Archives pour l'étiquette Spica

25 août : Jupiter avait rendez-vous avec le croissant de Lune

Le 26 octobre Jupiter sera en conjonction avec le Soleil. Il reste quelques soirées pour l’observer avant qu’elle ne se perde dans les lueurs du couchant. 

Plus grosse planète du Système solaire, Jupiter est une géante gazeuse dont l’observation est assez facile avec un petit télescope, surtout au moment de l’opposition (c’était le 7 avril). On peut y admirer le ballet des quatre satellites découverts en 1610 par Galilée (Io, Europe, Ganymède et Callisto), différentes bandes colorées ou encore la Grande tache rouge, un cyclone géant qui était déjà présent quand on a pointé vers Jupiter les premières lunettes astronomiques il y a 4 siècles.

Mais plus de 4 mois après son opposition Jupiter s’est bien éloignée de nous et devient difficilement observable sur l’horizon OUEST au crépuscule. C’est là qu’elle a été rejointe par le croissant de Lune dans la soirée du 25 août. Continuer la lecture

10 avril : Jupiter a rendez-vous avec la Pleine Lune

Ce lundi 10 avril vous pourrez assister en début de soirée au lever de la Pleine Lune des poissons accompagnée de la brillante Jupiter.

Vous le savez sans doute si vous lisez régulièrement ce blog : Jupiter, la planète gazeuse géante, est au plus près de la Terre (son opposition a eu lieu le 7 avril, il y a 3 jours). Peut-être avez-vous envie de l’admirer tout simplement à l’œil nu (elle est très brillante avec une magnitude de -2,4) ou dans une paire de jumelles (avec un peu d’attention vous pourrez voir les quatre principaux satellites qui sont Io, Europe, Ganymède et Callisto). Mieux encore, un ami se propose de vous prêter une lunette astronomique reçue en cadeau il y a quelques temps et toujours pas déballée, ce qui va vous permettre de découvrir les bandes gazeuses qui ceinturent la plus grosse planète du Système solaire.

Malheureusement vous êtes novice et vous ne savez pas trop dans quelle direction regarder ce soir. Continuer la lecture

En vidéo : les spectacles à suivre dans le ciel au mois d’avril

Que nous réserve le ciel en avril 2017 ? Réponse avec la vidéo des éphémérides que nous propose Substratum, une jeune chaîne sur YouTube.

La réalisation de vidéos diffusées sur Internet est une activité en pleine expansion à laquelle n’échappe pas la vulgarisation scientifique. On connaît bien La galaxie de Florence Porcel ou Le Sense of Wonder, des chaînes qui présentent intelligemment et avec humour des sujets en lien avec l’astronomie, l’astrophysique ou encore la conquête de l’espace. Plus modestement, Substratum est une jeune chaîne qui s’adresse beaucoup aux enfants (et un peu à leurs parents) pour réexpliquer les leçons vues à l’école.

Depuis quelques mois Substratum s’est enrichie d’une vidéo mensuelle pour présenter les éphémérides astronomiques : des séquences filmées de manière ludique accompagnées d’explications accessibles à tous. Continuer la lecture

Dernier Quartier de Lune au-dessus de Jupiter et de Spica

Les nuits glaciales et dégagées sont propices à l’observation des rapprochements célestes, à l’image de cet alignement entre la Lune, Jupiter et Spica.  

Depuis une semaine les températures ont fortement chuté en France. Alors que l’été bat son plein dans l’hémisphère sud et que l’on trouve même des amateurs pour plonger dans l’océan à Murrays Bay à l’occasion de la Pleine Lune des loups, il est impératif chez nous de suivre quelques conseils pour observer sans avoir froid. Une fois bien protégé de la morsure d’un vent glacial on peut alors profiter des longues nuits pures hivernales pour scruter le ciel.

C’est en fin de nuit ce 19 janvier que le Dernier Quartier de Lune avait rendez-vous avec Jupiter, juste au-dessus de Spica (Alpha Virginis), la plus brillante étoile de la constellation de la Vierge. Continuer la lecture

Le 22 avril admirez la Pleine Lune des poissons

Quatrième Pleine Lune de l’année, la Pleine Lune des poissons est aussi la plus petite de l’année 2016 avec un diamètre apparent de 29,4 minutes d’arc.

Comme la Lune tourne autour de la Terre sur une orbite elliptique, sa distance n’est jamais la même. Au plus loin (c’est l’apogée), la Lune est à plus de 406.000 km de nous alors qu’au plus près (c’est le périgée) sa distance n’est plus que de 356.400 km.  Ces variations de distance se traduisent par un diamètre lunaire apparent qui va de de 29,4 à 33,5 minutes d’arc.

eolienne-lune

En 2016 la Pleine Lune la plus proche de l’apogée est celle du 22 avril, appelée Pleine Lune des poissons, Pleine Lune de l’œuf ou Pleine Lune rose. La Pleine Lune la plus proche du périgée, la Super Lune, aura lieu le 14 novembre 2016 avec un diamètre apparent de 33,52 minutes d’arc. Même si la Pleine Lune des poissons 2016 aura subi une sérieuse cure d’amincissement d’environ 14% par rapport à la Super Lune du 14 novembre prochain, ce n’est pas une raison pour la négliger !   Continuer la lecture

23 mars : admirez la Pleine Lune du corbeau

Le 23 mars nous assisterons à la troisième Pleine Lune de l’année, connue sous le nom de Pleine Lune du corbeau, des vers ou de la sève.

Après la Pleine Lune des loups en janvier et la Pleine Lune des neiges en février, nous aurons droit le 23 mars à la Pleine Lune du corbeau, trois jours après le début du printemps. Comme Séléné sera très proche de son apogée, notre satellite naturel nous montrera un diamètre apparent de seulement 29,35 minutes d’arc, juste avant la plus petite Pleine Lune de l’année qui sera la suivante (la Pleine Lune des poissons le 22 avril aura un diamètre apparent de 29,25 minutes d’arc).

corbeau

Le 23 mars la bouille ronde de notre satellite naturel fera son apparition sur l’horizon EST au moment où le Soleil plongera derrière l’horizon ouest (aux alentours de 18 h 30 heure locale). Continuer la lecture

Planètes et brillantes étoiles parsèment le ciel du matin

Si votre ciel est dégagé, prenez le temps de sortir l’admirer aux alentours de 7 heures : quatre planètes et quelques brillantes étoiles vous attendent.

Ne cherchez pas les planètes dans le ciel du soir, elles l’ont déserté. Vous avez rendez-vous avec les principales composantes du Système solaire en fin de nuit, juste avant que le ciel ne commence à s’éclaircir au-dessus de l’horizon EST. C’est d’ailleurs de ce côté que débute notre promenade céleste.

ciel2

On commence par Vénus qui a déjà pris ses distances avec Saturne après leur conjonction du 9 janvier. La seconde planète du Système solaire est également la plus brillante, affichant une magnitude de -4. Elle va poursuivre dans les semaines qui viennent sa lente plongée en direction des feux du Soleil pour revenir cet été dans le ciel crépusculaire et nous donne rendez-vous le 27 août pour une magnifique conjonction très serrée avec Jupiter (séparation apparente de seulement 0,07°).

Continuer la lecture

Dernier Quartier pour l’étoile Spica

Mardi 13 janvier à l’aube on pouvait retrouver le Dernier Quartier de Lune non loin de Spica (Alpha Virginis), l’étoile la plus lumineuse de la constellation de la Vierge (sous la Lune à gauche).

lune_spica1

Située à plus de 250 années-lumière, Spica (appelée aussi l’Épi) est la quinzième étoile la plus brillante du ciel nocturne.

Continuer la lecture

Planètes du soir

Actuellement deux planètes occupent le ciel du soir, Saturne et Mars (d’est en ouest).

Mars, dont le dernier rapprochement avec la Lune s’est produit le 5 juillet, est actuellement à côté de Spica (Alpha Virginis), l’étoile la plus lumineuse de la constellation de la Vierge.

mars2

Saturne ( au plus près de la Terre au mois de mai) est elle aussi accompagnée par une étoile assez brillante, Zubenelgenubi, l’étoile la plus lumineuse de la constellation de la Balance.

Continuer la lecture

Rapprochement Mars-Lune

Depuis le 8 avril 2014, date de son dernier passage à l’opposition (la meilleure période pour l’observer), la planète Mars s’éloigne et perd de son éclat.

mars1

Ses rapprochements avec la Lune restent cependant spectaculaires. Ce fut le cas en mai et en juin, c’était encore le cas hier soir.

Continuer la lecture