Archives pour l'étiquette Lune gibbeuse

La Lune gibbeuse entre Gémeaux, Cocher, Taureau et Orion

À l’aube du 11 octobre, veille du Dernier Quartier, la Lune s’est glissée entre 4 constellations hivernales : les Gémeaux, le Cocher, le Taureau et Orion. 

Les astronomes amateurs débutants ont parfois du mal à reconnaître les constellations ; il leur suffit pourtant d’utiliser la Lune quand elle n’est pas trop brillante pour apprendre à se repérer devant la voûte céleste. Prenons l’exemple du mercredi 11 octobre à l’aube : une Lune encore gibbeuse (nous sommes alors à la veille du Dernier Quartier) se glisse au milieu des plus belles constellations dites hivernales (car on les retrouvera en soirée pendant l’hiver).

Armés d’une carte du ciel nocturne réglée pour la date et l’heure (voir par exemple la carte interactive proposée par Stelvision), les débutants peuvent commencer leur voyage cosmique.   Continuer la lecture

En vidéo : les spectacles à suivre dans le ciel au mois de juin

Que nous réserve le ciel en juin 2017 ? Réponse avec la vidéo des éphémérides que nous propose Substratum, une jeune chaîne sur YouTube.

Juin est le mois aux nuits les plus courtes puisque nous sommes au solstice d’été (il a lieu le 21). Si les températures nocturnes sont clémentes, difficile par contre de profiter d’un ciel noir à cette époque de l’année où l’aube a vite fait de succéder au crépuscule. Heureusement un certain nombre d’observations astronomiques sont quand même possibles.

Laissons-nous guider une nouvelle fois par Substratum, la jeune chaîne YouTube qui s’adresse beaucoup aux enfants (et un peu à leurs parents) pour réexpliquer les leçons vues à l’école et qui s’est enrichie d’une vidéo mensuelle pour présenter les éphémérides astronomiques. Continuer la lecture

L’ISS devant la Lune avant le retour de Tim Peake

L’astrophotographe Dylan O’Donnell a photographié l’ISS devant la Lune gibbeuse quelques heures avant le retour sur Terre de l’astronaute Tim Peake.

Après avoir passé six mois à bord de la Station spatiale internationale (ISS), les astronautes Tim Peake (premier britannique à effectuer une mission à bord de la Station), Iouri Malenchenko (russe) et Tim Kopra (américain) sont revenus sur Terre le 18 juin à bord d’un module Soyouz et ont atterri à 11 heures (heure française) dans les steppes du Kazakhstan.

moon_iss2

Quelques heures plus tôt l’astrophotographe Dylan O’Donnell a saisi la Station spatiale devant la Lune gibbeuse depuis Byron Bay, la ville la plus à l’EST du continent australien d’où le photographe Luke Taylor avait déjà immortalisé un superbe lever de Pleine Lune le 31 juillet 2015. Continuer la lecture

Une couronne lunaire entre Saturne et Mars

Le 17 juin en début de nuit quelques nuages opportuns m’ont offert le spectacle d’une couronne lunaire encadrée par Saturne et Mars, les planètes du moment.

Avez-vous déjà admiré des couronnes, ces cercles concentriques colorés qu’on observe parfois autour de la Lune et plus difficilement autour du Soleil (car il est trop lumineux) ? Si les halos se forment en présence de cristaux de glace, ce sont les gouttelettes d’eau des nuages ou du brouillard qui sont à l’origine des couronnes. Les plus belles couronnes (avec des couleurs vives et bien séparées) apparaissent quand toutes les gouttelettes ont le même diamètre mais c’est rarement le cas ; les couronnes sont alors imparfaites et l’on observe simplement des nuages irisés.

couronne_lunaire

Vendredi 17 juin la Lune gibbeuse (trois jours avant la Pleine Lune des fraises) se trouvait dans la constellation de la Balance, encadrée par Saturne et Mars, les deux planètes qui étaient à l’opposition il y a peu. Continuer la lecture

Admirez la planète Saturne au plus près de la Terre

Le 3 juin la planète Saturne passe à l’opposition, sa plus courte distance à la Terre. C’est le moment de l’observer dans la constellation d’Ophiuchus.

Les planètes nous gâtent en cette première moitié de l’année : après l’opposition de Jupiter le 8 mars et celle de la Planète rouge le 22 mai, c’est au tour de Saturne de prendre place à l’opposé du Soleil par rapport à la Terre. La planète aux anneaux passe à l’opposition le 3 juin à une distance légèrement supérieure à 9 Unités Astronomiques (l’U.A. vaut 150 millions de km, la distance Terre-Soleil).

saturne

Bien que les anneaux de Saturne commencent à apparaître dans une simple paire de jumelles (ils approchent les 275.000 km de diamètre), le mieux pour les admirer est de se munir d’une petite lunette astronomique grossissant une cinquantaine de fois.   Continuer la lecture

Dame Lune se glisse entre Saturne, Antarès et Mars

Le mardi 29 mars à l’aube la Lune gibbeuse avait rendez-vous avec Saturne et Mars qui seront au plus près de la Terre dans quelques semaines.

Depuis la Pleine Lune du corbeau le 23 mars dernier, notre satellite naturel a entamé son régime amincissant avant le Dernier Quartier prévu le 31 mars. Le 29 mars Séléné se trouvait au petit matin dans la constellation d’Ophiuchus entre les planètes Saturne et Mars.

lune_mars_saturne

Saturne (magnitude 0,4) sera en opposition le 3 juin (l’alignement Saturne-Terre-Soleil offre alors la meilleure période pour observer la planète aux anneaux). Quant à Mars elle sera au plus près de la Terre le 30 mai à un peu plus de 75 millions de km de nous, 8 jours après son opposition. Continuer la lecture

À Lyon, la Nuit de l’Équinoxe a été un succès

C’est sous un ciel clair que Lyon a fêté la Nuit de l’Équinoxe, un joli rendez-vous entre les passionnés d’astronomie et le grand public. 

Une fois n’est pas coutume, c’est par une très belle journée printanière (le 19 mars, veille du printemps) que le Club d’Astronomie de Lyon Ampère (CALA) a organisé une nouvelle édition de la  Nuit de l’Équinoxe avec l’aide de plusieurs clubs de la région.

nuit7

La manifestation se déroulait dans le cadre remarquable du Théâtre Antique de Lyon sur la colline de Fourvière, un ensemble composé d’un Odéon et d’un Théâtre construits il y a 20 siècles par la communauté romaine de Lugdunum. Un musée gallo-romain complète cet ensemble classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

nuit5

L’après-midi de nombreux Lyonnais sont venus admirer le Soleil (taches, filaments et protubérances) dans les instruments mis à leur dispositions par les astronomes amateurs ; des expositions et différents stands permettaient au grand public de découvrir le monde de l’astronomie.

nuit3

Une fois la nuit tombée les visiteurs avaient le choix entre les télescopes et les lunettes dirigés vers la Lune gibbeuse et Jupiter (vedettes de la soirée dans un ciel noyé par la pollution lumineuse, ou les conférences données dans le Théâtre.

nuit4

nuit1

nuit6

nuit2

L’amas des Pléiades nargue la Lune gibbeuse

Retour sur une image réalisée dans la soirée du 20 décembre, alors que les étoiles de l’amas des Pléiades tentaient de résister au phare lunaire.

Les astronomes ont l’habitude de délaisser le ciel nocturne dans la période qui entoure la Pleine Lune, tant l’éclat de notre satellite naturel est puissant. Il est alors très difficile, voire impossible, d’observer des galaxies ou des nébuleuses. On peut alors se contenter d’admirer quelques amas d’étoiles, des planètes s’il y en a ou à défaut se lancer dans la sélénographie !

lune-pleiades

Le 20 décembre, cinq jours avant la Pleine Lune de Noël, Séléné illuminait déjà le paysage. Haut placée sur la voûte céleste, elle éblouissait les observateurs, les privant du spectacle offert traditionnellement par les constellations hivernales. Pourtant un petit groupe d’étoiles semblait résister au phare lunaire : c’était l’amas des Pléiades, que vous retrouvez sur cette image au-dessus du clocher de l’église de Chambolle-Musigny.

Continuer la lecture

Les incroyables images d’un transit de l’ISS devant la Lune

Un astronome amateur australien a enregistré le passage de la Station spatiale internationale (ISS) devant la Lune gibbeuse le 21 novembre.

La Station spatiale internationale (International Space Station ou ISS) est une structure artificielle qui mesure 110 mètres de long pour 74 de large. Elle fait un tour de la Terre environ toutes les 90 minutes à 400 kilomètres d’altitude. Près de 2.500 mètres carrés de panneaux solaires fournissent l’électricité de la Station et réfléchissent la lumière solaire, ce qui permet de suivre les passages de l’ISS dans le ciel nocturne.

En vidéo : à bord de l’ISS, on déguste des salades extraterrestres

Depuis quelques années des astronomes amateurs comme Ralf Vandeberg parviennent à photographier l’ISS avec une résolution suffisante pour mettre en évidence les différents éléments qui constituent la Station.

iss1

Il y a quelques mois je vous avais présenté la vidéo de Romain Lucchesi montrant le passage de l’ISS devant le Soleil.

Continuer la lecture

Sirius brille au-dessus du monastère grec de Giromeri

Le monastère grec de Giromeri (dont la construction débuta au XIVe siècle), est encore occupé par une communauté de moines.  Il se situe sur les pentes de la chaîne montagneuse de Farmakovouni, au nord du district de Filiata, dans la région de l’Épire. Son église (qui daterait de 1568), est surmontée d’une coupole polygonale.

sirius1

C’est dans ce lieu sacré, l’un des plus célèbres en Grèce, que l’astrophotographe Giorgos Malamidis a posé son appareil photo le soir du 31 mars 2015.

Continuer la lecture

Vol de jour vers la Lune gibbeuse le 31 mars

Hier en début de soirée (19 h) j’ai saisi un avion de ligne à proximité de la Lune gibbeuse dans un ciel encore bien bleu, alors que le Soleil n’était pas encore couché. Notre satellite naturel ne cesse de s’arrondir avant la Pleine Lune du 4 avril prochain.

gibbeuse2

Le 10 mai 2014 je vous avais déjà proposé une image du même genre dans un article intitulé contrail.

Continuer la lecture

La Lune gibbeuse se glisse entre les arbres

La scène se passe à l’aube du 12 mars, veille du Dernier Quartier de Lune. En raison de sa déclinaison négative (16° sous l’équateur céleste, soit environ 29° au-dessus de l’horizon sud), Séléné se traîne au ras des arbres.

lune

Notre satellite naturel se trouve dans la constellation de la Vierge, et si vous avez regardé le ciel quand il était encore noir, vous avez aperçu le petit point de Saturne pas très loin.

Continuer la lecture

La Lune gibbeuse en plein jour le 28 février

Tous les jeunes enfants vous le diront : on voit très bien la Lune pendant la journée. Ils sont souvent les premiers à pointer du doigt notre satellite naturel à condition que ce dernier se détache dans un ciel bien bleu.

lune-gibbeuse

Il suffit de s’éloigner des quelques jours qui entourent la Nouvelle Lune pour repérer Séléné en plein jour, sans attendre la Pleine Lune (la prochaine aura lieu le 5 mars), période où le luminaire céleste est au maximum de son éclat avec une magnitude de -12.

Continuer la lecture

Quels sont ces astres qui brillent sous la Lune ?

Le 28 février en soirée, la Lune gibbeuse illuminait tout le ciel mais quelques astres parvenaient cependant à lui tenir tête.

lune-jupiter-sirius

D’est en ouest on pouvait admirer :

  • Jupiter, la plus grosse planète du Système solaire, qui est passée au plus près de la Terre le 6 février, et qui brille encore avec une magnitude de -2,5
  •   Procyon, l’étoile principale de la constellation du Petit Chien et la septième plus brillante du ciel nocturne (magnitude 0,4)
  • Sirius (constellation du Grand Chien), la plus brillante étoile visible depuis la Terre avec une magnitude de -1,5 (sans compter le Soleil).

