Archives pour l'étiquette Castor

La Voie lactée se dévoile dans le ciel des Carpates

Petit détour par l’Ukraine d’où a été réalisé ce panorama nocturne. L’arche de la Voie lactée domine le massif montagneux des Carpates.

Bien que la Voie lactée soit souvent photographiée à la belle saison par commodité (elle nous révèle alors le Triangle d’été formé des brillantes étoiles Deneb, Véga et Altaïr), on peut tout aussi bien l’admirer en hiver à condition de bien se couvrir (voir nos 5 conseils pour observer le ciel d’hiver sans avoir froid).

lactee2

La preuve avec ce panorama réalisé par le photographe Ihor Khomych, un assemblage de 31 images posées 30 sec chacune à 6.400 iso avec un objectif de 17 mm de focale ouvert à 2,8. Continuer la lecture

Fin de nuit au château de la Tour avant les vendanges

Retour sur une image réalisée à l’aube du 24 septembre avec la vieille Lune entourée d’étoiles au-dessus du château de la Tour avant le début des vendanges.

Comme chaque année à cette époque, les vendanges rythment la vie des Bourguignons. Répétés depuis des siècles, les mêmes gestes vont mettre un terme à la maturation des raisins dans les vignes, raisins qui vont ensuite rejoindre les caves où leur jus prendra peu à peu l’aspect de nectars très convoités. Dans les vignes qui entourent le château de la Tour, juste à côté du Clos de Vougeot, les vendangeurs sont arrivés quelques heures après la réalisation de cette image.

lune_vignes2

Obtenu avec un objectif Samyang de 8 mm de focale et 30 secondes de pose à 1.600 iso, ce cliché nous montre la vieille Lune à l’aube du samedi 24 septembre, un jour après le Dernier Quartier. Continuer la lecture

La constellation du Dragon serpente entre les deux Ourses

Par une belle soirée de printemps on peut observer la discrète constellation du Dragon qui se faufile entre la Grande Ourse et la Petite Ourse.  

Après une douce journée de mai la nuit tombe et votre regard se porte en direction du pôle céleste que marque l’étoile polaire. Au-dessus de votre tête la Grande Ourse attire votre attention avec ses sept étoiles brillantes ; à l’OUEST le couple Castor et Pollux (Gémeaux) se précipite dans les lueurs crépusculaires alors qu’à l’EST Véga et Deneb annoncent l’arrivée des constellations estivales.

dragon

Retournons plein NORD entre la Petite Ourse et la Grande Ourse : c’est là que se glisse la constellation du Dragon, la huitième constellation la plus étendue parmi les 88 qui peuplent le ciel. Continuer la lecture

17 mars : la Lune glisse sous Castor et Pollux

Une soirée presque ordinaire au château de la Tour en Bourgogne : la Lune passe dans la constellation des Gémeaux sous les étoiles Castor et Pollux.

Deux jours après le Premier Quartier, c’est une Lune déjà bien brillante qui culminait dans la soirée printanière du 17 mars. On pouvait observer juste au-dessus les célèbres étoiles Castor et Pollux. Ces deux étoiles sont à l’origine du nom de la constellation des Gémeaux (Gemini signifie « jumeaux » en latin) mais ces jumelles ne se ressemblent pas vraiment.

castor_pollux_procyon

L’astronome britannique James Bradley a été le premier à remarquer en 1719 que Castor était une binaire visuelle blanche et chaude distante de presque 50 années-lumière. On a depuis découvert que chacune des composantes de Castor était en fait un couple stellaire, faisant de Castor un système d’étoiles quadruple. Continuer la lecture

La Pleine Lune des loups et la cabotte dans les vignes

Rendez-vous dans les vignes bourguignonnes pour admirer la Pleine Lune des loups et un peu de ciel étoilé au cours de la nuit du 23 au 24 janvier.

Première Pleine Lune de l’année, la Pleine Lune des loups est aussi celle de la glace en raison des températures négatives qui l’accompagnent souvent. La Pleine Lune de ce mois de janvier n’a pas fait exception et la tenue hivernale était de rigueur pour pouvoir l’admirer.

lune_orion

L’image ci-dessus a été réalisée avec un boîtier Nikon D3200 et un objectif Samyang de 8 mm de focale (en raison de la taille du capteur photographique la focale résultante est de 12 mm).

Continuer la lecture

Pluie de Géminides dans le ciel du désert d’Atacama

L’astrophotographe Yuri Beletsky a passé la nuit du 13 au 14 décembre à photographier la pluie d’étoiles filantes des Géminides dans le désert d’Atacama.

Parmi les nombreuses trouvailles du télescope spatial infrarouge IRAS figure l’astéroïde (3200) Phaéton. Il a été découvert le 11 octobre 1983 sur des images analysées par les astronomes Simon Green et John K. Davies.

En vidéo : un astéroïde menace-t-il notre planète ?

Phaéton (qui porte le nom du fils d’Hélios, le dieu du Soleil dans la mythologie grecque) est un astéroïde  d’un peu plus de 5 km qui passe tous les 1,4 an à seulement 0,139 Unité Astronomique du Soleil. Le 14 décembre 2093 Phaéton s’approchera relativement près de la Terre (2,9 millions de km).

geminides2

L’orbite de (3200) Phaéton correspond à la pluie d’étoiles filantes des Géminides (le radiant de l’essaim se situe dans la constellation des Gémeaux, non loin des étoiles jumelles Castor et Pollux). L’activité de cet essaim est assez récente puisqu’on ne le mentionne que depuis 150 ans, à la différence par exemple des célèbres Perséides dont les premiers rapports d’observation en Chine remontent à l’an 36. Le maximum d’activité des Géminides se produit entre le 12 et le 14 décembre avec un taux horaire qui peut atteindre 75 météores.

Continuer la lecture

Jupiter et Vénus préparent leur rendez-vous du 30 juin

Ce sera le spectacle à suivre absolument la dernière semaine du mois de juin : les planètes Jupiter et Vénus vont se serrer l’une contre l’autre, le plus petit écart apparent (22 minutes d’arc, moins que le diamètre apparent de la Pleine Lune) ayant lieu dans la soirée du 30 juin.

jupiter_venus3

Sur ces images réalisées dans la soirée du 13 mai (veille des Rencontres Astronomiques de Printemps), on peut observer de gauche à droite (d’est en ouest) Jupiter, l’amas de la Crèche, les étoiles jumelles Castor et Pollux (constellation des Gémeaux) et la brillante Vénus.

jupiter_venus4

Ne manquez pas l’éclatante planète Jupiter

Le 6 février prochain Jupiter sera à sa plus courte distance de la Terre (son périgée) à environ 650 millions de km. La plus grosse planète du Système solaire est déjà l’astre le plus brillant du ciel nocturne (magnitude -2,5) après la Lune et Vénus.

jupiter-opposition3

Cette image a été réalisée en fin de nuit alors que Jupiter descend vers l’ouest.

Continuer la lecture

Jupiter dans les Gémeaux

Après son passage au plus près de la Terre en début d’année, la plus grosse planète du Système solaire continue son lent déplacement dans la constellation des Gémeaux, non loin des étoiles jumelles Castor et Pollux.

jupiter

Si vous en avez la possibilité, ne manquez pas d’observer Jupiter dans une lunette astronomique ou un télescope.

Continuer la lecture