Des aurores australes sur l’horizon en Nouvelle-Zélande

Moins souvent photographiées que les aurores boréales, les aurores australes viennent parfois illuminer le ciel de l’hémisphère sud.

Les aurores australes et boréales proviennent de l’excitation des atomes d’oxygène et d’azote présents dans l’atmosphère terrestre lorsque le vent solaire chargé en particules énergétiques vient balayer notre planète.

La plupart des photographies d’aurores polaires montrent des aurores boréales : il est en effet plus facile pour les photographes de se rendre à proximité du pôle Nord, que ce soit en Islande comme le français Stéphane Vetter, en Alaska comme le coréen Sangku Kim ou encore en Norvège comme l’espagnol Horacio Llorens.

aurore2

Mais les aurores polaires se développent également au-dessus du pôle Sud, même si les observateurs sont moins nombreux à les signaler. Les chercheurs en hivernage à la station scientifique franco-italienne de Concordia sur le Plateau antarctique admirent régulièrement ces magnifiques draperies célestes qui deviennent parfois visibles en Australie et en Nouvelle-Zélande.

On peut admirer une aurore australe à l’horizon sur cette image réalisée en Nouvelle-Zélande le 6 juin par l’astrophotographe Taichi Nakamura. Dans le ciel on remarque également de gauche à droite les Nuages de Magellan (deux galaxies naines en orbite autour de la Voie lactée) ainsi que Canopus (α Carinae), l’étoile la plus brillante de la constellation australe de la Carène (magnitude -0,72) et la deuxième plus brillante étoile du ciel après Sirius (si l’on ne tient pas compte du Soleil).

Rappelons que la Terre n’est pas la seule à offrir le spectacle des aurores polaires. La sonde Maven en a enregistré sur Mars, la sonde Cassini sur Saturne et il y a quelques mois des astronomes ont annoncé avoir détecté une aurore polaire sur une naine brune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *