Archives pour l'étiquette Europe

La sonde Juno photographie ensemble Jupiter, Io et Europe

Au cours de sa huitième orbite autour de Jupiter, la sonde Juno a immortalisé la planète gazeuse géante et deux de ses satellites, Io et Europe. 

Depuis leur découverte il y a un peu plus de quatre siècles par le grand savant italien Galilée à l’aide d’une modeste lunette astronomique, les quatre principaux satellites de Jupiter (Io, Europe, Ganymède et Callisto) fascinent les scientifiques tout autant que la planète géante gazeuse. La caméra de la sonde Juno a capturé l’image des deux satellites les plus proches de Jupiter, Io et Europe.

La sonde américaine se trouve dans la banlieue de Jupiter depuis l’été 2016 et son programme d’observation prévoit la réalisation d’une trentaine d’orbites elliptiques jusqu’en février 2018. Continuer la lecture

7 avril : la planète Jupiter est au plus près de la Terre

Le 7 avril c’est l’opposition de Jupiter, la meilleure période pour admirer la planète géante gazeuse. Ne manquez pas ce rendez-vous !  

Le 7 avril 2017 Jupiter est à l’opposition (alignement Soleil-Terre-Jupiter) à 664 millions de km de nous, soit un diamètre apparent de 44,2 sec d’arc et une magnitude de -2,4. En 2016 l’opposition s’était produite le 8 mars, la planète gazeuse géante se trouvant alors 2 millions de km plus près de nous (ce qui ne change guère le diamètre apparent de l’astre).

En vidéo : de nouvelles images de la Grande Tache Rouge

La planète gazeuse géante est très suivie par les astronomes, qu’ils soient amateurs ou professionnels, et ce pour deux raisons : d’une part son diamètre apparent est le plus important de toutes les planètes du Système solaire et d’autre part il y a toujours quelque chose à admirer à sa surface (bandes gazeuses et passage de la Grande Tache Rouge comme sur l’image ci-dessus) ou autour (ballet des 4 principaux satellites qui sont Io, Europe, Ganymède et Callisto).

La carte ci-dessus (proposée par Stelvision) vous permettra dans un premier temps de repérer facilement Jupiter, l’astre le plus brillant du ciel nocturne (si l’on fait abstraction de la Lune) qui se trouve dans la constellation de la Vierge, non loin de la brillante étoile Spica (en 2016 l’opposition de la géante gazeuse s’était produite dans le Lion).

Continuer la lecture

23 février : Jupiter avait rendez-vous avec la Lune

Quelques jours avant son passage au plus près de la Terre, la brillante Jupiter a passé la nuit aux côtés de la Lune presque Pleine.

Le 8 mars prochain Jupiter sera en opposition, la meilleure période pour l’observer puisque la planète gazeuse géante sera à l’opposé du Soleil par rapport à nous (elle se lèvera quand notre étoile se couchera). Jupiter, observable toute la nuit dans la constellation du Lion, sera également à sa plus courte distance de la Terre, 664 millions de km, soit un diamètre apparent de 44,4 sec d’arc. La précédente opposition de la planète géante avait eu lieu le 6 février 2015 avec un diamètre apparent de 45,3″.

En vidéo : de nouvelles images de la Grande Tache Rouge sur Jupiter

C’est donc le moment idéal pour pointer une petite lunette astronomique en direction de la cinquième planète du Système solaire. Avec un grossissement de quelques dizaines de fois vous pourrez admirer le ballet des 4 principaux satellites découverts en 1610 par Galilée : Io, Europe, Ganymède et Callisto.

Continuer la lecture

28 septembre : les Terriens ont admiré l’éclipse de Lune

Retour en images sur l’éclipse de Lune du 28 septembre qui a mobilisé les photographes un peu partout dans le monde.

La Lune de sang du 28 septembre aura connu un grand succès : de très nombreuses images ont circulé sur la Toile après le passage de la plus grosse Pleine Lune de l’année (la Super Lune) dans le cône d’ombre terrestre, un spectacle que l’on pouvait admirer en Europe et en Amérique, ce qui n’avait pas été le cas pour l’éclipse de Lune du 4 avril 2015.

ecl10

ecl5

Continuer la lecture

De mystérieuses lignes rouges sur le satellite Téthys

La sonde Cassini a photographié d’étonnants arcs de cercle rougeâtres à la surface de Téthys, l’une des lunes glacées de la planète Saturne.

Même si Saturne est une planète délicate à observer (elle est actuellement assez basse sur l’horizon sud dans la constellation de la Balance), la mission Cassini nous permet d’admirer en haute résolution la planète aux anneaux et ses satellites, dont Téthys, un corps glacé d’un peu plus de 1000 km de diamètre découvert en 1684 par l’astronome Jean-Dominique Cassini.

tethys

La sonde américaine a survolé Téthys en avril 2015 à une distance de 53 000 km, réalisant de nouvelles images à travers différents filtres destinés à mettre en évidence de subtiles différences de couleurs.

Continuer la lecture

Ce soir, ne manquez pas le baiser entre Jupiter et Vénus

Point d’orgue de plusieurs semaines d’un beau ballet planétaire, Jupiter et Vénus sont au plus près dans la soirée du 30 juin.

22 minutes d’arc, moins que le diamètre apparent de la Pleine Lune : c’est le minuscule écart que nous observerons ce soir entre les deux plus brillantes planètes du Système solaire, Jupiter et Vénus (voir montage ci-dessous).

ciel_planetes

Sortez aux alentours de 22 heures 30 (heure locale) et regardez en direction de l’ouest : deux points lumineux semblent sur le point de se toucher.

Continuer la lecture

La planète Jupiter au plus près de la Terre

Le 6 février la plus grosse planète du Système solaire était au périgée, sa plus courte distance à la Terre, soit 650 millions de km (le périgée a lieu lors de l’opposition, quand la planète est à l’opposé du Soleil). Située dans la constellation du Cancer, elle présente un diamètre apparent de 45,3 sec d’arc et une magnitude de -2,5 ce qui en fait l’objet le plus brillant du ciel nocturne après la Lune et Vénus.

jupiter4

L’image ci-dessus (réalisée avec un zoom) nous montre Jupiter dans la soirée du 7 février : on distingue deux satellites du côté est de la planète (Callisto -magnitude 5,6- et Ganymède magnitude 4,6) alors qu’à l’ouest Europe et Io se confondent très près du disque jovien.

Continuer la lecture

Incroyable triple transit de satellites devant Jupiter

C’est un événement qui ne se reproduira pas avant 2032. Samedi 24 janvier à l’aube, les ombres des satellites Callisto, Europe et Io ont défilé lentement sur les nuages colorés de Jupiter, la plus grosse planète du Système solaire.

jupiter-transits

Les astronomes armés de télescopes ont d’abord vu apparaître l’ombre de Callisto vers 4h35 (TU), rattrapée et doublée dans les deux heures qui ont suivi par celle de Io, avant que n’apparaisse l’ombre d’Europe.

Continuer la lecture

Feu vert pour le télescope géant E-ELT

l’E-ELT, pour European Extremely Large Telescope, est un télescope géant de 39 mètres de diamètre que l’Europe doit réaliser au cours de la prochaine décennie. Cet instrument gigantesque (qui pourra observer l’Univers en lumière visible et dans l’infrarouge) sera installé au sommet du Cerro Armazones.

Cette montagne culmine à 3000 mètres d’altitude dans le désert d’Atacama au nord du Chili et se situe à une vingtaine de kilomètres du VLT européen, le Very Large Telescope.

eelt

Le miroir principal de l’E-ELT sera constitué de 798 éléments hexagonaux de 1,45 mètre de diamètre, le tout permettant d’atteindre une surface totale de 1 116 mètres carrés pour une masse de 150 tonnes.

Le 4 décembre le conseil de l’ESO (European Southern Observatory) a approuvé la première phase de construction du télescope portant sur la coupole et la structure principale de l’instrument (les travaux d’arasement du Cerro Amazones ont déjà débuté depuis quelques mois).

L’ESO doit encore trouver des partenaires pour financer l’optique adaptative du télescope (indispensable pour annuler les effets néfastes de la turbulence atmosphérique) et 210 des 798 miroirs hexagonaux.

Une image fascinante du satellite Europe

Comme Io, Ganymède et Callisto, Europe est l’un des 4 satellites de Jupiter découverts par le savant italien Galilée en 1610 à l’aide de sa lunette astronomique.

europe

Ce satellite galiléen (le second après Io en partant de la planète géante) est recouvert d’une couche de glace parcourue de longues fractures, sous laquelle se trouve sans doute un océan. Mais quelle source de chaleur peut donc permettre l’existence de cet océan souterrain ?

Continuer la lecture

André Brahic en conférence à Dijon

Le mardi 9 décembre, André Brahic était l’invité de la Société Astronomique de Bourgogne (SAB). Né en 1942 à Paris, André Brahic est actuellement professeur à l’Université Paris Diderot et au Commissariat à l’Énergie Atomique (CEA) à Saclay. Il a participé aux deux principales missions d’exploration du Système solaire, la mission Voyager dans les années 1980 (aux côtés de l’exobiologiste Carl Sagan) et l’actuelle mission Cassini-Huygens autour de Saturne. Il est célèbre pour avoir découvert avec son équipe les 5 anneaux de Neptune en 1984, baptisés Galle, Le Verrier, Lassell, Arago et Adams. Il est aussi l’auteur de plusieurs ouvrages, dont « De feu et de glace » (2010) et « La science, une ambition pour la France » (2012).

brahic3

Enfants du Soleil : à la recherche de nos origines et de la vie dans l’Univers. L’idée d’une vie dans l’Univers n’est pas nouvelle, puisque Epicure l’évoquait déjà en 300 avant J-C, mais c’est au cours du vingtième siècle qu’elle est devenue un grand sujet de discussion.

Continuer la lecture

Jupiter et la Lune

Bien que chargé de nuages, le ciel de ce matin permettait de suivre le lent rapprochement apparent entre Jupiter (à gauche du château de la Tour) et la Lune décroissante (la Nouvelle Lune se produira le 24 septembre). Les deux astres seront au plus près (5 degrés d’écart) à l’aube du samedi 20 septembre.

jup1

Jupiter, la plus grosse planète du Système solaire, se trouve actuellement à un peu moins d’un milliard de kilomètres de la Terre.

Continuer la lecture