Soleil noir le 20 mars : récit d’un chasseur d’éclipses

Le 20 mars 2015, alors que l’Europe profitait d’une très belle éclipse partielle de Soleil, un certain nombre de passionnés s’étaient rendus sur la ligne de centralité qui passait au sud du Groenland.

Bien que l’essentiel du parcours de l’éclipse totale se déroule dans la mer (Atlantique nord, mer de Norvège et mer du Groenland), quelques rares bouts de terre étaient concernés : les îles Féroé – entre l’Ecosse et l’Islande – et l’archipel du Svalbard au nord de la Norvège, où l’on avait droit à 2 minutes et 30 secondes d’obscurité.

kos5

Kosmas Gazeas, professeur d’astrophysique à l’université d’Athènes et grand amateur d’éclipses (il a notamment photographié l’éclipse partielle du 1er juin 2011 en Islande et celle totale du 3 novembre 2013 au Gabon), faisait partie de ces rares privilégiés. Il raconte :

« Voici une sélection de photographies réalisées pendant l’expédition sur l’île de Svalbard, à l’occasion de l’éclipse totale de soleil du 20 mars 2015. L’observation et la photographie du phénomène ont été une réussite totale, le ciel était incroyablement limpide. La température est descendue à -30°C avec une sensation de froid vif à cause du vent qui a soufflé pendant l’éclipse. Comme vous le voyez sur les photos, nous sommes restés sur la glace pendant environ 4 heures. C’était une expérience étonnante face à des paysages d’une grande beauté. C’est un voyage que je n’oublierai jamais ! »

kos4

kos1

kos2

kos3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *