Vénus et les Pléiades vus par un jeune astrophotographe

Jeune passionné d’astronomie et de spatial depuis son plus jeune âge, Guillaume Doyen (18 ans) s’est lancé dans l’astrophotographie à grand champ en décembre 2013 puis au foyer d’un télescope un an plus tard.

Il a la chance d’observer dans un endroit qui le rapproche des étoiles sous un ciel protégé de la pollution lumineuse. Il aime tout particulièrement photographier les phénomènes qui se produisent au dessus de nos têtes (météores, passage de satellites, ISS, lumière zodiacale…).

J’ai choisi de vous présenter 3 de ses images du rapprochement entre la brillante planète Vénus et l’amas d’étoiles des Pléiades (Messier 45) que vous avez pu admirer courant avril.

venus_pleiades_iss

Alors qu’il voulait capturer le passage de la Station spatiale internationale (l’ISS est le trait lumineux plus bas à droite des Pléiades), Guillaume Doyen a également enregistré un joli météore (plus haut à gauche de Vénus), résultat de la combustion d’une poussière cométaire dans notre atmosphère.

venus_pleiades_lumiere_zodiacale

Ne voyez-vous pas une légère source lumineuse inclinée passant par Vénus ? Il s’agit de la lumière zodiacale, produite par la réflexion de la lumière solaire sur des particules interplanétaires. Sa faible luminosité la rend difficilement observable à l’œil nu, sauf si le site d’observation est épargné de toute pollution lumineuse.

venus_pleiades-astronome

Guillaume Doyen fait lui aussi des selfies sous les étoiles !

7 réflexions sur “ Vénus et les Pléiades vus par un jeune astrophotographe ”

  1. Très joli traval,
    mais dans quel coin de France se trouve t’il pour avoir actuellement un ciel sans nuages… que j’y cours !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *