrait rebondir plusieurs fois avant de s’immobiliser. Mascot, fruit d’une coopération franco-allemande, disposera alors de 12 heures (le temps de vider sa batterie) pour étudier la surface de l’astéroïde sur lequel il pourra même se déplacer.

De son côté la sonde Hayabusa-2 tentera de toucher le sol de l’astéroïde 1999 JU3 à différents endroits pour ramener des échantillons sur Terre enfermés dans une capsule à la fin de l’année 2020.