Dans l’Égypte Antique, le lever héliaque de Sirius ( lorsque l’étoile devient visible à l’est au-dessus de l’horizon à l’aube à la fin du mois de juin)  était très attendu car il coïncidait avec le début de la crue du Nil.

Remarquez en haut à droite de l’image quelques-unes des étoiles de la constellation d’Orion.

Jeudi 5 février, la Pleine Lune se couche

Le jeudi 5 février à l’aube la Pleine Lune se glissait derrière une ligne à haute tension qui court sur une colline au-dessus de Nuits-Saint-Georges en Côte-d’Or.

pleine_lune1

Était-ce vraiment la Pleine Lune ? En réalité il s’agissait plutôt d’une Lune gibbeuse décroissante puisque nous étions un peu plus de 30 heures après la Pleine Lune des neiges.

Continuer la lecture

Jupiter échappe aux nuages

En cette fin de nuit la planète Jupiter (magnitude -2,5) brille pas très loin de la Lune gibbeuse décroissante masquée par les nuages. L’étoile  Régulus, la plus lumineuse de la constellation du Lion est visible en haut à gauche de l’image.

jupiter_lune

L’image a été réalisée avec un boîtier Nikon D3200 et un objectif 18-105 mm.

Lune de la Saint-Sylvestre

La Lune gibbeuse a illuminé la voûte céleste une grande partie de la nuit en Bourgogne en raison d’un ciel particulièrement pur. Séléné accompagnait l’amas d’étoiles des Pléiades comme le montre cette image réalisée en début de soirée avant le réveillon.

lune-pleiades2

Je profite de cette dernière image céleste réalisée en 2014 pour vous souhaiter une très belle année 2015 et vous remercier pour votre fidélité.

Rétrospective 2014 (deuxième partie)

La rétrospective 2014 se poursuit : après les mois de janvier, février et mars, voici les images que j’ai sélectionnées pour les mois d’avril, mai et juin.

avr1

1er avril : un sourire lunaire                                                                                        48 heures après la Nouvelle Lune, le croissant de Lune se couche dans les sapins, accompagné de la lumière cendrée.

avr2

15 avril : partie de croquet
Le croquet avait beaucoup de succès à la fin du XIXème siècle et fut même discipline olympique aux Jeux d’été de 1900, mais qui avait déjà pensé à utiliser la Pleine Lune pour y jouer ?

mai1

9 mai : contrail                                                                                                                       En fin d’après-midi la Lune gibbeuse voit passer un avion de ligne qui laisse derrière lui une double traînée de condensation.

mai2

22 mai : un château sous les étoiles                                                             Jupiter (traînée la plus brillante) et les étoiles se couchent derrière le château du Clos de Vougeot en Bourgogne : une pose de plusieurs minutes révèle le mouvement apparent des astres d’est en ouest.

juin1

13 juin : Pleine Lune un vendredi 13                                                                      Les plus superstitieux ont sans doute beaucoup frémi à l’annonce d’une Pleine Lune un vendredi 13. Prochain rendez-vous en août 2049 !

juin2

23 juin : fin de Nuits                                                                                                  Vénus émerge au-dessus de Nuits-Saint-Georges en Côte-d’Or, pendant que la vieille Lune s’éloigne, accompagnée de lumière cendrée.

Lune gibbeuse du 2 novembre

Hier soir le coq d’une girouette se présentait en ombre chinoise devant la Lune, 48 heures après le Premier Quartier.

lune4

Le petit cratère parfaitement circulaire vers le pôle sud lunaire (le long du cou du coq) est le célèbre Tycho.

La prochaine Pleine Lune se produira jeudi 6 novembre. Ce sera la dernière Super Lune avec un diamètre apparent légèrement supérieur à 32 minutes d’arc.

Continuer la lecture