Orion, un vaniteux chasseur au milieu des étoiles

Orion, la plus belle constellation hivernale, nous raconte l’histoire d’un chasseur arrogant qui mourut foudroyé par le venin d’un scorpion.

La mythologie grecque nous enseigne qu’Orion serait né d’une peau de bœuf enterrée dans le jardin d’Hyriée (le fils de Poséidon et d’Alcyone) par Zeus, Hermès et Poséidon. Devenu un chasseur géant, Orion passait son temps à se vanter de ses prouesses, ce qui avait le don d’exaspérer Héra, sœur et femme de Zeus. Elle lui envoya un scorpion qui le piqua et le tua.

orion1

Le chasseur et le scorpion furent placés dans le ciel mais Zeus s’arrangea pour qu’ils ne se rencontrent jamais : c’est pour cela que lorsque la constellation d’Orion se lève à l’horizon Est, la constellation du Scorpion se couche à l’horizon Ouest.

orion2

Cette image, réalisée au pied de l’église Saint-Symphorien à Nuits-Saint-Georges à l’aube du 11 novembre, nous montre le chasseur Orion avec son bouclier. Ses épaules sont représentées par les étoiles Bételgeuse et Bellatrix et sa taille par trois astres alignés qui sont les trois supergéantes bleues  Alnitak, Alnilam et Mintaka (surnommés « les 3 rois » ou « les 3 mages » et qui forment le baudrier du chasseur). Saïph et Rigel symbolisent ses pieds.

orion3

Le glaive suspendu au baudrier est très connu des astronomes : il contient la célébrissime nébuleuse d’Orion (Messier 42), une nébuleuse diffuse visible à l’œil nu qui ressemble à une aile de papillon quand on l’observe dans une paire de jumelles ou une petite lunette astronomique.

Une réflexion sur “ Orion, un vaniteux chasseur au milieu des étoiles ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *