En vidéo : retour sur le bolide de Tcheliabinsk en 2013

Une vidéo compile de nombreuses séquences filmées lors de l’explosion d’un petit astéroïde dans le ciel de Tcheliabinsk le 15 février 2013.

La semaine dernière je faisais le point sur ce blog de ce que nous savions de l’explosion d’une météorite de 12.000 tonnes au-dessus de la ville russe de Tcheliabinsk le 15 février 2013. Après avoir abordé l’aspect scientifique de l’événement dont on connaît désormais le déroulement avec précision, essayons aujourd’hui d’imaginer ce que les habitants de cette région de l’Oural ont vécu ce matin du 15 février 2013.

Pour se faire une bonne idée de ce qui s’est produit dans le ciel et au sol lors de la désintégration de ce corps céleste, on dispose de près d’un millier de vidéos acquises par des caméras placées sur les tableaux de bord des véhicules, des systèmes de surveillance de locaux ou de carrefours ou encore des enregistrements effectués à l’aide de téléphones portables ou d’appareils photographiques.

La vidéo ci-dessus est une compilation de nombreuses séquences filmées. On y découvre l’intensité lumineuse de la météorite au cours de sa traversée de l’atmosphère en plein jour ainsi que sa violente désintégration et les effets de l’onde de choc (vitres et cloisons soufflées par une puissante déflagration). La vidéo s’achève sur le trou creusé dans la glace du lac Tchebarkoul au fond duquel on a repêché le 16 octobre 2013 le plus gros fragment de la météorite (650 kg).

Bien qu’un phénomène d’une telle puissance reste assez rare (il faut remonter en 1908 avec la catastrophe de la Toungouska pour retrouver l’équivalent) des météorites moins grosses se désintègrent chaque jour dans notre atmosphère. La semaine dernière, mercredi 17 février 2016, de nombreux témoignages ont fait état d’une pluie de météorites sur le sud-est de la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *