Pénitents de glace sous les étoiles dans le désert d’Atacama

Au Chili, dans le désert le plus aride et le plus haut du monde, les conditions atmosphériques donnent parfois naissance à d’étranges structures de glace, des pénitents. 

Le désert d’Atacama accueille depuis plusieurs décennies les plus grands télescopes du monde, dont ceux de l’ESO. Si l’endroit est devenu un haut lieu de l’astronomie, c’est parce que les conditions y sont exceptionnelles pour les astronomes : absence presque totale de précipitations et ciel nocturne d’une incroyable pureté, loin de toute source de pollution lumineuse.

penitents_eso

Dans le désert d’Atacama, il arrive parfois que la neige tombe. Phénomène beaucoup plus rare et encore mal compris, on peut alors observer la formation de lame de glace orientées dans la même direction, les pénitents de glace.

Leur hauteur varie de quelques décimètres à quelques mètres et ils font penser aux processions des nazarenos, ces pénitents coiffés de leur chapeau pointu qui défilent dans les rues de Séville pendant la Semaine sainte.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, le vent (souvent violent dans cette partie du globe) ne semble pas jouer un grand rôle dans la formation des pénitents de glace ; c’est sans doute l’action du Soleil associée à un air très sec qui sculpte la glace par sublimation (elle passe directement de l’état solide à l’état gazeux).

Cette image, réalisée par l’astrophotographe Babak Amin Tafreshi, montre également le ciel étoilé au-dessus des pénitents, avec de gauche à droite l’amas d’étoiles des Pléiades, Aldébaran et l’amas des Hyades, la constellation d’Orion et Sirius, l’étoile la plus brillante du ciel.

2 réflexions sur “ Pénitents de glace sous les étoiles dans le désert d’Atacama ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *