La planète Mercure dévoile son étonnante queue de sodium

C’est un phénomène astronomique connu depuis seulement vingt ans : la planète Mercure possède une gigantesque queue de sodium.

Aspect cométaire :

Non, vous vous trompez, ce que vous voyez n’est pas une comète ! L’étonnante photographie réalisée par Daniel Lopez (El Cielo De Canarias) le 2 mai 2022 depuis l’archipel des Canaries nous montre en réalité la queue de sodium de Mercure. Au cours de cette soirée, la planète la plus proche du Soleil avait rendez-vous avec d’autres astres. Elle était observable entre le croissant de Lune (accompagné de la lumière cendrée) et l’amas d’étoiles des Pléiades (en bas à droite de l’image ci-dessous) :

Une étrange queue accompagne Mercure sur ce cliché réalisé le 2 mai. © Daniel Lopez / IAC

Normalement, la photographie d’une planète sans instrument astronomique ne montre qu’un petit point lumineux. Vous l’avez déjà constaté sur des clichés comme celui-ci :

Rendez-vous entre le croissant de Lune et Mercure (à droite). © Jean-Baptiste Feldmann

Pourtant, quand on la photographie avec un filtre interférentiel centré sur la raie du sodium à 589 nm, Mercure nous dévoile une queue de sodium qui s’étire derrière elle, dans la direction opposée au Soleil. Mais quelle est donc l’origine de cette étonnante structure ? 

Coup de vent solaire :

Très proche de notre étoile, Mercure est la planète la plus exposée à la pression exercée par les radiations solaires. Ce vent de particules emporte la très fine atmosphère de Mercure dans le sillage de la planète. C’est le même phénomène qui est à l’origine des queues de comètes. L’atmosphère de Mercure (en réalité une mince exosphère) est composée de différents éléments (oxygène, hydrogène, sodium, vapeur d’eau…). Comme le sodium réfléchit beaucoup la lumière solaire, c’est cet élément chimique qu’on met le mieux en évidence dans la queue, à condition de la photographier avec un filtre.

Les astronomes ont observé cette queue de sodium pour la première fois en 2002. Ils ont découvert avec stupéfaction qu’elle s’étirait sur plus de vingt millions de kilomètres ! Depuis, elle est régulièrement photographiée. Vous la retrouverez par exemple sur un très beau cliché de Sebastian Voltmer.

Vous pourriez aimer :

Suivez l’actualité astronomique et découvrez mes images du ciel en vous abonnant à Cielmania sur Facebook ou Twitter.

2 réflexions sur “ La planète Mercure dévoile son étonnante queue de sodium ”

  1. merci jean baptiste pour ce partage; si j’ai bien saisi il faut utiliser un filtre sélectif de la lumière jaune pour faire apparaitre cette queue ; la photo est elle le résultat d’un suivi ou d’un “one shot”? bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *