Le fuseau poussiéreux de la galaxie lenticulaire NGC 5866

La constellation du Dragon héberge une curieuse galaxie, NGC 5866. Vue exactement par la tranche, elle révèle un long fuseau poussiéreux.

Coincée entre la Petite et la Grande Ourse, la constellation boréale du Dragon abrite une surprenante galaxie lenticulaire, NGC 5866. Située à 44 millions d’années-lumière de nous, NGC 5866 est à l’origine d’une incertitude dans le catalogue Messier. Son observation est rapportée par l’astronome français Pierre Méchain en 1781 et Charles Messier la classe alors dans son catalogue des objets nébuleux comme M 102 ; mais quelques temps plus tard Méchain signale qu’il s’est trompé et que son observation correspond en fait à une galaxie déjà connue, M 101 dite la galaxie du Moulinet.

ngc_5866

Même si l’image ci-dessus (prise par le télescope spatial Hubble en novembre 2005) semble assez inhabituelle, la finesse de ce disque galactique n’a rien d’exceptionnel. D’autres galaxies pourraient nous montrer le même profil mais nous ne les voyons pas exactement par la tranche comme c’est le cas avec NGC 5866.

Si nous observons attentivement cette galaxie, nous remarquons au centre de la bande poussiéreuse un subtil renflement orangé qui constitue le noyau galactique et ses vieilles étoiles rougissantes. La bande de poussière qui s’étire de part et d’autre de ce bulbe central est légèrement déformée, sans doute en raison d’une perturbation gravitationnelle occasionnée par une rencontre avec une autre galaxie il y a longtemps. Les jeunes étoiles bleues s’étendent sur les bords du disque galactique vu par la tranche dans le prolongement de la zone poussiéreuse, tandis qu’un halo d’étoiles beaucoup plus vaste encercle le disque galactique.

Pour contempler facilement une belle galaxie de profil, rien de plus simple. Il vous suffit de sortir une nuit d’été et de vous éloigner de toute pollution lumineuse : en levant les yeux vous pourrez admirer notre propre Voie lactée qui est un autre exemple de galaxie vue par la tranche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *