Pleine Lune d’octobre dans une lampe-tempête

Retour sur la Pleine Lune d’octobre, un joli luminaire qui avait naturellement sa place dans une lampe-tempête peu après son lever.

C’est une nouvelle image à glisser dans la série des jeux de Lune avec cette fois l’utilisation d’une lampe-tempête comme accessoire et toujours l’aide dévouée de mon assistante (saluons au passage sa patience et sa coopération avec le photographe). Rappelons que la lampe-tempête était une lampe à pétrole transportable dont la flamme était protégée du vent par un verre bombé.

Quand la Pleine Lune remplit la lampe-tempête. © Jean-Baptiste Feldmann

La onzième Pleine Lune de l’année s’est produite le 24 octobre, dixième mois d’une année qui comptera 13 Pleines Lunes. Une lunaison durant en moyenne 29,5 jours, 12 lunaisons font donc 354 jours, soit onze jours de moins que l’année solaire. Par conséquent, si on a une Pleine Lune dans les onze premiers jours de janvier (ce qui fut le cas le 2 janvier 2018), l’année en comptera 13. 

Il y a des mois avec une seule Pleine Lune, d’autres avec deux comme en janvier et en mars 2018 (la seconde s’appelle Lune bleue) et d’autres encore sans Pleine Lune comme en février 2018. L’astronome et mathématicien anglais David Harper s’est amusé à rechercher le nombre de mois de février sans Pleine Lune (tous les autres mois de l’année comptent logiquement au moins une Pleine Lune puisque leur durée dépasse une lunaison) sur une période allant de l’an 2000 à l’an 2999.

En 1.000 ans on dénombre 952 Pleines Lunes qui se produisent en février ; il y a donc logiquement 48 mois de février sans Pleine Lune soit moins de 5%. Sur ces 48 mois de février 45 comptent 28 jours. Il reste trois années bissextiles sans Pleine Lune en février : 2572, 2792 et 2944.

4 réflexions sur “ Pleine Lune d’octobre dans une lampe-tempête ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *