Archives pour l'étiquette Themis

Les aurores boréales étaient au rendez-vous pour l’Équinoxe

C’est le même spectacle à chaque Équinoxe. Le ciel nordique s’embrase de magnifiques aurores polaires. Une coïncidence qu’on commence à expliquer.

Des aurores très lumineuses :

Comme d’autres, le photographe Matt Robinson en a fait l’expérience. La nuit de l’Équinoxe il a vu se déployer de magnifiques aurores depuis son site d’observation en Norvège. Le ciel n’était même pas encore noir que déjà de belles draperies lumineuses venaient tenir compagnie à Vénus au-dessus de l’horizon OUEST. Les connaisseurs auront même reconnu l’amas d’étoiles des Pléiades un peu plus haut que la brillante planète.

Des aurores étaient visibles en Norvège pendant la nuit de l’Équinoxe. © Matt Robinson

La danse des aurores illumine le ciel au niveau du cercle polaire depuis plusieurs nuits. Un spectacle immortalisé également par Andrei Andritcu (voir plus bas). Mais quel est donc le rapport entre aurores polaires et Équinoxe ? Continuer la lecture

STEVE, le mystérieux ruban lumineux, est de retour

Photographié depuis quelques années par des chasseurs d’aurores boréales, un curieux ruban de plasma surnommé STEVE intrigue les scientifiques.

Une découverte récente :

Tout a commencé en 2016 quand des membres du Alberta Aurora Chasers, un groupe de chasseurs d’aurores boréales, ont partagé sur les réseaux sociaux leurs clichés d’un curieux phénomène. Ils avaient enregistré un arc de plasma scintillant, de couleur violette, qui s’invitait sur leurs images d’aurores polaires. Ce ruban lumineux était systématiquement accompagné à sa base d’une barrière verte semblable aux draperies que l’on observe dans certaines aurores. Le phénomène est visible sur une image réalisée il y a quelques jours par l’astrophotographe Alan Dyer.

Image réalisée au cours d’une star party dans l’ouest du Canada lors du dernier week-end d’août 2019. Le ruban lumineux de STEVE est nettement visible mais la barrière verte à la base est cachée par les nuages. © Alan Dyer

Intrigués, ils décidèrent de lui donner un nom, STEVE, en attendant de pouvoir en comprendre la nature. Depuis les scientifiques se sont penchés sur le phénomène et ont commencé à en élucider quelques-uns des mystères. Continuer la lecture

La saison des aurores polaires est ouverte

Les semaines qui encadrent les équinoxes voient augmenter le nombre d’ aurores polaires. Une coïncidence que l’on commence à mieux comprendre.

En 2007 le physicien solaire David Hathaway (du Marshall Space Flight Center) présenta un surprenant graphique : en compilant 75 ans de données concernant les perturbations géomagnétiques, il avait découvert deux pics d’activité correspondant aux équinoxes.

Ce fut un casse-tête : on connaissait déjà le lien entre aurores polaires et activité solaire, mais le Soleil se moque bien des saisons terrestres. Alors, pourquoi observait-on plus d’aurores aux équinoxes ? Continuer la lecture