Archives pour l'étiquette constellation d’Orion

Sirius brille au-dessus du monastère grec de Giromeri

Le monastère grec de Giromeri (dont la construction débuta au XIVe siècle), est encore occupé par une communauté de moines.  Il se situe sur les pentes de la chaîne montagneuse de Farmakovouni, au nord du district de Filiata, dans la région de l’Épire. Son église (qui daterait de 1568), est surmontée d’une coupole polygonale.

sirius1

C’est dans ce lieu sacré, l’un des plus célèbres en Grèce, que l’astrophotographe Giorgos Malamidis a posé son appareil photo le soir du 31 mars 2015.

Continuer la lecture

La constellation d’Orion et l’amas des Pléiades

Il y a quelques jours, avant le retour de la Lune le soir, on pouvait profiter des vedettes célestes hivernales que sont la constellation d’Orion et l’amas d’étoiles des Pléiades.

orion1

La scène a été prise au pied de la petite église du village de Reulle-Vergy en Côte-d’Or.

Continuer la lecture

Quels sont ces astres qui brillent sous la Lune ?

Le 28 février en soirée, la Lune gibbeuse illuminait tout le ciel mais quelques astres parvenaient cependant à lui tenir tête.

lune-jupiter-sirius

D’est en ouest on pouvait admirer :

  • Jupiter, la plus grosse planète du Système solaire, qui est passée au plus près de la Terre le 6 février, et qui brille encore avec une magnitude de -2,5
  •   Procyon, l’étoile principale de la constellation du Petit Chien et la septième plus brillante du ciel nocturne (magnitude 0,4)
  • Sirius (constellation du Grand Chien), la plus brillante étoile visible depuis la Terre avec une magnitude de -1,5 (sans compter le Soleil).

Dans l’Égypte Antique, le lever héliaque de Sirius ( lorsque l’étoile devient visible à l’est au-dessus de l’horizon à l’aube à la fin du mois de juin)  était très attendu car il coïncidait avec le début de la crue du Nil.

Remarquez en haut à droite de l’image quelques-unes des étoiles de la constellation d’Orion.

Comète C/2014 Q2 Lovejoy : du côté d’Orion

L’astronome amateur australien Terry Lovejoy doit être ravi : sa cinquième comète, C/2014 Q2, fait le bonheur des observateurs en ce début d’année 2015.

terry-lovejoy

Même si C/2014 Q2 n’est qu’une faible petite tache verte pour qui l’observe sans instrument, elle offre de belles possibilités aux astronomes armés d’un télescope et aux astrophotographes.

Continuer la lecture

Pleine Lune de la glace

La première Pleine Lune de l’année 2015 (Pleine Lune de la glace ou des loups) aura lieu demain matin à 4h54 TU (on peut donc considérer qu’elle est pleine ce soir et demain soir).

Séléné va passer de la constellation d’Orion à la constellation des Gémeaux, à un peu plus de 397 000 km de la Terre, avec un diamètre apparent légèrement supérieur à 30 minutes d’arc.

pleine_lune

Ce soir notre satellite naturel se lève peu après 17h (heure locale) et une heure plus tard demain soir : il va éclairer le ciel toute la nuit.

Continuer la lecture

Rétrospective 2014 (troisième partie)

Après la première moitié de l’année (présentée pour janvier-février-mars, puis avril-mai-juin), voici la sélection d’images des mois de juillet, août et septembre.

jui1

2 juillet : Soleil taché                                                                                                       Le Soleil est en pleine activité. On y observe régulièrement des taches sombres à la surface, zones moins chaudes que le reste de la photosphère et qui révèlent des anomalies magnétiques.

jui2

12 juillet : Pleine Lune Marseillaise                                                                          La Pleine Lune se lève dans l’axe de l’église Saint-Vincent-de-Paul dont les flèches dominent le haut de la Canebière à une hauteur de 70 mètres.

aou1

5 août : un château sous la Voie lactée                                                                  Alors que le croissant de Lune se couche et que la nuit n’est pas encore complètement installée, la Voie lactée fait son apparition au-dessus du château du Clos de Vougeot.

aou2

11 août : coucher de Super Lune                                                                                La plus grosse Pleine Lune de l’année 2014 s’est produite pendant la nuit du 10 au 11 août; le jour se lève et Séléné va se coucher derrière une antenne relais.

sept1

8 septembre : Pleine Lune sur Dijon                                                                      C’est au-dessus de la cathédrale Saint-Bénigne dont la flèche culmine à 93 mètres que passe la Pleine Lune de septembre.

sept2

15 septembre : un chasseur se lève                                                                        Chez les Grecs la superbe constellation d’Orion était un chasseur vaniteux. Les étoiles Bételgeuse (la rouge) et Rigel (la bleue) en sont les plus brillantes balises.

La comète C/2014 Q2 Lovejoy arrive

Le 17 août 2014, l’astronome amateur Terry Lovejoy découvrait une comète (surnommée C/2014 Q2 Lovejoy) depuis son observatoire situé non loin de Brisbane, dans l’état du Queensland. Terry Lovejoy, qui a réalisé cette découverte à l’aide d’une caméra CCD et d’un simple télescope de 20 centimètres de diamètre, n’en est pas à son coup d’essai.

comète

C’est la cinquième fois qu’il découvre un astre chevelu, et son nom est tout particulièrement associé à C/2011 W3 Lovejoy, l’une des plus belles comètes qui illumina le ciel de l’hémisphère sud début janvier 2012, après avoir résisté à son survol du Soleil entre le 15 et le 16 décembre 2011 (à une distance de 140.000 kilomètres).

Continuer la lecture

La nébuleuse d’Orion

La plus belle nébuleuse du ciel se situe dans la constellation d’Orion. Cette nébuleuse, qui ressemble à une aile de papillon, porte le numéro 42 dans le catalogue de l’astronome français Charles Messier.

ciel6b

Sous un très bon ciel (ci-dessus dans les Hautes-Alpes), la nébuleuse Messier 42 est déjà visible à l’œil nu comme une petite tache floue (un peu plus haut que la croix du clocher).

Il y a sans doute très longtemps que les hommes ont remarqué la présence de cette nébuleuse bien qu’on attribue sa découverte en 1610 à Nicolas-Claude Fabri de Peiresc .

orion

Dans une lunette astronomique ou un télescope la forme caractéristique de la nébuleuse devient évidente avec en son centre plusieurs étoiles formant l’amas du Trapèze (image ci-dessus).

Seule la photographie peut révéler les couleurs des nébuleuses. En vision nocturne notre œil utilise les bâtonnets au fond de la rétine comme cellules réceptrices : ces derniers ne permettent que la vision en noir et blanc, avec des nuances de gris. Dans les gros télescopes qui collectent beaucoup de lumière on peut commencer à détecter visuellement de pâles couleurs dans la nébuleuse.

Une nuit à la chapelle Saint-Claude

La chapelle Saint-Claude se situe dans les Hautes-Alpes, à proximité du hameau des Salettes, à quelques kilomètres d’Embrun. Dominant le vallon des Vachères, ce petit édifice religieux date sans doute du 16 ème siècle.

Je m’y suis rendu en fin de nuit le dimanche 19 octobre. J’ai d’abord profité de la nuit noir pour immortaliser la constellation d’Orion au-dessus de la chapelle (pose courte de 15 sec. puis pose longue de 5 min).

ciel6

 

ciel2

La façade de l’édifice étant éclairée depuis le sol, une couverture placée sur le projecteur m’a permis d’en réduire l’éclat pour réaliser une photo de la Grande Ourse.

ciel7

Puis j’ai réalisé plusieurs images alors que la Lune en croissant s’élevait lentement au-dessous de Jupiter pendant que le ciel s’éclaircissait.

lune24

lune21

lune22

lune30

Toutes les images ont été réalisées avec un boîtier Nikon D 3200 et son objectif 18-105 mm.

La constellation d’Orion

Chez les Grecs Orion était un chasseur vaniteux qui prétendait pouvoir tuer tous les animaux, ce qui ne l’empêcha pas de se faire piquer par un scorpion.

orion2

C’est actuellement en fin de nuit que se lève la plus belle constellation du ciel dont les étoiles Bételgeuse (la rouge) et Rigel (la bleue) sont les plus brillantes balises.

Continuer la lecture