La lunette astronomique

Bien que les lunettes d’approche soient apparues sans doute vers 1550 pour les besoins militaires, l’astronome italien Galilée fut le premier à en tourner une vers le ciel à partir de 1609.

Il découvrit avec les cratères sur la Lune, les phases de Vénus et les satellites de Jupiter par exemple.

lunette

Alors que les télescopes sont des réflecteurs (la lumière est renvoyée et concentrée au foyer par un miroir), la lunette astronomique est un réfracteur (les rayons lumineux convergent au foyer après avoir traversé une ou plusieurs lentilles qui forment l’objectif).

Autrefois les lunettes compensaient leur médiocre qualité optique par des focales démesurées, à l’image des grandes lunettes (voir celles construites à l’observatoire de Strasbourg ou celui de Meudon).

Aujourd’hui ces instruments sont devenus très performants grâce à l’utilisation de verres spéciaux et les astronomes amateurs sont nombreux à en posséder.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *