Archives pour l'étiquette Grande Tache Rouge

La Grande Tache rouge est-elle en train de se désagréger ?

La communauté astronomique est en alerte : sur Jupiter, la célèbre Grande Tache rouge connaît une transformation inédite depuis le 19 mai.

Un œil orange sur Jupiter :

C’est la plus célèbre tempête de tout le Système solaire. La GTR (Grande Tache rouge) est un gigantesque anticyclone orangé que l’on observe sur Jupiter. Sa couleur provient de l’action des rayons cosmiques sur les molécules d’hydrosulfure d’ammonium qui remontent du fond de la Tache jusqu’à sa surface. La découverte  de la GTR par l’astronome français Jean-Dominique Cassini date de 1665. Un petit télescope d’amateur suffit déjà pour admirer cette formation nuageuse ovale. Il semble pourtant qu’elle soit en train de changer d’aspect.

Depuis le 19 mai un panache de gaz semble se détacher de la GTR. © Anthony Wesley

Sur une image réalisée le 19 mai par l’astronome amateur australien Anthony Wesley, un long panache de gaz (10.000 kilomètres !) s’échappe de l’anticyclone, donnant l’impression qu’il est en train de se désagréger. Continuer la lecture

Quand le satellite Europe projette son ombre sur Jupiter

Cette incroyable image montre l’ombre d’Europe, l’un des satellites de Jupiter, en train de se projeter sur la Grande tache rouge. 

L’image est ancienne et pourtant elle fait toujours rêver ; prise par la sonde américaine Galileo le 22 mai 2000, elle montre l’ombre d’une des lunes de Jupiter (Europe) qui se projette sur la Grande tache rouge, un gigantesque anticyclone d’environ 15.000 km de long que l’on peut observer depuis sa découverte par l’astronome Jean-Dominique Cassini en 1665.

Cette tache située à 22° sud de latitude dans laquelle le vent circule à près de 700 km/h est un peu plus grande que la Terre mais elle a beaucoup rétréci depuis 350 ans qu’on l’étudie. Continuer la lecture

25 août : Jupiter avait rendez-vous avec le croissant de Lune

Le 26 octobre Jupiter sera en conjonction avec le Soleil. Il reste quelques soirées pour l’observer avant qu’elle ne se perde dans les lueurs du couchant. 

Plus grosse planète du Système solaire, Jupiter est une géante gazeuse dont l’observation est assez facile avec un petit télescope, surtout au moment de l’opposition (c’était le 7 avril). On peut y admirer le ballet des quatre satellites découverts en 1610 par Galilée (Io, Europe, Ganymède et Callisto), différentes bandes colorées ou encore la Grande tache rouge, un cyclone géant qui était déjà présent quand on a pointé vers Jupiter les premières lunettes astronomiques il y a 4 siècles.

Mais plus de 4 mois après son opposition Jupiter s’est bien éloignée de nous et devient difficilement observable sur l’horizon OUEST au crépuscule. C’est là qu’elle a été rejointe par le croissant de Lune dans la soirée du 25 août. Continuer la lecture

23 février : Jupiter avait rendez-vous avec la Lune

Quelques jours avant son passage au plus près de la Terre, la brillante Jupiter a passé la nuit aux côtés de la Lune presque Pleine.

Le 8 mars prochain Jupiter sera en opposition, la meilleure période pour l’observer puisque la planète gazeuse géante sera à l’opposé du Soleil par rapport à nous (elle se lèvera quand notre étoile se couchera). Jupiter, observable toute la nuit dans la constellation du Lion, sera également à sa plus courte distance de la Terre, 664 millions de km, soit un diamètre apparent de 44,4 sec d’arc. La précédente opposition de la planète géante avait eu lieu le 6 février 2015 avec un diamètre apparent de 45,3″.

En vidéo : de nouvelles images de la Grande Tache Rouge sur Jupiter

C’est donc le moment idéal pour pointer une petite lunette astronomique en direction de la cinquième planète du Système solaire. Avec un grossissement de quelques dizaines de fois vous pourrez admirer le ballet des 4 principaux satellites découverts en 1610 par Galilée : Io, Europe, Ganymède et Callisto.

Continuer la lecture

Jupiter sera au plus près de la Terre dans deux mois

Les astronomes ont déjà commencé à tirer le portrait de Jupiter sans attendre le 8 mars, date de la prochaine opposition de la planète gazeuse géante.

Le 8 mars prochain Jupiter sera en opposition, la meilleure période pour l’observer puisque la planète gazeuse géante sera à l’opposé du Soleil par rapport à nous (elle se lèvera quand notre étoile se couchera).

Jupiter, observable toute la nuit dans la constellation du Lion, sera également à sa plus courte distance de la Terre, 664 millions de km, soit un diamètre apparent de 44,4 sec d’arc. La précédente opposition de Jupiter avait eu lieu le 6 février 2015 avec un diamètre apparent de 45,3″.

jup2

L’image ci-dessus, particulièrement détaillée, a été obtenue le 2 janvier par Efrain Morales Rivera depuis Aguadilla, sur l’île de Porto Rico. Il y a un an cet astronome amateur avait déjà photographié un incroyable triple transit de satellites devant Jupiter.

Continuer la lecture