En vidéo : un drone filme des aurores boréales islandaises

En Islande, un photographe a utilisé un drone pour filmer la danse des aurores boréales au-dessus de la péninsule de Reykjanes.

Les aurores boréales fascinent les humains. Ces draperies qui ondulent dans le ciel trahissent l’arrivée de particules solaires énergétiques. Ces dernières, après s’être frayées un passage entre les lignes du champ magnétique qui protège notre planète, viennent ioniser la haute atmosphère au niveau des pôles terrestres. Les aurores vertes correspondent à l’ionisation des molécules d’oxygène en dessous de 300 km d’altitude alors que les aurores rouges, plus rares, se forment 100 km plus haut.

Si elles font aujourd’hui le bonheur des photographes, les aurores boréales ont une grande place dans la culture Inuit.

On racontait par exemple aux enfants que les aurores pouvaient les emporter s’ils restaient jouer dehors trop tard, que si l’on sifflait très fort on pouvait les faire danser ou encore que lorsque les aurores étaient très nombreuses, les voyageurs qui se déplaçaient la nuit en traîneau devaient couper une oreille à leurs chiens pour ne pas être décapités par les esprits du ciel.

Il y a quelques mois je vous avais présenté la vidéo du parapentiste Horacio Llorens effectuant un vol nocturne en Norvège alors que les aurores boréales illuminaient le ciel. Cette fois-ci c’est un drone qui a été employé pour filmer le spectacle.

Les images de cette vidéo (réalisée par OZZO Photography)ont été prises dans la péninsule de Reykjanes (à une quarantaine de kilomètres de la capitale Reykjavik), une région située dans une zone de volcanisme actif comme en témoignent de nombreuses sources chaudes utilisées pour la géothermie et le thermalisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *