La constellation du Bouvier, un cerf-volant au zénith

Passant haut dans le ciel en début de nuit, la constellation du Bouvier et la brillante Arcturus sont dans le sillage de la Grande Ourse.

Quel est donc ce groupe d’étoiles qui évoque la forme d’un cerf-volant au-dessus de nos têtes une fois la nuit tombée au mois de juillet ? C’est la constellation du Bouvier. Dans la mythologie grecque le Bouvier était un laboureur qui conduisait les sept bœufs de la constellation de la Grande Ourse, les faisant tourner autour de l’étoile polaire pendant la nuit.

bouvier

Au troisième siècle avant J.-C., le poète grec Aratos de Soles rédigea un long poème astronomique intitulé Les Phénomènes. Voici ce qu’il écrivit à propos de la constellation d’Arcturus : « Derrière Héliké, comme s’il la poussait devant lui, marche le Gardien de l’Ourse, que les hommes appellent aussi le Bouvier, parce qu’il semble toucher de son aiguillon l’Ourse-Chariot. Il éclate tout entier d’une vive lumière et, sous sa ceinture, tourne l’étoile Arcturus elle-même, brillante entre toutes ».

Située à trente-sept années-lumière, Arcturus est une étoile rouge de magnitude zéro vingt fois plus grosse que le Soleil. Cette étoile guidait les anciens navigateurs polynésiens qui cherchaient à relier Hawaii en partant de Tahiti et des Marquises à bord de leurs canoës.

L’image ci-dessus (une minute de pose à 800 iso avec un objectif de 12 millimètres de focale et un boîtier Nikon D 3200) montre également les planètes Jupiter (qui plonge dans les lueurs du couchant accompagnée de la sonde Juno) et Mars dans la constellation de la Balance en train de s’éloigner des pinces du Scorpion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *