Archives pour l'étiquette Arcturus

La constellation du Bouvier, un cerf-volant au zénith

Passant haut dans le ciel en début de nuit, la constellation du Bouvier et la brillante Arcturus sont dans le sillage de la Grande Ourse.

Quel est donc ce groupe d’étoiles qui évoque la forme d’un cerf-volant au-dessus de nos têtes une fois la nuit tombée au mois de juillet ? C’est la constellation du Bouvier. Dans la mythologie grecque le Bouvier était un laboureur qui conduisait les sept bœufs de la constellation de la Grande Ourse, les faisant tourner autour de l’étoile polaire pendant la nuit.

bouvier

Au troisième siècle avant J.-C., le poète grec Aratos de Soles rédigea un long poème astronomique intitulé Les Phénomènes. Voici ce qu’il écrivit à propos de la constellation d’Arcturus : « Derrière Héliké, comme s’il la poussait devant lui, marche le Gardien de l’Ourse, que les hommes appellent aussi le Bouvier, parce qu’il semble toucher de son aiguillon l’Ourse-Chariot. Il éclate tout entier d’une vive lumière et, sous sa ceinture, tourne l’étoile Arcturus elle-même, brillante entre toutes ». Continuer la lecture

Planètes et brillantes étoiles parsèment le ciel du matin

Si votre ciel est dégagé, prenez le temps de sortir l’admirer aux alentours de 7 heures : quatre planètes et quelques brillantes étoiles vous attendent.

Ne cherchez pas les planètes dans le ciel du soir, elles l’ont déserté. Vous avez rendez-vous avec les principales composantes du Système solaire en fin de nuit, juste avant que le ciel ne commence à s’éclaircir au-dessus de l’horizon EST. C’est d’ailleurs de ce côté que débute notre promenade céleste.

ciel2

On commence par Vénus qui a déjà pris ses distances avec Saturne après leur conjonction du 9 janvier. La seconde planète du Système solaire est également la plus brillante, affichant une magnitude de -4. Elle va poursuivre dans les semaines qui viennent sa lente plongée en direction des feux du Soleil pour revenir cet été dans le ciel crépusculaire et nous donne rendez-vous le 27 août pour une magnifique conjonction très serrée avec Jupiter (séparation apparente de seulement 0,07°).

Continuer la lecture

La comète C/2013 US 10 Catalina frôle Arcturus

Pour bien fêter l’entrée dans l’année 2016, la comète C/2013 US 10 Catalina nous a offert un passage au plus près de la brillante étoile Arcturus.

À l’aube du 1er janvier, alors que les derniers fêtards regagnaient leur lit après avoir salué l’arrivée d’une nouvelle année, quelques amoureux des étoiles avaient choisi de rester sobres pour consacrer les premières heures de 2016 à la comète C/2013 US Catalina. Ce fut le cas par exemple du photographe Chris Levitan, auteur de l’image ci-dessous immortalisant le rapprochement apparent entre l’astre chevelu et l’étoile Arcturus.

catalina

C/2013 Catalina a été découverte le 31 octobre 2013 à la magnitude 19 par un télescope automatisé de 68 cm de diamètre dans le cadre du Catalina Sky Survey, un programme de surveillance automatisée des comètes et des astéroïdes utilisant des télescopes installés dans les monts Santa Catalina près de Tucson en Arizona. Pendant que le Catalina Sky Survey scanne le ciel de l’hémisphère nord,  le Siding Spring Survey fait de même en Australie pour le ciel de l’hémisphère sud.

Continuer la lecture

La comète C/2013 US10 Catalina passe près de Vénus

Discrète, la comète C/2013 US10 Catalina est passée à proximité de la planète Vénus ce weekend en fin de nuit, alors que la vieille Lune n’était pas loin. 

Il faut être honnête : la comète C/2013 US 10 Catalina ne sera pas un astre exceptionnel. Incomparablement moins brillante que les comètes Hale-Bopp et Hyakutake qui passèrent il y a presque 20 ans, elle fait penser à C/2014 Q2 Lovejoy, un astre chevelu qu’on avait pu suivre en janvier 2015.

En vidéo : revivez l’atterrissage hasardeux de Philae sur Tchouri

Seuls les astrophotographes équipés d’un télescope ou d’une lunette astronomique pourront faire des images détaillées de la comète C/2013 US10 Catalina de façon à montrer l’évolution des queues de gaz et de poussière.

catalina

Continuer la lecture

C / 2013 US10 Catalina, une jolie comète de fin d’année

Après son passage au plus près du Soleil le 15 novembre, la comète C / 2013 US10 Catalina est désormais observable depuis l’hémisphère nord.

Une comète pour les fêtes de Noël, voilà un joli cadeau pour les astronomes ! Celle que tout le monde surveille dans le ciel en fin de nuit s’appelle C / 2013 US10 Catalina : elle a été découverte le 31 octobre 2013 à la magnitude 19 par un télescope automatisé de 68 cm de diamètre dans le cadre du Catalina Sky Survey et son éclat a régulièrement augmenté depuis.

En vidéo : Hedgehog, le robot explorateur de comètes

Jusqu’à présent elle n’était visible que depuis l’hémisphère sud mais la situation a changé depuis que la comète a coupé le plan de l’écliptique le 15 novembre dernier. Elle circule désormais dans les constellations boréales comme nous le montre la carte du magazine Sky and Telescope.

carte_catalina

Actuellement aux alentours de magnitude 6, la comète C / 2013 US10 Catalina pourrait devenir un peu plus brillante dans les jours qui viennent mais il vaudra mieux la suivre avec une paire de jumelles ou une petite lunette astronomique. Elle sera  peut-être accessible à l’œil nu pour les observateurs disposant d’un ciel exempt de toute pollution lumineuse.

cannat

Continuer la lecture