Clap de fin pour la sonde Messenger sur Mercure

Après 4 ans d’étude et 4103 orbites autour de Mercure, la sonde américaine Messenger s’est écrasée le jeudi 30 avril sur la première planète du Système solaire, y creusant un nouveau cratère de 16 m de diamètre environ.

mercure_messenger1

Messenger (MErcury Surface, Space ENvironment, GEochemistry and Ranging), un orbiteur de plus d’une tonne, avait été lancé par la NASA le 3 août 2004 et satellisé autour de Mercure le 18 mars 2011.

En 4 années d’observations, Messenger a réalisé la cartographie complète de Mercure tout en étudiant la composition de sa surface, son champ magnétique ainsi que la structure de son exosphère.

mercure_messenger2

Cette mission planétaire a permis de mieux cerner la planète la moins connue du système solaire ; Mercure n’avait en effet jamais reçu la visite d’une sonde. Seule Mariner 10 l’avait survolée à 3 reprises en 1974 et 1975 avant de se diriger vers Vénus, son objectif principal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *