Vénus, Mars et Jupiter s’étirent le long de l’écliptique

Vénus, Mars et Jupiter se séparent lentement à l’aube le long de l’écliptique, une bande de ciel dans laquelle circulent les planètes et le Soleil. 

Depuis quelques semaines je vous invite à suivre régulièrement le trio planétaire qui anime le ciel en fin de nuit au-dessus de l’horizon EST. Le 3 octobre nous avons pu observer l’alignement Jupiter-Mars-Régulus-Vénus, alignement au milieu duquel s’est glissée la vieille Lune le 9 octobre.

Ensuite Jupiter (qui ne cesse de s’élever) a doublé Mars (voir ici) alors que Vénus, animée d’un mouvement contraire, est désormais la planète la plus proche de l’horizon EST (on pouvait déjà le constater lors du rapprochement Vénus-Mars-Lune début novembre).

trio4

Essayons de comprendre pourquoi ces astres circulent dans la même bande de ciel, appelée plan de l’écliptique, une situation à l’origine des rencontres célestes que nous aimons tant et qui sont les conjonctions et les éclipses.

Si l’on se place d’un point de vue  héliocentrique, l’écliptique matérialise le plan de l’orbite terrestre et de l’ensemble des orbites planétaires autour de notre étoile. Mais il est plus facile d’envisager la situation depuis notre observatoire naturel, la Terre ; en regardant la sphère céleste, l’écliptique symbolise pour nous un grand cercle représentant la projection de la trajectoire annuelle apparente du Soleil (ainsi que celles des planètes qui s’écartent plus ou moins de l’écliptique dans une étroite bande appelée le zodiaque astronomique). La Lune coupe le plan de l’écliptique environ tous les 27 jours.

L’image ci-dessus nous permet d’apprécier l’alignement de Vénus, Mars et Jupiter le long de l’écliptique. Les trois planètes surplombent l’église Saint-Symphorien à Nuits-Saint-Georges.

2 réflexions sur “ Vénus, Mars et Jupiter s’étirent le long de l’écliptique ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *