Le nord de l’Amérique sous les aurores boréales

Une tempête géomagnétique a provoqué de belles aurores boréales visibles en Amérique du nord dans la nuit du 3 au 4 novembre. 

Le Soleil est en pleine forme : je vous présentais il y a 48 heures un nouveau groupe de taches solaires très actif (numéroté AR 2443) qui ne cesse de s’étendre depuis son apparition le 29 octobre (il s’étire actuellement sur plus de 200 000 km !).

On peut se faire une idée de l’activité d’un groupe de taches solaires en regardant les images enregistrées dans l’extrême ultraviolet par le satellite solaire SDO au cours du mois de juin 2015 alors qu’il surveillait une autre tache solaire, AR 2371 (vidéo ci-dessous).

En vidéo : 5 éruptions solaires du 21 au 25 juin 2015

au1

Dans la nuit du 3 au 4 novembre le vent solaire chargé de particules énergétiques est venu lécher la haute atmosphère au niveau des pôles terrestres, provoquant l’apparition de nombreuses aurores boréales visibles dans les états d’Amérique du Nord.

au2

Le  spectacle a été général puisque des observateurs ont signalé ces draperies célestes de l’Oregon au Michigan en passant par le Wisconsin, le Montana, le Massachusetts et l’Ohio, comme le prouvent les photographies présentées dans cet article, toutes extraites de la galerie d’images du site SpaceWeather.

au3

D’autres régions du monde ont assisté au spectacle : l’Islande bien entendu, un lieu privilégié pour les chasseurs d’aurores boréales comme le français Stéphane Vetter,  mais également la Suède, la Norvège, le nord de la Russie et même l’Écosse.

au4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *