Que voir dans le ciel nocturne au mois de juin 2019

Jupiter au plus près de la Terre et des rapprochements Lune-planètes sont au menu de ce mois de juin et de ses nuits les plus courtes de l’année. 

Le mois des planètes :

Nous voici aux portes de l’été. Nous espérons tous de belles nuits dégagées aux températures agréables. Mais nous savons déjà qu’elles seront très courtes en juin. Inutile donc d’espérer admirer nébuleuses et galaxies, il faudra nous concentrer sur la Lune et les planètes. Ça tombe bien, c’est de ce côté que le spectacle promet d’être au rendez-vous.

Un panache de gaz est apparu sur le bord de la Grande Tache rouge. Le passage de Jupiter au plus près de la Terre en juin devrait permettre d’en savoir plus. © Anthony Wesley

C’est en effet au mois de juin que Jupiter passera à l’opposition, la meilleure période pour observer la géante gazeuse. Et même si elle est assez basse sur l’horizon SUD, nombreux seront ceux qui tenteront de suivre l’évolution de la situation sur la Grande Tache rouge. On pourra également admirer Saturne dont l’opposition se produira le 9 juillet.

Que ce soit à l’œil nu, muni d’une paire de jumelles ou d’une longue-vue, voici les rendez-vous à ne pas manquer (vous pouvez les localiser avec la carte de Stelvision) :

Le mois de juin en détail :
  • le 1er à l’aube Vénus est à gauche d’un fin croissant de vieille Lune sur l’horizon EST
  • le 3 c’est la Nouvelle Lune
  • le 4 au crépuscule Mercure se situe à droite d’un fin croissant de jeune Lune sur l’horizon OUEST
Vénus et la discrète Mercure à l’aube du 12 décembre 2018. © Jean-Baptiste Feldmann
  • le 5 vers 3 heures du matin vous pourrez suivre dans un télescope le passage des satellites Io et Ganymède devant Jupiter. Leur ombre noire se projetant sur la planète gazeuse géante est plus facile à observer par contraste.
  • le 5 en soirée Mars est à 3,5° à gauche d’un fin croissant de jeune Lune côté OUEST
  • le 10 c’est l’opposition de Jupiter (relire ce que j’écrivais à propos de l’opposition du 9 mai 2018)
Superbe dessin de Jupiter réalisé le 28 août 2011 à l’aide d’un télescope de 406 mm de diamètre (les satellites sont Ganymède en haut et Europe). © Frédéric Burgeot
  • le 16 juin Jupiter passe la nuit aux côtés de la Lune presque pleine
  • le 17 c’est la Pleine Lune des fraises
  • le 19 à l’aube c’est Saturne qui est à côté de la Lune gibbeuse décroissante côté EST
Rapprochement entre Saturne et la Lune le 11 novembre 2018. © Jean-Baptiste Feldmann

9 réflexions sur “ Que voir dans le ciel nocturne au mois de juin 2019 ”

  1. Merci, excellentes et intéressantes données alors que c’est la première fois que j’aperçois une étoile briller à côté de la pleine lune ce 19 juin à 22 h 15. Il s’agirait donc de Europe comme représenté sur la photo plus haut. Dommage que je ne vois pas Ganymède qui plus haut paraît pourtant plus gros.

    1. Bonjour, c’est Jupiter (une planète, pas une étoile) que vous avez vu juste à côté de la Lune hier soir 🙂

  2. Étoile très brillante vue en début de soirée le 21 juin du coté opposé au soleil couchant ( Loire Atlantique)
    Est ce une planète ?
    Merci

      1. Bonsoir , tout les soirs au même endroit il y a une ´ étoile ´ très brillante à 167 degrés sud mdr ou je suis (80) une étoile ou planète ? Elle y est actuellement. Merci d’avance pour votre réponse .

  3. Bonsoir
    Le 13 juillet a 22 h 30 une étoile sous la pleine lune le lendemain 14 juillet même heure elle n y est plus comment edt ce possible ? Merci de votre reponse

    1. Bonjour, il s’agissait de Jupiter. 24 heures plus tard la Lune s’étant déplacée dans le ciel, Jupiter était à sa droite (à l’ouest) 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *